LE ROCHER DE HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 23 octobre 2018

01-DSC_6292

Huile sur toile d’un mètre de long sur 40 cm de large…

Hugo H nous emmène encore en voyage dans les pays lointains…
Nous partons pour l’Indonésie dans l’archipel de Raja Ampat…

Voici la présentation poétique de l’œuvre écrite par l’artiste lui-même :

« Aujourd’hui le ciel est couvert. Une nappe de nuages aux reflets jaunes diffuse une lumière homogène sur le paysage. La mer est d’un calme inhabituel. La surface de l’eau brille comme le ciel. C’est un miroir. »

« L’ouest de l’île de Waigeo se délite en une multitude de rochers dont les plus petits sont supportés par une colonne de calcaire immergée, relativement fine. Ils semblent posés en équilibre à la surface de l’eau. »

« Il n’y a pas un bruit. C’est le calme absolu. Le temps semble suspendu. Cette quiétude inspire une profonde sérénité. Une parenthèse dans le temps qui vous change la vie comme seuls les plus beaux paysages savent vous offrir. »

Pour ceux qui n’ont pas le privilège de suivre « l’Atelier de Hugo H » sur WhatsApp, je vous propose une récap avec un retour dans le temps qui vous permettra de suivre l’évolution de cette œuvre…

Le 17 aout 2018 Hugo nous dit

« Vous aimez les îles flottantes ?
Moi aussi ! Avant de me lancer sur une toile de 40×100 j’ai fait de petits essais pour évaluer les teintes à utiliser. » …

02-2018-08-07 1-2

« Et voilà comment j’ai pris possession de la toile très vite, avec de gros pinceaux, pour tester l’ambiance. » …

03-2018-08-07 2-2

Le 5 septembre…

« Bon, petite séance avant-hier pour rendre le ciel plus convaincant. Si si, il y avait quelques tout petits moutons blancs sous une nappe bien plus haute. »

04-2018-09-05-2

Le 9 septembre…

« Avec deux heures pour moi ce matin, j’ai repris le paysage en partant du fond, pour établir les bonnes teintes et leur reflet, définir la ligne des montagnes…
Le sujet principal, le gros rocher, reste fantomatique en comparaison. J’ai juste souligné sa base pour avoir le noir en référence.
La prochaine séance lui sera dédiée, en évitant cette fois d’utiliser le bleu quasi omniprésent ici. » …

05-2018-09-09-2

« J’avais promis de ne pas utiliser de bleu, je n’ai pas tenu parole. Le bleu outremer est véritablement omniprésent ici, même au premier plan. C’est d’ailleurs étonnant comme on n’a pas la sensation du bleu en regardant la scène, sachant qu’il est pratiquement partout…
J’avais promis de rendre sa masse au rocher du premier plan. Voilà. Ça c’est fait.
Je pense devoir aller encore plus loin, avec plus de noir. La végétation qui couvre le roc est juste ébauchée sur son pourtour en contrejour. Il faudra lui donner du relief.
Donc, au programme de la prochaine séance : du vert relativement soutenu et du noir…
et puis ce devrait être tout à part quelques détails à la surface de l’eau ! » …

06-2018-09-15-2

Le 17 septembre…

 « Je pensais finir le rocher en une séance de plus… en fait non.
Ça y est, on le voit (presque) comme il est, avec la végétation et tout…
Il reste des choses à régler cependant. Comme disait Alain Chabat : c’est bien mais pas top ! Allez, encore une dernière séance !
Je me suis fait une liste des dernières touches nécessaires : en m’y prenant bien, il est possible de tout faire d’un coup. » …

07-2018-09-17-2

Le 29 septembre…

« Il ne reste plus qu’à signer. » …

08-DSC_6292-PS

Cette œuvre n’est pas à vendre car elle fait désormais partie d’une collection privée au Luxembourg…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 14 Commentaires »

VERNISSAGE À L’ATELIER DE HUGO H.

Posté par Claudio Boaretto le 24 septembre 2018

Mercredi 19 septembre 2018, vernissage de la mini-expo à l’atelier de l’artiste peintre, Hugo H., dans le « sestiere » de Cannaregio à Venise…

Le carton d’invitation commence par cette phrase :

« Finché sono ancora qui i pesciolini »

Ce qui donne, littéralement en français :

« Jusqu’à ce qu’ils soient encore ici les petits poissons »…

01-invit1-2
Deux raisons à cette mini-expo :

1ère raison ; le départ pour la France de cette grande toile d’un mètre quatre-vingts intitulée « Mer rouge » que je vous avais présentée début aout…
Si vous avez raté l’article voici le lien :
MER ROUGE de HUGO H

02-DSC_9833-1-80s f1,8

2de raison : le séjour à Venise de notre ami PhilRich, marchand de tableaux reconnu qui œuvra pour la notoriété et la cotation officielle de Hugo H. …

003-DSC_5841-PS

Accompagné de son épouse, Olga, grande amie de ma compagne…

004-DSC_5844-PS

Sur la rive du canal de Cannaregio, la porte extérieure pour accéder à l’atelier sur laquelle est collée, pour l’occasion, une étiquette…

005-DSC_5833

Coller avec du scotch sur une porte blindée n’est pas évident…

PhilRich s’est collé au collage…

006-DSC_5829

Une fois passé la porte, nous nous retrouvons dans une sorte de couloir à ciel ouvert dont les maisons vénitiennes ont le secret…

007-DSC_5828

À gauche, la porte de l’atelier…

008-DSC_5827

La première partie de l’atelier est sous-louée par Hugo à une consœur artiste-peintre, Alina…

Au fond à droite, la porte pour pénétrer dans la seconde partie que Hugo s’est réservée…

009-DSC_5826

En plein dans les préparatifs, c’est l’effervescence…

On dispose les verres, les boissons, les « panini », les amuse-gueules, etc…

010-DSC_5839

Plus qu’une petite demi-heure avant l’ouverture du vernissage…

012-DSC_5805

J’en profite pour faire le tour des toiles exposées avant que n’arrivent les invités…

013-DSC_5800

Je ne shoote pas les tableaux dans les règles de l’art…

014-DSC_5815

C’est juste un tour d’horizon de l’atelier pour voir l’ambiance…

015-DSC_5810

Les toiles accrochées aux murs…

016-DSC_5812

Posées sur les bureaux et les étagères…

017-DSC_5811

Ou sur les chevalets…

018-DSC_5806

D’un peu plus près…

019-DSC_5820

Les quatre saisons, toiles en cours…

020-DSC_5821

Etc., etc. …

022-DSC_5822

Les « coupettes » roses sont en attente…

024-DSC_5835

Nous avons même un barman, chemise blanche et pantalon noir pour la circonstance, Gaetano, le fils de la maison…

025-DSC_5865-PS

Assisté d’Emma, à droite, sa petite copine…

À ses côtés, la maman d’Emma et ma bien-aimée…

026-DSC_5860-PS

Flo, l’organisatrice en chef, jette un dernier coup d’œil pour voir si tout est en place…

027-DSC_5849-PS

À 18 heures, au fur et à mesure, arrivent les invités…

028-DSC_5871

L’atelier est vite rempli, un succès ! …

029-DSC_5870

Quant à Hugo H, pendant les 2 à 3 heures du vernissage, il n’a pas cessé de parler…

030-DSC_5874

De répondre aux demandes et donner à la ronde des explications sur les œuvres…

031-DSC_5881

Je me demande même s’il a eu le temps de boire une « coupette » de Prosseco…

033-DSC_5888-PS

Cette mini-expo, où se sont retrouvés des collectionneurs avertis des œuvres de Hugo H, fut une belle réussite …

Nous terminerons ce reportage illustré par la petite main de Charlotte enlevant l’affiche sur le mur, foto symbolique prise par Flo, sa maman…

34-invitfin-PS

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 20 Commentaires »

LES CHAPARDEURS de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 17 septembre 2018

01 chapardeurs

Les chapardeurs, huile sur toile de 60x60cm…

Les acteurs :

« Les goélands qui attendent la première occasion pour chaparder entre les poubelles du marché aux poissons de Rialto…
Un classique de Venise !

Ici nous avons affaire à une famille en pleine leçon :
le père aux avant-postes qui encourage son rejeton au plumage encore brun.
On l’entendrait presque dire “vas-y fiston, tu vois que ce n’est pas trop dangereux !”.
Le jeune avance d’un pas indécis, la tête dans les épaules…
La mère, très digne, reste en retrait pour observer la scène… »

Le décor :

« On est sous une pluie battante, donc le sol brille.
On peut même lire le reflet des maisons sises de l’autre côté du canal. Les porches, les volets verts.

Les gouttes s’écrasent au sol en produisant un éclat blanc et les gouttières débordent… »

La couleur :

« D’un côté, la dominante chromatique est ocre tirant du rouge au jaune, d’un autre côté le vert parsème la scène.
Les nuances de gris jouent entre ces deux teintes qui s’opposent. »

Cette toile n’est pas à vendre car non encore terminée qu’elle était déjà réservée pour une collection privée (France)…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 7 Commentaires »

ÎLES FLOTTANTES de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 17 septembre 2018

Iles-Flottantes-1-jpg1024

Îles Flottantes, Huile sur toile de lin format 3M (16x27cm) …

Cette fois encore, les explications de l’artiste sur cette œuvre se suffisent à elles-mêmes…

« Indonésie, Papouasie, Archipel de Raja Ampat, à l’ouest de l’île de Waigeo…

Une mer d’huile sous un ciel chargé. Pas de vent. Pas un bruit. La quiétude absolue.

Le ciel et l’eau brillent de la même intensité. Une baie parsemée d’îlots semblant flotter dans une atmosphère d’une clarté irréelle, posés sur le miroir de l’eau. 

En réalité, ces îlots calcaires sont supportés par une base immergée de 5 à 10 mètres de haut : un pilier plus fin en son milieu, certainement du fait de l’érosion marine. » 

ile flottante 2-jpg1024

« Cette photo vous aide, je l’espère, à visualiser ce qui est caché sous la surface. Elle ne permet pas, en revanche, d’apprécier la formidable densité de vie sous-marine qui contraste tellement avec la quiétude régnant au-dessus.

J’avais commencé un grand format sur ce sujet… Une amie est tombée sous le charme dès l’esquisse mais le format ne lui convenait pas. J’ai donc cédé à lui réaliser dans les plus brefs délais une autre toile plus réduite, que voici. Le grand suivra prochainement, bien sûr…

Nous avons décidé ensemble de lui donner ce titre en forme de boutade, faisant référence à un dessert bien connu… »

Cette toile fait partie désormais d’une collection privée (France)…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 2 Commentaires »

PLAGE TOSCANE de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 17 septembre 2018

D’un petit séjour en Toscane, Hugo H nous ramène le ciel, les nuages et la plage de cette belle province italienne…

01-DSC_5791-7

Plage Toscane, Huile sur toile de 40x50cm…

Le commentaire poétique de l’artiste suffit à présenter le tableau :

« A la plage, on regarde toujours la mer…
Mais quand on est dans un parc naturel (en l’occurrence celui de Maremma), il y a de la végétation à l’arrière…

Alors ça vaut un coup d’œil, ne serait-ce que pour ne plus avoir de baigneur dans le champ de vision pendant cinq minutes… 

Ah, la nature…
Et ce ciel de Toscane qui est plus ocre que chez nous (une des premières choses qui m’ont frappé dans cette magnifique région) …

C’est l’été : il fait très chaud et au-dessus du relief terrestre s’accumulent de gros nuages promettant un orage.
On les voit grandir à vue d’œil…

Magnifiques ! »

Nous avons la chance, grâce aux notes de l’artiste, d’assister au processus de création de l’œuvre…

Remontons au 19 août 2018…

« Allez, une nouvelle esquisse pour recouvrir très vite la toile. Mettre en place les éléments.
Tester les teintes.
I
ci juste trois couleurs. En évitant les couleurs criardes.
Voir si les teintes se marient bien.
Est-ce que la luminosité paraît bien ?
Comme il n’y a que peu d’éléments mais que tout est déjà là, la moindre discordance saute aux yeux.
Le ciel mériterait peut-être un peu plus de jaune ?
Le sable n’est pas assez lumineux…
La végétation ? on verra à la fin.
Dans cette ambiance déjà grossièrement établie, la prochaine fois je ferai les gros nuages »

02-08-19 plage-2

22 septembre 2018…

« Peindre les nuages, c’est un peu comme la mer…
si t’essayes de faire tout d’un coup, tu vas devenir fou ou tout rater à force de mélanger les couleurs sur la toile…
point trop n’en faut pour une seule séance.
Ici, les teintes ont l’air de bien coller.
La prochaine fois je ferai une séance avec la teinte la plus lumineuse, pour donner de l’éclat aux parties ensoleillées.

Sur le sec. Pour que la peinture ne se mélange pas…

Ils ont une jolie forme, ces nuages… »

03-08-22 plage-2

Toujours le 22 septembre…

« Si vous voulez tout savoir, voilà la palette correspondante :
Une teinte très claire de jaune pour la lumière (ça contraste bien avec le bleu du ciel, et de toute façon le ciel toscan est plus jaune que le nôtre, je trouve…),
Une teinte foncée bleutée pour les fortes ombres (la couleur du ciel un peu grisée),
Et deux teintes intermédiaires (avec une pointe de rouge pour casser le vert qui résulte du mélange) pour les ombres moyennes. »

04-08-22 plage palette

1er septembre 2018

« Petite séance comme promis à mettre de la lumière blanche sur les nuages. Et puis de l’ombre sur le sable et aussi dans la végétation. Un petit coup de vert pour ébaucher un horizon sympa avec un grand pin en ligne de mire… ça vient bien ! Encore une séance et on sera arrivés je pense » 

05-09-01 plage-2

Voici le résultat final…

01-DSC_5791-7

Les éventuels amateurs peuvent acquérir cette toile pour la somme de 650€, tarif établi selon la cotation officielle de l’artiste…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 6 Commentaires »

12345...18
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance