• Accueil
  • > Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres...

PROMENADE DERRIÈRE L’ÎLE DE LA GIUDECCA À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 27 mai 2017

Dans mon dernier billet illustré sur la « Villa Hériot », je vous parlais d’une balade en bateau pour prendre quelques « foto » pleine face de cette imposante propriété…

La balade en bateau, sur le « Spazio Cinque », coquille de noix appelée « mobylette de la lagune, m’a permis de prendre quelques clichés insolites sur une Venise peu connue des touristes…

Une petite carte pour situer le parcours…
Nous sommes partis de chez les enfants à Cannaregio, matérialisé par la petite croix rouge en haut à gauche…
Les petites flèches jaunes illustrent le parcours :
Départ du canal de Cannaregio, ensuite on vire à bâbord,
Nous passons sous le « Ponte della Libertà » et les lignes de chemin de fer,
Nous traversons le Tronchetto pour aller chercher le « canale Fasiol » qui passe au large de l’arrière de la Giudecca, Nous continuons devant l’île de Sacca Sessola,
Nous longeons l’île de San Clemente pour retourner sur le canal qui longe de plus près le sud de la Giudecca,
Enfin nous empruntons des petits rii à l’intérieur même de la Giudecca pour rejoindre le très large canal éponyme et retrouver le chemin du retour…

00-Image

C’est parti, depuis le canal de Cannaregio, nous passons sous le pont des Trois Arches avec Hugo à la barre…

2017-05-16-001

Première « foto » insolite, nous passons sous les voies de chemin de fer du pont de la Liberté…

Extrêmement sombre sous ce pont qui ne permet que le passage de bateau très bas, donc mission impossible pour les vaporetti et autres bateaux à touristes…

Mon boitier Nikon a su capter le peu de lumière ambiante…

2017-05-16-007-HDR

Deuxième « foto » insolite, les rails du « People Mover » vues par en dessous…
Le «« People Mover » est un tramway aérien au-dessus de la lagune qui fonctionne selon le principe des funiculaires, sur 800 mètres de parcours il rejoint Piazzale Roma à la gare Maritime, avec un arrêt sur l’île du Tronchetto…

2017-05-16-012

J’adore ces 2 clichés, pris en urgence, juste le temps de cadrer dans une position très inconfortable en passant dessous depuis le tangage de notre petit bateau…
Y a mieux pour prendre des « foto », mais on est vénitien, alors on s’y fait…

On dirait le rachis, l’épine dorsale d’un monstre préhistorique…

2017-05-16-015

L’arrêt du milieu du parcours, la petite gare en verre du Tronchetto…

Construit en 2010, l’architecte du projet a fait fort…

2017-05-16-018 BIS

Nous passons près du port, comme Hugo est fan des grues qu’il peint souvent, je shoote…

2017-05-16-028-HDR

Nous sommes maintenant sur le « canale Fasiol » avec vue sur l’arrière de la Giudecca…

Encore des grues, je re-shoote…

2017-05-16-046-HDR

Vision arrière sud-ouest sur le « Molino Stucky » …

2017-05-16-052-HDR

Ambiance post-industrielle du début du siècle dernier…

2017-05-16-066-HDR

Je zoome sur cette ancienne usine et sa cheminée envahies par le lierre… J’adore…

2017-05-16-067

Vision arrière sud-est sur le « Molino Stucky », au premier plan un petit chantier naval…

2017-05-16-076-HDR

Plus en avant dans ce même canal, devant nous « Sacca Sessola », surnommée l’île aux roses…

2017-05-16-082-HDR

Au loin sur notre bâbord une vision inhabituelle de Venise…

De gauche à droite, l’église du Redentore, l’église de la Salute et le campanile de San Marco…

2017-05-16-103-HDR

Quelques vénitiens sur leur barques, tranquilles pour « voguer à la Veneta » …

2017-05-16-118-HDR

Un vieux motoscafo recyclé pour permettre aux ouvriers de l’ACTV de bosser sur les embarcadères…

2017-05-16-133

Nous arrivons tout près de l’île de San Clemente et son grand complexe hôtelier…

2017-05-16-142-HDR

Dans les jardins, un cheval galope sur fond de grand écran noir…
Une œuvre de la biennale 2017 d’art contemporain…

2017-05-16-145

Étonnant…

2017-05-16-146

Et sympathique…

2017-05-16-147

Un ancien sur sa barque traditionnelle avec son chien, vogue « alla Valesana », vogue à la vénitienne mais à deux rames…

2017-05-16-172-HDR

Dialogue entre l’homme et l’animal…

2017-05-16-183

Nous voici arrivés devant le but de la promenade, la « Villa Hériot » …

Ce cliché ressemble mais n’est pas tout à fait le même que celui publié dans l’article précédent…

2017-05-16-217-HDR

Nous entamons la route de retour en prenant le canal qui longe de tout près la Giudecca…

La maison moderne de la famille suédoise bien connue, Ericsson…
« Lars Magnus Ericsson a créé sa compagnie de fabrication de téléphones en 1878. Dès l’année suivante, il était le plus gros fournisseur de ces appareils en Scandinavie .Ericsson a créé en 2001, avec le groupe japonais Sony Corporation, la société Sony-Ericsson produisant des terminaux mobiles.
En 2011 Ericsson revend ses parts de l’entreprise Sony Ericsson pour 1 milliard d’euros à Sony, qui en devient le seul détenteur. »
Bon, ben y en a qui ne sont pas à plaindre…

2017-05-16-313-HDR

Encore un petit chantier naval et sa grue pour sortir les bateaux de l’eau…

2017-05-16-325-HDR

Une maison bien agréable qui donne sur la lagune…
Si j’avais des sous…

2017-05-16-334-HDR

Un petit canal en impasse pour accoster dans les jardins de l’église du Redentore…
Toujours très bien situés et logés les cléricaux… Ça n’encourage pas à donner pour le denier du culte…

2017-05-16-340-HDR

Nous arrivons devant le chantier naval « Crea » que vous devriez reconnaitre et où nous avons passé les Pâques en famille…

2017-05-16-349-HDR

Nous pénétrons maintenant dans les petits rii à l’intérieur de la Giudecca…

Maison avec ses typiques cheminées vénitiennes…

Difficile à cadrer car ce canal étant étroit, aucune possibilité de recul…

2017-05-16-367

Vaut mieux shooter devant soi…

Maison avec pont et terrasse ô combien fouillie mais vénitienne…

2017-05-16-373-HDR

Zoom sur la terrasse trop sympa, avec sa barque amarrée…
Nous sommes à marée basse…

2017-05-16-379-HDR

Et tout au bout de ce petit rio interne nous rejoignons le très large canal de la Giudecca où passent les vaporetti, les ferries, et même les monstrueux immeubles flottants qui rejoignent la gare maritime…

2017-05-16-382-HDR

Jolie balade, nous rentrons à la casa toujours heureux de vivre dans ce superbe environment lagunaire…

2017-05-16-962

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 12 Commentaires »

BALADE EN MOTO VERS LE DELTA DU PÔ

Posté par Claudio Boaretto le 5 mai 2017

Dimanche dernier, c’était « L’Open Season Ride » du Chapter Padova, pour les non-initiés la première sortie moto de la saison du « Chapitre » Harley Davidson de Padoue…

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Harley c’est là :
http://boaretto.unblog.fr/ma-moto/

L’occasion de ressortir la moto après un douillet hivernage.

Direction le Delta du Pô, le fleuve le plus important d’Italie qui forme à son embouchure, depuis la ville de Ferrare, un vaste delta de 380 km²…

Afin d’éviter de parcourir 2 fois la même route nous avons pris rendez-vous avec le reste de la bande là où les bikers feront leur premier arrêt pour le « Spritzone » à « l’Ostello Amolara » dans la région du « Polesine » …

Nous sommes les premiers arrivants suivis de près par Maurizio et Paola qui demeurent qu’à 5 kilomètres de cet endroit, ce qui explique les 3 motos sur le parking…

01-2017-04-30-091

Toujours un petit plaisir que de shooter ma monture…

02-2017-04-30-004

Mais ce n’est pas la seule monture présente sur la terrasse du bar…

03-2017-04-30-016

Sous l’œil circonspect de Monsieur « Coincoin » …

04-2017-04-30-013-HDR

Tandis que Madame « Coincoin » garde au chaud sous son bec sa future progéniture…

05-2017-04-30-179

Encore une autre monture plus champêtre que la mienne…

06-2017-04-30-034

Un vieux tonneau déglingué attire l’œil du « fotograf » …

07-2017-04-30-025

Tandis que ma compagne profite de la douce chaleur printanière…

08-2017-04-30-031

Et que son vernis à ongles bleu azur scintille sous le soleil…

09-2017-04-30-032

Mais voilà la cavalerie !…

En tête, Francesco et sa fille…

10-2017-04-30-097-HDR

Le « Professore » et Dolly…

11-2017-04-30-116

Lanfranco…

12-2017-04-30-143

Nous sommes une bonne cinquantaine de motos…
Tout le monde se gare aux 4 coins de ce spacieux parking…

12a2017-04-30-150

12b-2017-04-30-153

12c-2017-04-30-168

12d-2017-04-30-175

Attenant à « l’Ostello », un petit musée sur les « Contadini » de la région du « Polésine » où le guide nous fournit les explications nécessaires…
Il faut savoir que dans cette petite province du Polésine les terres sont à 2,50 mètres en dessous du niveau de la mer et même, en certains endroits, à moins de 4 mètres, étonnant…

13-2017-04-30-196

Dans ce musée se côtoient des machines et outils du XIXème siècle…

D’anciennes turbines pour produire de l’électricité dans cette région remplie de cours d’eau, de canaux et de petites lagunes…

1414-2017-04-30-067-HDR

Ainsi que la brouette de nos arrières grands-pères…

"¯€C…†! §vÃ!J$ÌçÕU &š‚+4òŸ²½í·‡	“$`­9:FgÜuÚ^b(Þ6§Êý¨rx„·Ñz©yiü~î£lqòuyz‡£ÛñHèC1-Y ;€»3Èøu"¨¨Ó]š(½`;˜›þ[˜þñüw›Ãá‹wñOóäɛ«”ö_M d,/¦c§"N!cˆA™gTRÌtª‹’M€®	W´Ê/ir®)]˜¤Ù‹x©á<¼Þ¸ýÏ¿Œù:…—%ðÄß%Oƒ;â^1¯CÆU5RLÂVYIù]OQáoÐÇõu _QÃ¤îCÏ"ŽÈú‡ø{(É(#ËòªXé(âåb×?Y6c՛ÔRTŒÎMòÿÐú	MÆ/*œsý“C±þ‘ #¬dþõ|WcøŒáì"Œ? ñÁºâÍ4ìAÜoû0EeˆÝ'YóÁl	òOª‡<ŽQž¾sÕÁ {±,4CÔWÌ)œ7$c{o{_7°éTV(Ae=-Ó…bBғ·<V9cÊÚ1<$°ö~xò+.ylð!Ï"¶X)j`Ó}VÁ‡ÓUÀ ]N –¶§þœ^’E.MòÒ[öà±e4ÐTC‹Üƒ¶-ŒDr4ìŸ(£J[cl]¤MDŒYu•ø`ÐH<÷4ËòZg­ÌêVš–.nçvnŠ£›7ÙW*݅Fø2|û´®1âڃ’pÍ ”ëd”$J±Å¦8ÀUU@[YQƂkÛ Gj ¡Ä!%Gš=6“¡Ô&ü¶Å±âYòîÐÙJCs닖DÊÜ{Ëø†jªM4ÚĻAmÔ5¶&Ý/‡¢&bŸìiœgÄusñ4’PÒQJñ—P¨<©"Æëý§³÷ñ‘ᔟÄió#±©pw	å9;RåpÒ㽘ø¥•‡Ò‘ÎíþiŒTU#<¤Û¶hUùrÁd%ZÖÀÓ|2Y–!L‡ƒýáHýp¡?ÿÔÝu‹_ D÷—6ƒ5.{‡é¹Äd†KUy¬È ýPÿõl;å|eÚ>w._—ç5¾®¾zzZC);÷Ï¡4IáPzýs',žkQ}Íø”|¨¹~RäÝ©öç=³Œ¬ÖÀ¼Új]`ùxq{žEÊL7/ü£ò©ß»Î8yc³|ž]>üØ«®S'Ù¯†OGÚ¯e¹‚蚪³)y6hÉOƒÃüX¶=Tr©tÍ4‡…ó¿šxš†¥­eÜ#yùœ]‰ðVñ´*¿†x‡P’ž*ÓΞTm½Äƒ‚ت%Z¾“3¢ïÍeôçUîñ°‡[[	cQZ¨Z·Q6èmç|UÜj,4	šUMÉa‹¬´eԈ~ŽãŸìÈ;]—Bà’ílˆTó¾‚Xέ…ÀÅrC¤—Å›OWC—³T»–2YÜy•ªßÓîYزeÜšK"<”òÔ	%HøŒY1-g„òÊ*RjäŽÔ»(õŔdû³GÂÑd®§IÓâ¹6íká5AwCùSô"R«ƒV¦F’®2½´9ۖÞþ_7î†ûcÅ5­.[ ÓС5eMƒ}Ö0—ï£þ?3ŽJ[ OžY´åšpõ $3ÔÈ j‘åtRzÙ#*4j+҉ƒ’píwÍK·-Eb<…îp,d½ Žo˜å5¬ôylPÃ,ŠH”€–›¦‚M´ÇáÕíÉæc-Æq]Ìû'ÌxҞ®váÜÎZ¬²‚Fù}vs¡èÈ]ØFëiá´o'üM=UMöÝ~`KýcÊ;tàʚfÍ*†_%“†+RG'í+€¢'^D-å(?…ñæ—pSÚ¿gJãVLGÙÖÁ y‘õ©í«³ep¿žCØÚɧþœ­ÿÕ2?ÊS…ÌK§,®qÈ‚~'¦PØËþRykE“Uyj–0`¾& X¿”½%ɋ‡§½:€ɨ ²0þRu˜„—ºe멾Q-EƱS0|¯YdË(läN‡>Ἲ¹~œÑ¢Ç-½?Ž ê½PFJf=´ðU5.Bhê±²´LXÊZrVܽ­8¶=T=ì­ôò)g¶n5PeËi)`·ï][›mí»х}W¥!—N?°î(â>';­ÎeI¢¥0ÅwA¹»9·Ý°ÆŒrä«,R["±ÚoñÎCÅÕt¹Œ°å“騡!#£­´ßæÚãŌùå8Ëg±n%¸!_‰¸Â³Å.sRSFÄ>‘{€«§§’o».Œb»U¹Îq!).aPà[J¼®l9[ž)r~¥Ê€%©i™çfaõ˜’O­ð´5ŒI8[†rîNÛl=ðÊ lLr“±ÄÜ-íb7¾€9¾àÊÞ*Ìâ…D‰–ÄÃåU ZïÕýo¬~†/ņ߱TòR>˜Êòœ»&Ë`¢¦`¥§[F‹·©>·ëŽ‚T©žìˆÍxƦzj ã]SJÖ(‹Îçp}·eïaý#Ô˸“µy3 ‘’ðì	]7†zË´ÔÔáÉePÓÊÀxb4þ§ÎaTœ¸’ W6e,õ¾{›J4V3É¥TóÔÎ	"P?ÜiuéþݤÃÆ)	&êû39¤Ð?U½} 0Hò$0Ð/@eãWí²EÿÕò.ªàORðõ}pŒi«2DDS",4Å‘™¶X´ý^£âöH—°Ñ]ßÉüIµÜ=žÔe•t«©»*°ÑÏ}ÚéôýFŐhŞ 0‚‡@ðCÊ÷÷_{â䑖Ruî$CK¨i]½‘¾Ø4¬W&‘ÛÑÆÀª…6än=GLG@ÜÿÖÃ5ª…ðÚÆöu$ôž4ìc©SL¤‚°:‚Ÿ& m|@iÙé'‚5T£_Ùoþ¶Áv0³Ós0[ì¬J8ÕP,šÄil»^üΕð:äaçVv µ·¸é€±°ùˆa¦Õc¤¹tÄÒÀä†ä{­”Zû·ÀÒ!Øu偤e!¶¹;‹ài %Zéuo56?ÃÄe: ƒ6Í %C2ôWñã„xSìX³5ܐN)©#ME2:›C¿ÃÄ1_ÙWbÏ´¾äÆ[ŹRlÔÓSØÝޖr±©ôr|®²+“éÉÉ#›ƒ+êc‘™+kdh™¶`ˆ‚0>q«§Æá|ÙNlŠN×Ïi|$œC“2(º˜wÔ²ßÂHßKaóãԁŠTÌs-¤Éª©º²Š¶µL•´È»<edoŽ9ÓÜÞ£ka|<c=ä5±JœÈž&ŽãïÆÒðblȬZEmP,Ž	¿s:û$î›ø`¨Øu‚3CZåI"•I2EˆæX]Ž ª^¤Çp½Gֈéu“ÆãåBא´Fߍ¿ñvoü¨)b¦â<–§e–XäG$ ÔZßåÂÁütLëü»ôf;!W74mm'¯BF4Q‚ýDu¤gÎããˆÄ(V°àys¿–Oÿ×ùÅeŽö]¯¿ÇÏÌ[Ðò¢2•Y Žåo±#¯¯<:‚*sk°¡	Ö/rw·ŸíÁXÅóE×Sj“mý=ø*ƒ[¡}×å†òÄóJ­˜ïç·!¦ˆ§{ˆx6äA¾ÂÛ`8Œ¦q©¤Ò3p=?Ž'–Ȳ!1'˜'rÿÈòÃ(,4ô –]¯`l=8÷*ɗcêÉšun?Ñöÿ–ˆû¯Qù³˜¤©|·†93Y…Fg*½AVû¨ÁÒ۟jYSñ)ïH mlWv_Wߌã8ª|Ã9¨%gÍ'Ô"_Ù¦wT«ÿ-ZOø˜¶0)”Í*áÌ«.§î©¢ ãyf;Èíkw7f$uc‹¢§¿#³W¬i®¢%Ùªd¸~í·‘¯Ñ{Ì6ØTR‚žg©Yˆnü©&¦ >ŽZbÙOÿÒâ$ˆÙ+ ’ƒÅd"ÚorO«},0¢g«Š7îÅÞB<1.ío;rQö›ÚÇw˜ñ‰†¦JX夦EJZ¨»ødi	b…öÐÚt›…ÿyò¸Ëcf8'6â¾Í˜@õ´ëH›|ìfËä-ôuí%+}õî~ÚâÌ}WfgËÒ'¼y3É¢’)û™PÁ<fÒ!ˆçq¾7-Ñ͒¦ÑÀtߥ¿1_sÿÐùÁcNxÊÉÙ·¸÷ïåìnĘÊ	6ßnvÄÐg 3…°©¹+ͶóÀpaóÛӖ#Mí±AóÂ<c)Ñ無ð‚±'ȜG "‰0+’	"ۂF&‹]	¿ÑÓ·íÀÐg"ÏeåëËlM$rÛpªhGzãéhØØó²1ܧ$¶Gп“%E²ÌâŽÖîê#•}ÒÆWñú¨ÕºÚhÕ3ª…¥iæe=ÜR#È˽‘¶-n _|eŸ	­ÊçdTyæM,.¤ÈJ8 ƒq±N*J‹"éŸ4dŸñåWUåÙ]4Ÿ›Ö^æz©ˆ¢,A7-kÝÖ1Ž|±ªß“Lm½¸'s^Ãs¬—ªÃ©µhŽ6Þåʗ‘ÃÜ7”äÐ%&WLBM X"ÀÞ×l^’EM“bm$¢®·Qºò·¼žXŒó	ilÊwÐ/§ÿÛ‡´$¬’Ý=—a쟲³ïę$HÅÛÃÓVäy2pH6‰HãÞ=͈å0&š9Ëærº‡WœÑ!ö–8Utx?óN>ŸZÕ/ÄýV‡¦=‹ßfý¢ÑgÈô’Ó55lç U2Bèǒ°ðïýܟâéŸ'NñïÊ4bêM¸e¶¾¡¤J~'ÉcÑG9×@6X…¹#û?gz”ôö3uxµE˼L§[1Ø6ýƒÎQÿÑùíb*àXÍ…ñÖQÜã¹Z:•öJߗSlîD…'¬ºö¾ß³bTÊr»‰&ÈKk·„ß‘ÞÖƙ@ƞÂÕTªlv»¯¿-ÅoÜðŸO´¾bÿˆ¡¹5µÈޕSr.Jïq¹#Î㠐×g{³`}¢Pó;Û̆ÕrÊ­¶ÊG/[ߖ-Æoc†y.~^!¹>üF­‡U#ÝΗ-"ÛÈy_~XŠ>¤×¶ÃrC졈P·ÀpCFlC!. 7kiQé€â2{PM,l•e?¢:Žç¨÷rxGâ¯b¬8ßñ'äá;ÃĽöe§ŽDõÿäÆnº;#w†Í6×z7:õ	Q;‘šV׸^†9²û§]rTëÇ晚K’T5ÁÿÒ³õÿçŸ÷Mö=Šx.[–NÊi­†ï¤2h“pO©R1špZélVxóƒë3ΧËà©4U0Li$¨ñ$2ÚĤ‡‹×Å«êáqÃd¿ÚÏw]þ!Ùd5_œU$¬Ìû°Ÿ.ª*Ϊ-´jH†ßAqª”LòÈÙyTp"É3‹-¾¢FÀ¹8²Ê鉧z‡¨*¨L'u”• ½4Üx¯ÖßâF@¨ãŒ±*I#fè£áçë@±RwQð–'Ù¿3o@0H&*“RÅ#ä½wÒ?ûÇMñ¿ÎJ93røyÙB’.}°Èν°ö˜æµí”pâI?tÆ:gŒø BÜ<åï§D éM^óøUZå_†%Íèþ)Nì~€ºMÄuM=¼RPÓ±Üóïfö›Üš~þ5¼‰# ÀÛ¶htüQÁ)ü)Ô±M4¼ï  	f+X³‹ŽóVŸ®ø­êŸé _öžãÈ*;$ÍZXB꧄Èì²³¡²çü	©¥üF¬Ïàèg͏•mn¦Ü‡-±Ú’<ú‘ÿÒÂWAp^Ì9Û¯LwTO?«s¢T’l¤Ø¾bؚ-^äƒe¤%D”“$MìJÈáO¸‘lYéÉÝs±/*2+°#{-É'~ž˜ß¡·‘¦'ä¬T¤w$ ì-ñÂ(zÌîÏ-*¤%®£âkXzûð|ºDy-œXšú ,|×[sñBä¹B^1w1îv€²ó¿ðÄqV.,LqÆH;éì<î9ïÓ ’“jM2êf[ìmq|.‚ŖСL!kܒ×åæ-ƒå®àó6ØjxSC‹û#ò÷ávv‘Ý]AÕÍMö'Ë£LµÊÕQÒ÷•±ÆÇTŒ®,|€¶ø‘F•×oaδÜw_ûšY¢Ö@mû˜£¯‡ùfŸåý¡jÀ5±aÐ¥½÷DZèʬ³þl½6dá¨&~ê*‰†2æÂ9	þͯ¥½ŸcÝSض;–¡|º ê@å©VU’•s2i1_ª©OÙðýS(Ñs•„fdêÍ"OkLUˆ"H1?ÿáWp¾=5Iš$Ž­Ê‚ím…ÿòãIž‡a†–=rLe	ѝ‰|”bP	†'¦	+r9‹€«¶ŸV9%QXVëݶÂÇrßt¤"XÚZV(—¾€lOÞ#ðÄ ù‘ªDƒP¶ß °hsÌ!…æÄ1¨ñ9:@·™lK¢%f/ÚkÔÕx‡Ý¤ŽB²ª ΟI"sÉO²eýϬ3eËj¢hǏNìÏi†g3ÔVÖIQ ÜReT,¦È 2HÚl½[B»³aztÞÉé&iVïr·Ä¹§hsÄÔù%V[—¾I2E¼ìL¿®Ú~Î:˜°Eoz™ÊÍÔMí÷Q v9ÁϖäµÍJiÌ3DH YÒøH¸ç#x¾îœ²QDéánûghrN¢É¥¦®ÌjI–ÀjŽK£Ù]EØÅÑã¹ÛìlëriÆýeð˜e€ìK·øã®èárÿÓÅ$§bªÙÆçßçaDâyˆÌšázhÚ±j´ o•B_¾°Eñ_¡¶œ'P¥RqûÚKz7fŠn•ŸMGÚoc§KÄH_q26Ûi±Q§ã)¢kïlzù`ƒàì¼C‘×*ŒË!˪Ž÷cR[Wüqª!8ðß͘òxn)ýèÇùPÙ/dµbÓäý³K3(ykü¸ÕÈ»ÿÁ“'ƒa{×ýˆùûß­1ñ©>i™eàí©~ÿú#åìW‚ª.]ň…v	2#ylÑþÑ]Òþc4ü	ÞÒÊ	7äû˜¸Õ—g´*/ábñÜr¶ÂA‹ãâ˜ß)™çà¹W‹ùČ®ìŽ¢Þ)jt‚¡EÏCãы—ˆa~Æð®¡zK÷!ªû)ãÚdpùD®“!ŽOxð1űêñv’*}t÷‹"æà.,~w'®QõÖ"ö¶åa–oñ/è$°å‹û²þYóð¶{­µeµLËp¹“`<ü;|pÍÂ÷kæÆ~’ùUäy•5¤¬¥žs©Y¢uû[VœMò3ÕÇó	¡¢©j؂FÒH5*–#P<†F•NJQiw/]œeyÝ'åÒÐO,s²<íª‘m*<ñGY$ñÉZ5øv9G,]Käý ã9â JÜ¿ÄeFf´@É ˆ-ù߶g©Jȼ־Ž¥* sª¤Ôró‘7QÎÇêjö¿ÄÆö;n7ÃYõC=E5]p›) ¿$‘æŒƒú¹ñ¢ƒàru}Õíb‰beêV˜öƒÁÍ]ò•…CO%îÎöˆ€VvÓÄÏ0™+eù9ØÆR8¹ŽzŠ®Ø_9ú ¢$%_iüUYEuLº¬~iä7ø©²ŽΐÚ#è QšqEM)JŠˆiéä3֓;¸%‚+?+s|E)Kf$ŒÓ8¯§n&¬«¢‘„láRV:oÝ RÛÛHb.¸+FŠÜíÙdȸ²³(CœÒ s3,U+#0[e¼$s=.É´Ý2®£4¢“KR5þÏøψ³úiêëhã¦Ë#Bb™˜“!ô© t[éCLñ¸q-BbÉæs%¶҆Ÿ‡Î›«eԔèee” ay(°&ìÿAqKœ²|%Úc Ϝ¸Ûjx«?›4¨–;ª:_î¡^K÷´ÿklÖ8×'©ÈòJøDʵ5Ò3¤ÙoéÏÖØ·_¢3yuË?ÿÔÇJ"Éq»X¡€óǧªg’¶ÐàˆŸ	&ç¿KáÅÔgªHŸ»•£KXFïï×|	A=ÝIGdØíyR0ZzÙB¨ÄÄúòkã+è±Iïšá×揗ý‰:~¶.Ñà·wŸHã§z¨ÿŽ+o$yÔXœ%ƖKRvíÚ¯QGTì^Tï÷4à}£"î7•سe¿”/+ª×åTµkxâzZ׺§Ý ð.̻̑zYi L–ŠJyî~R+Qg‰’Ý4Hš|_g}±.¿g¾JcÚ_lµÒ´´•TtÈÆÈ)aMZzo/xØ?nlf¢8g]¶T=¦Í+&ìVdŽëéeP0¯©o¸Vˆ|»¿8­uuÓɽ*š£%‹yº[O,9´…ÃÃsSpñÔ± »Ü±lN¬O4D}qTÊÈe_™‘FÿÀó=ˆ ÂGfüR‘¹A—{žòUãã…óFò˜ùá. ¥q!Êé¡;_T©·žìpd)„SðÞ};„§Ëà–c{ ž?º–ÄóQ65d9æIDõ•¹mŠ¢ÌÆÿUpË(¯„;G­¢ê`Š]FŠhÌP“T¤ïöì(ë̽žñ¬veÄÍkÊÎ&7uˆ²"h`|ďT)ëßDžÈF”"t>Ñ:ନ'r®Ë8Ä–4‰£PAxœab¤ý pÞkì…òýAÓ±ÈEZP>TÏ.‚ú„žU6ÝïkïáÅRê&Þã,H˜ ìBjfºR8ŒØ˜uxšÆöd&ÇNiÚäZ¦])è3šå9Ĕÿ ¥S%J3ª·tƒ} ƒÄWm+ô±trd“KÔŠ¿Cí´A,‰lŽš{¡.K€’ÝEë—×â)ûRKT–ˆý~¯—ö“IžUf¼G—ËšKTÑèŽ9tSÄìV-î|Վ.~*Ù¦ÌËÄàߍŸ*ãl—?&ɪ¦E¤§Ôeè´L/Œ2Á(ºfè猕 Ëˆ3BM:å	RÄþŠIDCM·Ü¡_/Ôo3Ðg*ÎZ…eH2è$›ÆcùE՘Ê»YG–ˆ¥`ÔÛà’Ì8û#É©Ù¥el^3'ˆm~L–û*˜	_m®v*y‡o"ºO“p…VÍ'Ê**ÕÒ5Y 1F-,†ç®Œ[Øsê‚^ù$4?8¶ª,e	¾•VPQ÷7û¾þ‡E‚;I³×uIÁ#;:D _SXÝÙ¶ÛêÚØì&¬áö	±bA·³ÌÚÖ&ûÿY*mЮ䲡S}”ØjÞ×Ä¢j£ÿÖÊ D*° ¶«“»yùc×R@›ó#ÎìzkdxJMÈ ÞϹ ¿K&–!Õ˜uXÛÊ؍…$ÐÓ<êl[RÞêÜÿ.¦:I‰—½êlIÔ£©¶÷òô¶Ã’Y•Ÿ½¯]úa[e‘ŠlðwÖWO‰üZ¼íÔùa¬”¨ò	›Sƒ‘ß®*”Ú.„ “³.ÔU²fÈ«X¾c•Ë¥:˜É#6h­Í½¤þ»¥¦ç»øŽçEÕÚÓ/¼‹®E•çtô÷ÈÒV¬a*ÈÓª3+‡IÆìr¶Ì봎 âÉsyr¼® e4T¨6®[o L¢÷U>$‹Åü¯„#V÷”¦S•ÒøˆÏ»!¡R¹t?œ3`[1©ðƬ9˜¢úZ¾¼¾/³Ê–Ïáå‰‚Yc>9~i=[Ï?y;$abíÌíÓqéŽÈÁ–R–íÛÞ¡H ¸õóßá‡Ô&—È™ªê#ôÑL6©*Ê9‚#åžÅ˜U>BàãŽ8§‹LyõjÆ»yKì>þ¬`x‘ÐŽyp UÅWT[å½[‡1ï ì7äü0úõ2õ#;n]ÏÎ6åØݘŸ3‹£‰d}÷Ó¨‘«½É°ZØ4-Ð×—`ÄÝI;á´±“$ž6$8¹"äØ`©4ýÀὂé³üd…[ƒº‚m‹ñõ òt։*lÈI¨X31‹õ'Ú׏:hǓ§këûOÿ×ʌ,²©ßVöäÿÛ»K³Å)ڐêfÖJ‚VÂäù›àÕX–äz„#®’—:I’G–þxuäuº	º°ðyï¿.^˜"Wõ¨2Éc¶êÖ$¶þvÂNèº~ òJl‰=ÂÀ~I;ܵGµ‘X™»›íÔ[·¿žãÉ>Αk]‡³rI?³â¹7C÷@ ÚnI¶ûó¸ôÂ4‹#|ŽÓÄ	Ô ÙVÍ8w5ïÉÿ„Mdu™ÝDWYQғË@³ÌÛôöW÷±ËêòZÒu:L[ê5>:xhòìÒ¾±©¨òø˜¥-9îŒò¦(5nÀ1úšq‹-n™2ùjϖ³,Æ»0dj¹ÌIÑ­_ê¨ØՎ¼qF+c‰“¨œÞàLZìo{r?˱‰;Þޗ¿úà¦C¥‰%P‚VûŸã烨6UÍõ±¶Þ›ßúÿÍ°‚îS“#ì*J0®]IÒA$uu·Ÿ¦'—è–ù?ÿÐÏ–pãìÃÀå[PÜúß|{FxHòÓ7ÉÎö—d ÜÈoÅÈåmñ/±5wìzZq]Á7!€cåûIÃ0FvöJ`‹ RܼFöçál*ˆï'¸‡côFáT>Ã˱’¾Aç A·ÑÝì6ߗOL$ÑlFlJ0EˆÊ÷¶^¨é¥Tù֒æ@lÀÜó½€8ŽÁæ^ÕÁÈ¡'}@0&Þ÷ œDILRÃ-îH}@“¦ÛË| °9!b #Ò·+àdž[퉧`jßõ–ee»¾®gÝïÛ»{¡ß“H°ë&àrëËøòÄpi	æ&èa¢Ç&¥¹¶¢I­·,#UÉj•´bb,âúDŽ‹yrÅ}‹ïz@mÎ,;†<üñCF„ø–šjªšzZ

Mais le « Spritzone » nous attend sur la terrasse…

16-2017-04-30-197

Et nous voilà reparti vers le delta du « Pô » au plus près de l’Adriatique…

Après une nouvelle heure et demie de route, but de la promenade le refuge de la « Punta Maestra » …
Si vous regardez sur une carte, c’est la pointe extrême du Delta…

17-2017-04-30-217

Nous sommes trop nombreux pour déjeuner que dans une seule salle, nous en investissons une et demie…

17b-2017-04-30-200

Petite pause cigarette pour Dolly…

18-2017-04-30-204

Le refuge est au beau milieu d’un petit chantier naval, comme je vous l’ai expliqué dans mon billet précédent, soit un garage à bateaux…

19-2017-04-30-226

Avec son plan incliné pour les mises à l’eau délicates…

20-2017-04-30-211

Les pals de couleur bleue…

21-2017-04-30-220

Et là, la route pour le large…

29-2017-04-30-214

La moto et la mer, deux ambiances qui nous conviennent parfaitement…

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 12 Commentaires »

VENISE, LE LONG DES RUELLES

Posté par Claudio Boaretto le 13 mars 2017

Aujourd’hui, nous profitons d’un rayon de soleil pour une promenade dans le « Sestiere de Castello », entre l’église de « La Pietà » et la « Via Garibaldi » …

Mais au lieu de passer par la rive lagunaire, comme font naturellement la grande majorité des visiteurs et des promeneurs, nous passons par l’interne, le long de ces petites ruelles que nous nommons ici les « Calle », (se prononce « kà-è » en vénitien, on ne prononce jamais les « L » à l’intérieur d’un mot) …

Cette fois j’ai bien eu le réflexe de prendre mon Reflex, partant du principe que tout endroit est « fotografiable » dans Venise intra-muros…

Partant de la rive, après avoir pris la « calle » le long de l’église de la « Pietà », nous tournons à droite puis tout de suite à gauche pour entrer dans la « Corte Bollani » ornée de son petit puit central…

Un vénitien sortons de chez lui nous regarde étonné, jamais personne ne vient dans cette cour qui est un cul-de-sac…

Il est vrai qu’avec mon appareil « foto » on me prend souvent pour un touriste et l’on m’adresse la parole en anglais…

Ce à quoi je réponds toujours : « Parlime in venexian che te capisso megio » (parle-moi en vénitien que je te comprenne mieux) …

Systématiquement, l’interlocuteur s’excuse et me dit je t’avais pris pour un « forèsto » (étranger)…

01-2017-03-11-007-

Au fond à droite, l’entrée du « Palazzo Bollani » …

02-2017-03-11-004

Avec, encadrée de deux têtes de lion, un magnifique porte sculptée…

03-2017-03-11-028

De cette « Corte » un petit passage donne sur le « rio della Pietà »…

Juste en face une « porta d’acqua » (porte d’eau) avec sa barque amarrée… Le rêve de tout vénitien, car toutes les maisons ne donnent pas sur un canal et celles qui donnent sur un canal n’ont pas toutes une porte d’eau…

04-2017-03-11-013-

La « Corte », vision inverse, à gauche le petit passage cul-de-sac sur le rio, au fond à droite le « Sotoportego » par lequel nous sommes arrivés…

05-2017-03-11-19

Nous repartons d’où nous sommes venus…

06-2017-03-11-034

Pour reprendre la « Calle drio la Pietà » (« la calle derrière la Pietà », on ne va pas chercher loin pour trouver les noms de rues) avec le pont éponyme…

07-2017-03-11-040

Depuis ce pont nous voyons le « Ponte del Sepolcro » qui donne sur la « Riva degli Schiavoni » où passent tous les touristes, derrière le « Campanil de San Giorgio » …

Nous ne sommes pas loin de la rive…

08-2017-03-11-046

Zoom pour vous montrer le passage sur ce pont

09-2017-03-11-046-HDR-2

Vision en sens inverse, toujours aussi pittoresque…

10-2017-03-11-049

Nous continuons notre « Calle drio la Pietà » …

11-2017-03-11-052

Pour déboucher sur le grand « Campo Bandiera e Moro », face à l’église gothique « San Giovanni in Bragora » fondée au VIIIème et réédifiée en 1475…

12-2017-03-11-058-HDR

Nous poursuivons notre route le long des « Calle » …

13-2017-03-11-061-

Plus ou moins étroites…

14-2017-03-11-064

Et nous voici sur le « Ponte Storto » (le pont tordu) où 3 rii se rejoignent formant un T…

À tribord le « rio di Ca’ di Dio », heu, que j’ai oublié de shooter…

À bâbord le « rio di San Martino »…

15-2017-03-11-077

Droit devant, le « rio del Arsenale » dont on voit les tours de l’entrée…

16-2017-03-11-079

Et devant à droite du pont, l’église de « San Martino » fondée au VIIème siècle, vous savez celui qui, selon la légende, coupa son manteau en deux pour le partager avec un déshérité transi de froid…

17-2017-03-11-067

Comme vous l’avez remarqué dans le cliché précédent, à la droite de l’église il y a le « Mercatino San Martino » (petit marché de San Martin) ouvert toute l’année où l’on peut se procurer à bas prix des vêtements d’occasion, tout un symbole…

18-2017-03-11-088

Juste en face l’église, le « rio delle Gorne » et le quai des « Penini », une autre manière d’arriver à Saint Martin…

19-2017-03-11-091

Et nous voici rendu devant « l’Arsenale », son pont de bois et sa majestueuse entrée…

Chaque fois que je passe devant, je pense au grand-père de mon grand-père maternel, Giovanni Nicolaj…

Si cela attise votre curiosité c’est  ICI

20-2017-03-12-021

Du haut de ce pont de bois, on shoote le second pont interne et tout le canal… Nous sommes en zone militaire…

21-2017-03-12-012

Pour ceux qui connaissent, quand j’étais jeune les lignes de vaporetto 4 et 5, qui font le tour de la Sérénissime ne passaient par le nord-est de la cité, les arrêt « Giardini » « Sant’ Elena » étaient alors ignorés sauf par ligne 1, tandis que les arrêts « San Pietro di Castello » et « Bacini » n’existaient pas encore…
Ces lignes traversait l’arsenal…

22-2017-03-11-097

Le bateau depuis la rive lagunaire tournait vers l’arsenal, passait sous les 1er et 2nd ponts de bois, traversait la zone militaire pour sortir par le porche au milieu la muraille que vous voyez en face…

23-2017-03-12-026

J’aime assez ce pont pointu et ses 3 marches de pierre…

24-2017-03-12-007

Si nous nous retournons vers la lagune nous voyons le « Ponte San Biaso delle Catene » où le rio de l’arsenal rejoint la lagune…

25-2017-03-11-106

Approchons-nous…

C’est juste à cet endroit, à gauche entre les 2 bittes d’amarrage, que se tenait l’embarcadère des lignes 4.1, 4.2, 5.1 et 5.2…

26-2017-03-11-112

Je m’avance encore un peu pour shooter le soleil avec ses rayons lumineux en forme d’étoile et le pont en contre-jour…

Un peu de soleil sur la « tronche » ça fait du bien en cette fin de saison hivernale…

27-2017-03-11-115

Nous terminons notre balade sur la via Garibaldi…

Je prends plaisir à cadrer l’entrée de la via Garibaldi conformément au tableau peint par Alberto, mon papa…

29-2017-03-12-019

Mon père, disparu depuis peu à 98 ans et dont je vous avais raconté au mois d’octobre les éprouvantes péripéties militaires…

Si vous les avez ratées, c’est là :

MON PÈRE, CE HÉROS, ET LA BATAILLE NAVALE DES ÎLES KERKENNAH

Il était aussi artiste-peintre à ses heures, jugez-en par ce tableau qui trône en bonne place dans mon salon, peint en 1991, l’entrée de la via Garibaldi…

30-2017-03-13-020

Que de souvenirs dans ces ruelles vénitiennes…

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 16 Commentaires »

PROMENADE À BURANO SOUS LE SOLEIL D’HIVER

Posté par Claudio Boaretto le 25 janvier 2017

Nous avions une course à faire à Burano, l’île de la dentelle et des maisons de pécheurs colorées… Profitant du soleil hivernal, l’occasion d’une jolie promenade en cette saison, sans être bousculés par les flux touristiques…

Bien sûr, on ne peut pas se balader à « Buran », (ainsi qu’on l’appelle en vénitien) sans emporter un appareil « fotografic » …

Cette fois, afin de m’ouvrir un peu l’horizon, je décidais de mettre sur mon boitier mon objectif UGV, (Ultra Grand Angle) …

Si l’UGV est idéal pour la « foto » d’intérieur et d’architecture, ainsi que pour les paysages panoramiques et les grands espaces, pour la « foto de rue » l’animal est difficile à apprivoiser ; il éloigne incroyablement les perspectives tout en les déformant, d’où une opération de post-traitement obligatoire…

Mais bon, on a peur de rien, hein ? …

À « Buran », quand on descend de l’embarcadère, on ne peut rater le petit bar du coin à gauche qui, comme son nom l’indique, vous propose un petit « fritto Misto » frites pour un prix modique, très sympa pour satisfaire une petite fringale…

01-2017-01-22-004-

En tant qu’insulaires lagunaires, nous connaissons bien cette île, mais voir la « via Galuppi », la grande rue commerçante, presque vide là où d’habitude il est difficile de circuler nous surprend agréablement…

02-2017-01-22-010-

Nous avions décidé de déjeuner à la « Trattoria Romano », un des deux restos les plus « chicos » et historiques de l’île, mais il était fermé…
Heu, vu les prix affichés, p
as de regrets, ça nous a fait des économies…

03-2017-01-22-025-

« Buran », c’est bien sûr les maisons colorées au bord des canaux, qu’on dirait des maisons de poupées ou de dessins animées…

04-2017-01-22-073-

Nous aimons nous perdre dans les endroits les moins fréquentés, là où, par exemple, on peut contempler dans son angle le plus de guingois, le campanile de « Buran » qui rivalise avec la tour de Pise…

05-2017-01-22-034-

Dénicher au hasard des rues les vieilles maisons à vendre, un peu décrépites mais qui ne manquent pas de charme…

06-2017-01-22-046-

Il y a aussi ceux qui ne veulent pas peindre leur maison comme les autres…

07-2017-01-22-037-

On se rapproche, car avec un UGV on ne peut pas vraiment zoomer…
Ça fait un peu « caca-fouillis » mais bon, tout le monde a le droit de s’exprimer…

08-2017-01-22-037-

Les étals de marbre du marché au poisson, et toujours le campanile penché en arrière-plan…

09-2017-01-22-061-

Typiques de « Buran », ces grandes cours entourées de maisons… Mon UGV, éloignant plus que de raison l’horizon, les fait paraitre un peu plus spacieuses qu’elles ne le sont en réalité…

10-2017-01-22-079-

C’est encore dans ces cours que l’on peut voir, mais à la belle saison, les dernières « merlettaie », les dentellières assises sur leur chaise piquant le fameux « Point de Burano » …

11-2017-01-22-082-

Ainsi que le linge qui sèche, ce n’est pas non plus la saison, mais il y a des irréductibles…

12-2017-01-22-088-

Parfois, sur une porte l’indication de la naissance d’un bébé… Tradition vivace à Venise et sur nos îles…

Le bleu nous apprend que c’est un garçon et la petite carte qu’il se prénomme Pietro…
Écharpe et coussin sont cousu main, nous sommes bien à « Buran » …

13-2017-01-22-127-

Souvent, accrochés au dehors des maisons, les balais…
Pour balayer devant sa porte, bien entendu…

14-2017-01-22-103-

Un bel arbre dénudé attire mon attention, je shoote…
Il est plus proche de mon objectif qu’il ne parait sur la foto mais toujours cet effet UGV qui éloigne…

15-2017-01-22-118-

Quel bonheur aussi de se faufiler le long des petites « calle » flashies, comme des panneaux colorés d’un décor de théâtre à ciel ouvert…

16-2017-01-22-097-

Voilà, nos courses sont faites, la promenade est terminée, trois quarts d’heure de bateau pour rentrer à la casa, salué au passage par les goélands juchés sur les « Bricole » …

17-2017-01-22-145-

En toutes saisons, « Buran » est toujours Bôooo…

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 30 Commentaires »

LA SAINT SYLVESTRE DES « VIEUX ADOS » A LYON

Posté par Claudio Boaretto le 10 janvier 2017

Dans ce reportage illustré nous ne parlerons pas, une fois n’est pas coutume, de Venise, mais de la Saint-Sylvestre des « Vieux Adolescents »

C’est un article annuel et récurent que les habitués de ce blog connaissent désormais en espérant qu’il ne soit pas trop redondant ou rébarbatif, sachant qu’il intéressera à priori « les copains d’abord »

La genèse :
« Les « Vieux Adolescents » c’est l’histoire d’une amitié datant du début des années soixante, au sortir de l’adolescence, de 7 copains nés en 1946 qui demeuraient à Saint-Denis dans le 9 cube…

Les décennies se sont écoulées, les 7 gars se sont mariés ou pris compagne et tous quitté Saint-Denis, chacun pour suivre sa route et son destin…

Mais chaque année nous nous retrouvons chez l’un ou chez l’autre, à tour de rôle, pour fêter l’an neuf, réveillonner et festoyer ensemble….

Dans le Gers en 2008, à Paris en 2009, Lyon en 2011, Chissay en Touraine en 2012, Belle-Île en Mer en 2013, Venise en 2014, Cannes en 2015, Paris en 2016 » …

Pour l’an neuf 2017, les retrouvailles sont à Lyon, chez nos hôtes, Arlette et Jean-Claude…

01-arlette jck-1

Dans leur jolie et douillette maison cachée dans la campagne Lyonnaise…

02-Lyon 2016-2

Sitôt les valises posées,

03-Lyon 2016-1

Le bonheur de se retrouver ensemble…

La « foto » traditionnelle (excepté votre serviteur derrière l’objectif) …

04-Lyon 2016-15

Mais ce n’est pas le tout, nous sommes là aussi pour festoyer,
après les « cicchetti » et autres vérines accompagnant l’apéro,

05-Lyon 2016-4

La table de la Saint-Sylvestre est dressée…

06-Lyon 2016-7

Les affaires sérieuses commencent, intéressons-nous immédiatement au menu concocté par Arlette sous l’influence du « Chat » …

07-Menu arlette

Présentation des plats servis sur assiette…

Le foie gras du Gers, le plus rosé : l’oie, l’autre : le canard…
Malgré l’avis des fins gourmets, j’ai toujours une préférence pour le canard…

08-Lyon 2016-8

Les Saint-Jacques de Bretagne…
Croyez-moi, il y en avait toute une famille dans la coquille, je dirais même une famille nombreuse ! …
Un régal !…

09-Lyon 2016-9

Et voici la star du réveillon !…
Le chapon de Bresse…

Un premier « flash-back » avant cuisson où il avait encore son petit manteau…

10-Lyon 2016-3

Un second « flash-back » à l’enfournement…
Là, il a fallu le dévêtir car la température allait grimper…

11-Lyon 2016-6

J’ai presque oublié de le shooter dans l’assiette, tellement occupé à le savourer avec sa sauce aux morilles…

12-Lyon 2016-10

En revanche, trop concentré à choisir les excellents fromages français que l’on ne trouve pas à Venise, j’ai complètement zappé la « foto » du plateau…

Je me rattrape sur les boules de glaces dans leur corbeille en nougatine…

13-Lyon 2016-11

N’oublions pas le passage du relais des festivités par Maryse de Paris pour 2016, à Arlette de Lyon pour 2017…

14-relais-1

Malgré ces agapes et l’hivernal frimât, une grande promenade pour redécouvrir la cité lyonnaise s’avérait indispensable avec l’opportunité de shooter quelques monuments mythiques et endroits particuliers de la ville…

Un ancien territorial, comme moi-m’aime, se devait de prendre un cliché bien centré de l’hôtel de ville…

15-Lyon 2016-26

L’occasion également de réaliser des portraits hivernaux, emmitouflés et encapuchonnés, des « Vieux Ados » …

À tout seigneur, tout honneur, les Lyonnais :
Arlette…

16-Lyon 2016-20

Jean-Claude K…

17-Lyon 2016-22

Les parisiens :
Maryse…

18-Lyon 2016-21

Michel…

19-Lyon 2016-25

Les tourangeaux, bientôt aux fourneaux pour 2018 :
Dominique…

20-Lyon 2016-23

Jean-Claude O…

21-Lyon 2016-19

Les cannois :
Marie-Jo…

22-Lyon 2016-17

Didi…

23-Lyon 2016-18

Les vénitiens :
Ma douce compagne, Evelyne…

24-Lyon 2016-24

Quant à môa, il en est un qui m’a pris en traitre quand j’étais en plein shooting…
C’est Didi le fautif…

24t-foto didi

Je profite de ce trombinoscope hivernal pour saluer les absents…

Les gersois avec Nono, toujours souriant, qui ne peut plus se déplacer pour  raisons de santé…

25-NONO-1

Geneviève…

26-GENEVIEVE-1

Les bretons de Belle-Île en Mer, notre ami Jojo qui nous a hélas quitté fin 2015 avec sa bonne vieille gueule de loup de mer…

27-Lyon 2016-45

Mais son épouse, Liliane, est bien présente pami nous à Lyon pour l’an neuf 2017…

28-Lyon 2016-49

Accompagnée par sa fille, Gwenaëlle…

29-Lyon 2016-48

Et son gendre, Franck…

30-Lyon 2016-14

Ils nous ont même fait une superbe démonstration de « Rock and Roll » la nuit de la Saint Sylvestre à 3 heures du matin…

3131-Lyon 2016-44

Sous le regard réjoui de maman…

32-Lyon 2016-16

Mais continuons notre promenade lyonnaise…

Sur la place Louis Pradel, la statue en Bronze de Louise Labé, poétesse française surnommée « La Belle Cordière » …
Œuvre de Jean-Robert Ipoustéguy (soit-dit au passage un Meusien, pour ne pas renier mes décennies Verdunoises) …

33-Lyon 2016-27

Un peu plus loin, sur fond d’opéra, une sculpture spectaculaire en bronze de César, Le Patineur, également dénommée L’Homme du futur ou l’Homme de la liberté, (hauteur 5 mètres, envergure 5,30 mètres, poids de 5 tonnes) …

34-Lyon 2016-28

Les célèbres trompe-l’œil de Lyon…

35-Lyon 2016-29

Les bouchons, non moins célèbres…

36-Lyon 2016-32

Avec mon petit penchant pour les bouchons « Chabert » …

37-Lyon 2016-31

Tout en haut, la basilique Notre-Dame de Fourvière
Un petit coup de téléobjectif pour la choper…

38-Lyon 2016-30

Le « Vieux Lyon », avec ses ruelles pavées et ses caniveaux centraux…

39-Lyon 2016-34

Ses petites cours internes qui montent au ciel…

40-Lyon 2016-33

Ses cours externes…

41-Lyon 2016-35

La cathédrale Saint-Jean…

42-2017-01-02-001

Le funiculaire pour monter à Fourvière…

43-Lyon 2016-37

La basilique, entre nous je préfère l’architecture de la cathédrale…

44-Lyon 2016-38

La tour métallique de Fourvière que certains comparent à la tour Eiffel en affirmant qu’elle est plus haute…
En réalité elle mesure 86 mètres mais, construite sur la colline de 291 mètres, on peut dire qu’elle culmine à 375 mètres d’altitude…

45-Lyon 2016-39

L’intérieur de la basilique, un peu trop chargé à mon goût…

46-Lyon 2016-40

La vue imprenable sur Lyon et le cours de la Saône en contrebas…

Hélas, mille fois hélas, avec la brume à l’horizon et la lumière absente, le temps est loin d’être idéal pour prendre des clichés de paysages lointains..
Tant pis, je shoote quand-même car nous n’aurons pas l’occasion de revenir demain…

Face à nous, la « tour Crayon » à droite et à gauche la « tour Oxygène » …

47-Lyon 2016-41

La place Bellecour, la plus grande place de Lyon (62 000 m2), avec la grande roue…

48-Lyon 2016-42

La promenade est terminée, malgré la présence de nos hôtes lyonnais nous avons quelques hésitations sur le chemin du retour…
Vérification de la carte par l’état-major…

48-Lyon 2016-43

Avant de nous quitter, il me faut vous dire que notre ami Michel, dans un élan de générosité qui le caractérise, a souhaité partager et nous faire avaler, au 1er de l’an, lendemain du réveillon, un « Christmas Pudding » !… Qui, comme chacun le sait, est un gâteau anglais très léger !…
Voilà la « bête » !…

49-Lyon 2016-12

Fort heureusement la crème, anglaise aussi, nous a permis d’en venir à bout…

 50-Lyon 2016-13

Ce reportage illustré des « Vieux Ados » 2017 touche à sa fin, un grand merci pour nos hôtes et mille bravos pour l’accueil et la logistique sans faille maitrisés par Arlette et Jean-Claude…

Salut les copains et rendez-vous en 2018 chez les Tourangeaux…

Je termine par une « foto » de Jean-Claude O, où là nous sommes véritablement tous ensemble, tous ensemble…

51-IMG_3324

 Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 20 Commentaires »

12345...11
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance