LA BALLADE VENISE PENDANT LE TOURNAGE D’ECHAPPEES BELLES

Posté par Claudio Boaretto le 21 septembre 2014

Après la diffusion de l’émission « Échappées Belles » d’hier soir,  je reçois, avec surprise, de nombreux sms et mail me demandant des précisions sur la chanson dont on m’a vu chanter un extrait…

(D’autres plus facétieux me demandent si je me recycle dans les cadenas pour me faire de l’argent de  poche, lol)…

 En ce qui concerne la chanson elle s’intitule «La Ballade de Venise» dont j’ai commis les paroles et la musique il y a déjà longtemps… 

Vous ne pourrez pas trouver cette chanson dans le commerce, enfin, vous ne pourrez plus trouver cette chanson dans le commerce car le CD sur lequel elle fut enregistrée à l’époque est épuisé depuis belle lurette… Désolé…

 En revanche, je vous mets ci-dessous une vidéo amateur faite pendant le tournage de l’émission…

Alors le son, évidemment n’est pas terrible du tout, (faudra lever le son de vos ordinateurs), car, lorsque j’étais filmé pour l’émission, c’est Hugo, mon gendre, qui l’a prise avec son petit téléphone, de plus il n’était pas tout près car il lui fallait s’éloigner pour ne pas gêner le tournage…

Je demande donc votre indulgence…

Image de prévisualisation YouTube

Si vous voulez écouter cette chanson de manière un peu plus propre, avec plus d’instruments et un petit contre-chant,
voici le lien :
BALLADE DE VENISE

Vous n’aurez pas d’images mais le son en MP3…

En revanche, vous pourrez lire les paroles…

Bonne écoute….

Claudio Boaretto

 

Publié dans Chansons du coyote | 16 Commentaires »

CHANSONS DE RIME

Posté par Claudio Boaretto le 8 octobre 2012

Parmi toutes les chansons que j’ai pu écrire, celle-ci est parmi mes favorites….

Alors que d’aucuns écriraient «Chanson de Rimes», j’ai intentionnellement mis «Chansons» au pluriel et «Rime» au singulier….

J’ai l’amour de la Rime et j’aime construire mes chansons autour «la Rime»….

Dans «Chansons de Rime», je rends hommage à ces «Grands de la Chanson», sans qui les «artisans paroliers», tel votre serviteur, n’existeraient pas…. Ces auteurs, compositeurs et chanteurs que j’ai tant aimé et que j’aime encore tout autant….

Plus le vers est court, plus la manœuvre est périlleuse, comme dans cette chanson où la rime revient tous les cinq pieds, avec ses exigences…. Dans cet exercice il devient primordial de ne pas se laisser embarquer, c’est le danger, par la rime…. Il est essentiel de la maîtriser, qu’elle reste naturelle et simple, avec surtout les mots de tous les jours, car la chanson, dans ses paroles ou dans sa mélodie, se doit de rester un art populaire à la portée de tous et non un «machin sophistiqué» avec des mots choisis et alambiqués réservés à une élite plus ou moins intello-culturelle….

Donc tenter de maîtriser tout simplement la rime afin de rester au cœur de sa pensée, de son thème, de son émotion ou de son cri….

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur le lien ci-après :  

(Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute….. Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur, change un mot, une rime, ou deux, au gré de son humeur….)

 

CHANSONS DE RIME

Le moindre travers,

Quand j’écris mes vers,

C’est bien sûr la rime

Sur qui je m’arrime,

Le moindre des maux,

C’est bien sûr les mots,

Et qu’ils se ressemblent

Pour chanter ensemble.

 

Car dans les chansons

Que de malfaçons,

Faux semblants de rimes

Qui trop me dépriment,

Et les bouts-rimés

Sont bien élimés,

La prédominance

Est à l’assonance.

J’y recherche en vain

Les bons écrivains,

Tous les grands artistes

Ont quitté la piste,

CHANSONS DE RIME dans Chansons du coyote ferr

Et Léo Ferré

A déjà tiré

Oui, sa révérence,

La désespérance.

Et Charles Trenet

Vient de fredonner

L’ultime romance

Quelle perte immense.

charlestrenet dans Chansons du coyote

Le moindre travers,

Quand j’écris mes vers,

C’est bien sûr la rime

Sur qui je m’arrime,

Le moindre des maux,

C’est bien sûr les mots,

Et qu’ils se ressemblent

Pour chanter ensemble. 

 

 

Ils ont disparu

Nos chanteurs des ru’s

Mais leurs ritournelles

Seront éternelles,

Leurs jolis refrains,

Leurs justes quatrains,

De bonne facture

C’est leur signature

gainsbar

À chaque détour,

J’attends leur retour,

Sonne boute-selle

De Sète ou Bruxelles

Et que des faubourgs

Sortent des Gainsbourg,

Et que de province

Faudrait que nous vinssent

         Des Brassens….

brrassens

Paroles & Musique Claudio Boaretto

 

Publié dans Chansons du coyote | 8 Commentaires »

BALLADE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 28 mars 2012

J’ai composé «La Ballade de Venise» sur la cité de mes origines, là même ou je fus conçu….

Une « ballade », avec deux ailes, (ne pas confondre avec la « balade » la promenade) est une forme fixe de la versification française….
Pour ceux qu’un peu de technique et de versification ne font pas fuir à toutes jambes je ne vous apprendrai rien en vous rappelant  que, depuis la fin du moyen-âge, la « ballade » se compose de 3 strophes et demie, construites sur 3 rimes, A B C…

Dans ma chanson la rime A est la rime phonétique masculine «ér»…
La rime B est la rime phonétique féminine «ise»…
La rime C est la rime phonétique masculine «lo»…

Ces rimes doivent être disposé dans une forme rigoureuse et préétablie :

A   ér
B   ise
A   ér
B   ise

B   ise
C   lo
B   ise
C   lo

Les vers sont en général octosyllabiques….

Le dernier vers de chaque strophe doit être le même et servir de refrain….

La dernière demi-strophe s’appelle  « Envoi », elle doit reprendre les rimes de fin des strophes précédentes, BCBC, et commencer par le mot « Prince » ou un mot analogue….

La Fontaine, Théodore de Banville, François Villon nous en ont offert de magnifiques….
Brassens a mis en musique : « La ballade du Roi Louis » de Banville, « La ballade des dames du temps jadis » de Villon….

Je me suis frotté à cette écriture particulière car inhabituelle dans la disposition des rimes, cassant l’alternance des rimes féminines et masculines, donc posant une petite difficulté supplémentaire quant au rythme de l’écriture et par conséquent de la musique…

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur la petite flèche en début du lien ci-après :

 (Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute…..
Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur en l’occurrence, change un mot, ou deux, parfois même une rime, au gré de son inspiration….)

 

LA BALLADE DE VENISE

Si vous avez le cœur amer
La larme à l’œil et l’âme grise
Venez sur le bord de la mer
De la lagune qui me grise
Venez je vous le préconise
Sur mes bateaux dans mes îlots
Chanter la chanson de Venise
Qui se chante les pieds dans l’eau

BALLADE DE VENISE dans Chansons du coyote 211-300x146

Pas d’autos feux rouges feux verts
De moteurs qui nous tyrannisent
C’est interdit aux bulldozers
Aux engins qui nous mécanisent
Mais c’est une île où fraternisent
Les artistes les matelots
Chantant la chanson de Venise
Qui se chante les pieds dans l’eau

38-300x225 dans Chansons du coyote

Primavera même en hiver
C’est toujours la terre promise
Le paradis à ciel ouvert
Où le temps n’a pas la mainmise
Tous les destins là s’éternisent
Casanova Marco Polo
Dedans la chanson de Venise
Qui se chante les pieds dans l’eau

53-300x297

Envoi
Princes craignez que j’agonise
Si je ne peux plus en solo
Chanter la chanson de Venise
Qui se chante les pieds dans l’eau

Paroles & Musique Claudio Boaretto

Publié dans Chansons du coyote | 15 Commentaires »

CARNAVAL ET MASCARADE

Posté par Claudio Boaretto le 28 novembre 2011

 Une chanson dont vous ne pourrez écouter la musique car elle nécessite une orchestration que, ici à Venise, je ne peux assurer seul….

CARNAVAL ET MASCARADE

Carnaval et mascarade
Allez viens voir la parade
C’est un joyeux festival
Mascarade et carnaval
Allez viens mon camarade
Carnaval et mascarade  
En gondole ou à cheval
Je t’emmène au carnaval

CARNAVAL ET MASCARADE dans Chansons du coyote barca

Tout à l’heure sur l’esplanade
Je ferai ma sérénade
Pour mon bel amour fatal
Je suis un sentimental
Je chanterai la ballade
Ferai mes rossignolades
Tout prés du palais ducal
Intermezzo musical

palais 1

Soudain comme une sanglade
La sanglante estafilade
Je viens de la voir au bal
Dans les bras d’un « Hannibal »
Dans mon cœur c’est l’escalade
Je suis jaloux et  malade
Je suis pourtant pas brutal
Mais ca deviendra fatal

Me mettrai en embuscade
Pour lui donner l’estocade
Je saignerai mon rival
Mascarade et carnaval
Bal masqué, c’est l’échappade
Inconnu dans l’escapade
Qui la touche homme animal
Je suis prêt à faire du mal

masque dans Chansons du coyote

Il faudrait bien des décades
Des juges et des alcades
Pour me mettre au tribunal
Ou même au confessionnal
Si tu crains les algarades
T’approche pas camarade
De mes amours c’est banal
Ou je deviens infernal

Carnaval et mascarade
Viens plutôt voir la parade
C’est un joyeux festival
Mascarade et carnaval
Viens ne reste pas en rade
Carnaval et mascarade
En gondole ou à cheval
Je t’emmène au carnaval

( in Venexian)
Carneval e mascarada
Andemo a sta parada
El xe beo sto festival
Mascarada e carneval

Paroles et Musique Claudio Boaretto

Publié dans Chansons du coyote | 3 Commentaires »

LE GRAND AMOUR

Posté par Claudio Boaretto le 11 mai 2011

Encore une « chanson d’amour » un de mes thèmes préférés, évidemment….
Toujours quelques petites entorses à la versification classique,
ainsi que l’élision non conventionnelle de certains E muets parce que même pas chantés….
Et un petit décalage entre les textes écrit et chanté ….
Question de période….
Bof, même pas grave…. Mais toujours présentes, mes petites rimes parfaites dans lesquelles je me complais….

Pour l’écoute de la chanson, cliquez sur le lien ci-après :

 (Je conseille toujours d’écouter la chanson avant, et de lire les paroles après, ou alors de lire simultanément à l’écoute…..
Parfois vous trouverez quelques différences entre la version écrite et la version chantée…. C’est normal, une chanson c’est vivant et il arrive que l’auteur, votre serviteur, change un mot, une rime, ou deux, au gré de son humeur….)

LE GRAND AMOUR

Refrain
Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon.

C’est pas amours à la légère
Petites amours passagères
Pas amours d’une nuit un jour
Rimant jamais avec toujours
C’est pas amours de bagatelle
Juste pour froisser vos dentelles
C’est pas amours de gigolo
Qui vous laissent le cœur dans l’eau

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

C’est pas amours de circonstance
Juste pour tenir la distance
Pas amours de porte-monnai’
Pour s’enrichir ou se ruiner
C’est pas amours de ménagère
Sentant la soupe potagère
Pas amours de petit bourgeois
Comptant ses peines et ses joi’s.

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

S’il ne frappe pas à ta porte
Patiente un peu le temps qu’importe
Persiste donc à naviguer
Mais garde le cœur aux aguets
Le grand amour quand il arrive
Coupe les ponts quitte la rive
Hisse la voile et suit le vent
Plus rien ne sera comme avant.

Ne le croyez pas éphémère
L’amour n’est pas une chimère
Le grand amour est sans pardon
Il prend les cœurs à l’abandon

Paroles &Musique Claudio Boaretto

Publié dans Chansons du coyote | 5 Commentaires »

12345
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance