LE CARROUSEL DES ROIS MAGES, TOUR DE L’HORLOGE À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 14 mai 2018

Le 3 avril dernier, je publiais un reportage illustré et relativement détaillé sur la tour de l’horloge de Venise…

Si vous l’avez raté ou si vous êtes nouveau sur le blog (et il y a de nouveaux venus depuis) vous pouvez le retrouvez sur ce lien :

LA TOUR DE L’HORLOGE, PLACE SAINT MARC À VENISE

Dans ce billet je vous signalais que le carrousel de l’ange annonciateur et des rois mages devant la vierge et l’enfant se déroulait deux fois par an à midi, pendant les fêtes religieuses de l’épiphanie et de l’ascension…
Je m’étais alors engagé à shooter ce carrousel…

Première interrogation, où se placer au mieux pour « fotografier » tout ce joli monde ? …
La meilleure solution serait de pouvoir monter sur la galerie de la basilique Saint Marc pour se retrouver à la même hauteur comme vous pouvez le constater ci-dessous :

Flèche rouge, lieu de l’événement,

Flèche jaune, poste de shoot idéal…

Le problème est qu’il y a toujours une immense queue de touristes pour pénétrer dans la basilique, surtout le week-end, parfois 1 heure d’attente…

1-2018-03-22-005

Donc aujourd’hui dimanche 13 mai, fête de la Sensa à Venise, (l’ascension est fêtée le dimanche en Italie et non le jeudi comme en France) l’appareil en bandoulière pour immortaliser l’événement, nous voilà parti bien à l’avance pour être certain de monter à temps sur la galerie de la basilique …

La chance est avec nous, après juste une petite demi-heure de queue, nous sommes en place sur la galerie côté gauche (le côté droit en restauration est malheureusement fermé au public) … je me positionne au plus près, juste sous les sabots des fameux chevaux que Napoléon avait piqué pour les mettre aux Tuileries…
Chevaux récupérés par les vénitiens après Waterloo…

2-2018-05-13-008

La tour de l’horloge bien en face, sans obstacle entre elle et moi…

3-2018-05-13-003

Au lieu de voir de chaque côté de la vierge les heures et les minutes comme sur cette ancienne « foto » …

4-2018-03-22-014-2

Nous avons maintenant deux portes en bois sculptées par où arriverons et sortirons les automates…

5-2018-05-13-028

Nous avions une petite heure d’avance sur l’horaire…
maintenant il n’est pas encore 11h30 comme l’indique l’horloge, nous sommes toujours sous le signe du taureau et la lune est en phase terminale de son dernier croissant…

6-2018-05-13-074

Pour tromper l’attente, je shoote un peu tout ce qui m’entoure…
Bien sûr, la vue privilégiée sur la « Piazza San Marco » …

7-2018-05-13-014

Je m’accroupis au niveau de la balustrade pour obtenir un effet de cadre dans le cadre…

8-2018-05-13-020

Tout de suite sur notre gauche le majestueux « Paron de Casa » (patron de la maison), le campanile de San Marco…

9-2018-05-13-022

Au-dessus des mâts rouges servant aux militaires pour hisser les couleurs lors des manifestation officielles, le lion de Saint Marc…
Là, il n’a pas la patte sur l’évangile mais, plus agressif, il tient un glaive, militaires obligent…

10-2018-05-13-076

Sur la place sévissent les vendeurs de souvenirs avec leurs kiosques à roulettes… J’en dénombre quatre…

11-2018-05-13-032

Je ne comprends même pas pourquoi ils ont l’autorisation de vendre leurs saloperies de mauvaise qualité en provenance directe de Chine ou de Taïwan et dont les bénéfices alimenteront je ne sais quelles mafias…

12-2018-05-13-037

Depuis la terrasse Il est amusant de remarquer les groupes de touristes arborant des signes distinctifs pour se reconnaître et ne pas se perdre dans la foule…

Exemple : les casquettes jaunes…

13-2018-05-13-052

Ou les casquettes vertes…

14-2018-05-13-088

Ou les casquettes orange…

15-2018-05-13-084

Attention, mélange de casquettes rouges et de casquettes bleues !…

16-2018-05-13-053

Comme je suis presque sous les chevaux de la basilique, je peux aussi shooter leurs sabots…

17-2018-05-13-043

Et d’ailleurs, pas que les sabots !…

18-2018-05-13-040

Ces chevaux faisaient partie d’un quadrige qui ornait autrefois l’hippodrome de Constantinople… Les Vénitiens les enlevèrent en 1204 pour les placer sur cette galerie, au-dessus de la porte principale de la basilique où je me trouve précisément…

Ces chevaux sont des répliques, les originaux sont à côté à l’intérieur pour les protéger de l’érosion…

Ils sont en bronze à très faible teneur d’étain, du cuivre quasi pur à 98 %, allié à environ 1 % d’étain et 1 % de plomb, métal extrêmement difficile à couler… Chaque cheval est différent… La surface a été dorée au mercure, puis volontairement grattée en stries parallèles de largeur constante à l’aide d’un ciseau, très probablement pour un meilleur effet de reflet au soleil…

19-chevaux originaux

Non loin de moi vient de se poser un goéland…

D’habitude ces oiseaux sont d’un plumage blanc éclatant qui fait leur apanage…Celui-ci est plutôt « blanc sale » …

Apparemment un vieux guerrier vu les nombreux trous dans son plumage signe de nombreuses batailles, quant à la base du bec il a dû être déplumé à plusieurs reprises et a perdu sa couleur d’origine…
Surement un mâle dominant qui n’a pas peur de la bagarre…

20-2018-05-13-057

À ma gauche, je peux shooter aussi la « Piazzetta » …

21-2018-05-13-319

Et ses deux colonnes…

22-2018-05-13-338

Les 12 coups de midi viennent de résonner au campanile…

Enfin, les portes en bois s’ouvrent…

Je vais cadrer le carrousel en 16/9ème, style cinéma, afin de mieux apprécier la scène et ses personnages…

23-2018-05-13-097

L’ange annonciateur apparaît au soleil, trompette à la main…

24-2018-05-13-099

Derrière l’ange nous entrevoyons le roi Melchior…

25-2018-05-13-108

Suivi de Melchior, l’ange commence à lever sa trompette…

26-2018-05-13-112

L’ange a complètement levé la trompette, tandis que Gaspard montre le bout de son nez…

28-2018-05-13-128

Gaspard au soleil…

29-2018-05-13-136

Melchior lève la main gauche…

30-2018-05-13-143

Melchior commence à s’incliner pour passer devant la madone

32-2018-05-13-151

Melchior est incliné et se décoiffe, tandis qu’apparaît à son tour Balthazar

34-2018-05-13-170

Melchior s’est redressé, Gaspard s’incline et se décoiffe…

35-2018-05-13-180

L’ange commence à rentrer, Gaspard est toujours décoiffé tandis que Balthazar va lever la main…

36-2018-05-13-198

Balthazar commence à s’incliner tandis que Gaspard se redresse…

37-2018-05-13-205

Balthazar incliné et décoiffé, l’ange est déjà rentré…

39-2018-05-13-227

Balthazar redressé, Melchior rentré…

40-2018-05-13-245

Entrée de Gaspard…

41-2018-05-13-264

Entrée de Balthazar…

42-2018-05-13-286

La première porte se referme…

43-2018-05-13-306

La seconde porte se referme également…

C’est fini…

44-2018-05-13-313

Mission accomplie !…

Réouverture des portes pour l’épiphanie 2019…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 8 Commentaires »

MES « FOTO » LES MOINS MOCHES DE L’ANNÉE 2017

Posté par Claudio Boaretto le 3 mai 2018

En 2018, il est temps, avec le recul nécessaire, de faire un « come-back » sur ma production « fotografic » de l’année passée…

Plus j’avance et tente d’évoluer dans le domaine de la « foto », moins je suis satisfait des résultats …
Immanquablement, je trouve toujours un « truc » ou deux qui ne vont pas dans mes fotografies…

Pour cette rétrospective j’ai sélectionné les « foto » que j’estime les moins mauvaises prises pendant l’année 2017…
Je préviens immédiatement les pros, ce n’est pas une série cohérente car ces clichés pris tout au long de l’année diffèrent aussi bien par le format, le cadrage, la couleur, l’ambiance, la technique, ainsi que par les boîtiers et objectifs utilisés pour shooter…

Vous en retrouverez certaines déjà publiées dans les précédents billets illustrés de ce blog…

Je les soumets à votre regard…

Janvier 2017 :

Éventail de gondoles sur le bassin de San Marco à Venise…

1-2017-01-19-013

Février 2017 :

L’île de Burano n°1 : Maisons colorées bordant le canal…

2-2017-01-22-07

L’île de Burano n°2 : Vieille maison bleue…

3-2017-01-22-046

L’île de Burano n°3 : Murs colorés…

4-bis-4-2017-01-22-097-2

L’île de Burano n°4 : Ruelle colorée, balais à l’appui…

5-bis-5-2017-01-22-103-2

Panoramique de la plage hivernale du « Lido di Venezia »…

6-2017-02-09-016-Panorama

Portrait de masque au carnaval de Venise, n°1

7-2017-02-20-217

Portrait de masque au carnaval de Venise, n°2

8-2017-02-21-302

Mars 2017 :

Coucher de soleil sur la lagune vénitienne entre les îles de « San Servolo » et « San Lazzaro degli Armeni » …

9-2017-03-09-180353

Ambiance genre film fantastique que cette petite fille au pied d’un escalier du « Fontego degli Tedeschi » à Venise…

10-2017-03-16-144 (2)

Pelle posée sur le chantier du projet MoSe (devant sauver Venise des hautes eaux) à l’entrée de port de « San Nicolò » …
Symptomatique de l’avancement des travaux…

11-2017-03-20-037-HDR

Mai 2017 :

Épine dorsale d’un dinosaure ou rail du tramway aérien au-dessus de la lagune rejoignant « Piazzale Roma » à la gare maritime de Venise…

12-2017-05-16-012

Ancienne usine sur l’île de la « Giudecca » à Venise…

13-2017-05-16-067-PS

Pêcheur dialoguant avec son chien devant l’île de « Sant’ Elena » à Venise…

14-2017-05-16-183

Bouche de canon du fort de « Sant’Andrea » protégeant l’entrée de la lagune vénitienne…

15-2017-05-28-538

Particularité architecturale du fort de « Sant’Andrea » …

16-2017-05-28-550

Juin 2017 :

Palais du Podestat et campanile à « Malamocco » la nuit sur l’île du « Lido di Venezia » …

17-2017-06-20-019

Pont du « Rielo » la nuit, dans le sestiere de « Castello » à Venise…

18-2017-06-24-030

Juillet 2017 :

Exhibition aérienne de la patrouille des Forces aériennes suisses, la PC-7 TEAM, dans le ciel de Lugano en Suisse…

19-2017-07-01-1118

Le « Campo de San Francesco delle Vigne » la nuit à Venise, les colonnes soutiennent la grande passerelle reliant le Palais Gritti au monastère…

20-2017-07-13-011

Le « Campo delle Gate » la nuit dans le sestiere de Castello à Venise…

21-2017-07-13-019a

L’île de la « Madonna del Monte » dans la lagune nord de Venise

21-1-2017-07-26-011

Paysage typique de la lagune vénitienne, de minces lignes de terre séparant l’eau du ciel…      

21-2-2017-07-26-1087

C’est dans cette environnement que nous découvrons les oiseaux lagunaires…
Le « Gabbiano Reale » …

21-3-2017-07-26-106

Le « Piro piro Piccolo » …

21-4-2017-07-26-207

La « Garzetta » …

21-5-2017-07-26-380-PS

Le « Cavaliere d’Italia » …

21-6-2017-07-26-783

« L’ibis bianco australiano » …

21-7-2017-07-26-579

Les « Beccaccie di mare » …

21-7-2017-07-26-1212

Toujours dans la lagune nord la cathédrale et le campanile de « Torcello » sur fond de « Dolomite »

21-8-2017-07-26-062

L’île de « San Francesco del Deserto » dans la lagune vénitienne, depuis un hélicoptère…

22-2017-07-31-039

L’île de « Burano » depuis un hélicoptère…

23-2017-07-31-089

Août 2017 :

L’ile de « Sant’ Elena » la nuit à Venise…

24-2017-08-12-097

« Mostra del Cinema » de Venise 1 : Matt Damon sur le tapis rouge…

25-2017-08-30-642

 « Mostra del Cinema » de Venise n°2 : Guillermo del Toro devant les fans, lion d’or 2017 pour son film « The Shape of Water » …

26-2017-08-31-485

Septembre 2017 :

« Mostra del Cinema » de Venise 3 : Kad Merad en salle pour la projection du film français « La mélodie » de Rachid Hami…

27-2017-09-02-981

« Mostra del Cinema » de Venise 4 : Jean-Pierre Darroussin sur le tapis rouge pour la projection du film français « La villa » réalisé par Robert Guédiguian 

28-2017-09-03-135

« Mostra del Cinema » de Venise 5 : Robert Redford et Jane Fonda, Lions d’or de Venise pour l’ensemble de leur carrière…

29-2017-09-01-152

« Mostra del Cinema » de Venise 6 : George et Amal Clooney…

30-2017-09-02-370

« Mostra del Cinema » de Venise n°7 : pour la présentation du film « Suburbicon », sur le tapis rouge de gauche à droite, Alexandre Desplat, musicien français, compositeur de la musique du film, les principaux acteurs, Matt Damon et Julianne Moore, le réalisateur, George Clooney…

31-2017-09-02-670-PS

Octobre 2017 :

Dans le brouillard, 4ème édition de la « Venice Hospitality Challenge », la régate des Maxi Voiliers de plus de 20 mètres, organisée par le Yacht-Club de Venise…

32-2017-10-14-168

Sur la digue de la « Rocchetta » à l’entrée de port de « Malamocco », la chaise de Van Gogh…

33-2017-10-23-001

Le campanile de « San Marco », vu depuis l’intérieur de la Pointe de la Douane à Venise…

34-2017-10-25-159

Novembre 2017 :

Épave de barque par mauvais temps, abandonnée sur la plage du « Lido di Venezia »…

35-2017-11-06-018-2

« Demon with Bowl », statue Colossale de Damien Hirst exposée dans l’atrium du « Palazzo Grassi » à Venise…

36-2017-11-08-300

Décembre 2017 :

La « Scala del Bovolo », l’escalier de l’escargot à Venise…
Escalier niché dans une petite cour au fond d’une calle étroite, sans possibilité de recul, extrêmement difficile à « fotografier » en son entier… J’ai du utiliser mon Ultra Grand Angle avec une focale de 8mm…

37-2017-12-16-228

L’incontournable place « San Marco » « fotografiée » par les touristes du monde entier…

La raison de mon shoot est ce beau ciel bleu nuageux donnant du relief à la place…

38-2017-12-09-112

Je termine cette rétrospective par cette « foto » d’anniversaire d’une petite vénitienne, en l’occurence ma petite-fille Charlotte, grand-père oblige…

39-bis-2017-11-17-123-PS

à l’année prochaine pour la rétrospective 2018…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 34 Commentaires »

À LA POURSUITE DES FLAMANTS ROSES DANS LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 24 mars 2018

Mars 2018, en ce mois de mauvais temps et de gel, la lagune représente un biotope idéal et un abri sûr pour les oiseaux sédentaires ou migrateurs du fait de ses hauts-fonds, réservoirs de nourriture, et de son eau salée gelant beaucoup plus lentement que d’autres lacs, étangs ou ruisseaux de Vénétie…

La presse locale s’est alors fait l’écho de l’arrivée des « Fenicotteri rosa » (flamants roses) sur la lagune de Venise…

De quoi chatouiller sérieusement les envies des « fotografs », fussent-ils amateurs comme votre serviteur…

Seulement, la lagune vénitienne c’est 55000 hectares d’eau, d’îles, d’îlots, de lais, de marais, de chenaux…

Où sont les flamants roses ?…

Dans certains articles on pouvait lire : « On les a vu par-ci », « on en a vu par-là » …

Je suis allé « par-ci », hélas je ne les ai pas trouvés…

Aujourd’hui, ma compagne et moi, nous allons « par-là », sans trop se faire d’illusions pour ne pas être déçus…

Mais « par-là », c’est où ?…

Je vous le révèle :

Nous partons en maraude dans la zone comprise entre Torcello-Burano et Cavallino-Treporti, exactement entre « Lio Piccolo » et « Lio Maggiore » signalés par les 2 flèches rouges sur la carte ci-dessous…

0-mappa lio piccolo_01-PS

Un endroit rempli de « Barene » (lais) de « Ghebi » (canaux mineurs qui traversent les Barene) et de « Velme » (hauts-fonds marécageux rarement émergés sauf par marées exceptionnellement basses) où sont installées de nombreuses vallées de pêche (pisciculture lagunaire) particularité des lieux…

1-2018-03-20-851

Fort heureusement ces deux « Lio » sont parcourus par de petites voies de circulation très étroites où il est presque impossible de croiser une autre voiture à moins d’avoir un véhicule amphibie…
Ces petites routes permettent d’accéder aux vallées et aux quelques rares habitations, donc possibilité de circuler en automobile car à pied la zone est trop grande pour la prospecter en son entier…

C’est aussi un labyrinthe où l’on peut se perdre, ce qui n’a pas manqué de nous arriver…

2-2018-03-20-902

Après avoir fait le tour de la lagune nord et tournicoter un bon moment, Miracolo ! …

Il est 10h15, nous découvrons nos premiers flamants roses…

3-2018-03-20-003

Évidemment, nous sommes loin des oiseaux, très loin, impossible de se rapprocher, mon téléobjectif (300mm maxi) est à fond la gamelle et nous sommes mal positionnés rapport au soleil donnant aux eaux une teinte gris clair parfois trop brillante…

Mais nous n’avons pas le choix, déjà bienheureux d’avoir trouvé nos « Fenicotteri rosa » …

Nos flamants roses sont presque tous en train de roupiller, la tête sous l’aile, certains sur une patte, d’autres sur deux…

4-2018-03-20-018

J’aimerais bien les voir un peu plus éveillés…

Je pousse un grand « gueulement » …

Gagné !…

Je les ai réveillés, ils lèvent la tête… Nous sommes ne plein contre-jour, mais faut faire avec…

5-2018-03-20-025

Certains mêmes rouspètent de ce brutal réveil en poussant leurs cris rauques et un peu coincés, nous les distinguons le bec ouvert…

6-2018-03-20-028

Je dois avoir l’air bien inoffensif car après une minute ou deux, le temps d’évaluer la situation, ils se cachent la tête à nouveau sous l’aile et se rendorment aussitôt…

Sauf un qui étend son aile si rouge…

7-2018-03-20-050

Un autre quitte le groupe en râlant…

8-2018-03-20-080

Après quelques shoots, nous repartons en maraude…

Un bon kilomètre plus tard, nous voyons de nouveau des flamants roses…

Ils sont quatre, mais, bien mieux exposés rapport au soleil, ils se détachent sur fond de lagune bleue…
C’est mieux pour la « foto » …

9-2018-03-20-142

Deux dorment, je repousse mon cri de guerre pour les réveiller…

Encore gagné ! …

10-2018-03-20-171

Du coup ils se mettent à casser la croûte, ce doit être l’heure du p’tit-déj…

11-2018-03-20-205

ils sont accompagnés d’un couple de « Tadorne de Belon », ces oiseaux à mi-chemin entre l’oie et le canard…
Sur le cliché la femelle est devant, le mâle derrière…

12-2018-03-20-297

Le premier flamant avance en cancanant car, comme le canard et le perroquet, le flamant « cancane » …

14-2018-03-20-376

Jamais deux sans trois dit le proverbe, nous repartons en maraude avec l’espoir de débusquer nos troisièmes flamants roses de la matinée…
Aujourd’hui nous avons la foi…

Chemin faisant nous découvrons en bord de route, sur un petit coin de terre plus ferme, une improbable petite église, je m’arrête pour la « foto » …

15-2018-03-20-423

Un petit écriteau nous informe qu’elle date des années 1300…

Volets ouverts et rideaux aux fenêtres, elle est maintenant maison d’habitation…

16-2018-03-20-427

Mais le mini campanile et sa cloche sont toujours bien présents…

18-2018-03-20-433

Tout à côté, une grande maison pittoresque affublée d’une énorme cheminée attire notre attention…

19-2018-03-20-418

Incroyable cette cheminée, ce doit être un sacré four…

20-2018-03-20-419

Je fais le tour du bâtiment, pas moins de trois cheminées dont une autre aussi énorme et surprenante que la première…

21-2018-03-20-439-PS

Que devait-on cuire là-dedans ? …

23-2018-03-20-445

Près d’un petit « Ghebo » je repère deux canards…

On dirait des cols verts, mais, surprise, ils ne sont pas verts mais bleus !…
Des cols bleus ?…
Serait-ce des mutants ?…

Ça mérite la « foto » …

24-2018-03-20-474

Nous continuons notre prospection et voici nos troisièmes flamants roses ! …

La chance est avec nous…

25-2018-03-20-502

Comme d’habitude, la tête sous l’aile, ils dorment encore bien qu’il soit déjà plus de 11 heures du matin…

Ne souhaitant plus m’égosiller, je demande à ma compagne d’aller au 4×4 et de klaxonner…

26-2018-03-20-465

Ça marche encore, bonjour tout le monde !…

27-2018-03-20-518

Comme ils sont bien en ligne je prends 2 « foto » pour créer un panoramique afin d’avoir presque tous les oiseaux sur le même cliché…

Et voilà :

29-2018-03-20-540-Panorama

Second panoramique de 2 « foto » …

C’est chouette, j’arrive à les shooter à main levée, bien tranquilles…

30-2018-03-20-548-Panorama

Juste pour le plaisir, troisième panoramique à 3 « foto », ainsi je les ai tous sur le cliché, ils sont 25…

31-2018-03-20-554-Panorama

Ceci fait, nous continuons notre maraude…

Jamais trois sans quatre, ça ne se dit pas mais nous allons essayer quand même…

La bonne fortune nous est acquise, 10 minutes plus tard nous trouvons nos quatrièmes flamants roses…

32-2018-03-20-630

Nul besoin de réveiller ces derniers, ils se déplacent en file indienne…

33-2018-03-20-627

Je zoome au maximum…

34-2018-03-20-640

Je les ai bien là, au milieu du biotope lagunaire, dans les « Velme » et les « Ghebi » …
(
Ne cherchez pas ces mots dans un dictionnaire italien, ils sont en langue vénitienne) …

35-2018-03-20-674

Ils sont à contre-jour, mais ça le fait quand-même, de toutes façons pas le choix, impossible de se positionner ailleur…

36-2018-03-20-678

Soudain j’entends du bruit au-dessus de moi, des cris et des claquements d’ailes…

Je lève les yeux…

Deux sont en vol !…

38-2018-03-20-778

Je n’en espérais pas tant…
Magnifiques et majestueux…

39-2018-03-20-779

D’une rapidité stupéfiante, il me faut les shooter en rafale…

40-2018-03-20-782

Le reste de la cavalerie…

41-2018-03-20-786

Ils s’éloignent à grande vitesse…

42-2018-03-20-788

À les voir voler avec tant de facilité on ne s’étonne plus qu’ils puissent venir ainsi du continent africain…

43-2018-03-20-790

De plus en plus haut dans le ciel…

44-2018-03-20-802

Jusqu’à n’être bientôt plus que des silhouettes…

45-2018-03-20-818

Ce fut une grande satisfaction pour moi que de « fotografier » ces flamants roses, sauvages et en liberté totale, qui viennent désormais, depuis une petite dizaine d’années, nidifier dans notre lagune vénitienne…

J’espère vous avoir fait partager notre plaisir…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 24 Commentaires »

VENISE CARTE POSTALE

Posté par Claudio Boaretto le 11 décembre 2017

Tout en faisant un peu de rangement dans ma « Fototec », m’est venu l’envie de publier un petit billet « fotografic » sur Venise façon carte postale …

Les habitués de mon blog sont accoutumés à ce que je leur fasse découvrir des endroits peu connus ou cachés de la Sérénissime, facettes parfois surprenantes ou inattendues …
Une fois n’est pas coutume, je vous propose des clichés que tous les touristes lambda « fotografient » à tour de déclencheurs, clichés que je ne renie pas car amoureux de Venise sous tous ses aspects…

Pour les « fotografs » puristes, ne vous attendez pas à une série cohérente de « foto », ces dernières sont prises à des moments, des saisons, des années différentes avec des appareils, des boitiers et des objectifs divers…

La seule cohérence étant « l’Image d’Épinal » de Venise…

Les plus attentifs des habitués reconnaitront ici ou là quelques images déjà parues dans d’autres publications de ce blog… 

À tout seigneur tout honneur, le premier cliché sera pour le Palais des Doges et le campanile de Saint Marc…

101-DSC_7328

L’inévitable Pont des Soupirs, le pont le plus « fotografié » au monde…

Je vais vous confier un petit secret pour shooter ce pont, actuellement c’est à 11 pétantes du matin, en l’espace d’un tout petit quart d’heure, qu’il faut prendre la « foto », juste au moment où le soleil lui fait face… Cette heure peut varier selon les saisons…
Sinon, avant et après, coincé entre le palais des Doges et les prisons, le Pont des Soupirs est toujours à l’ombre…

102-2017-12-09-052

Si l’on a coutume d’appeler les « Champs Élysées » la plus belle avenue du monde, la « Place Saint Marc », elle, est appelée le plus beau salon du monde…

En hiver…

103-2017-12-09-112-2

En été…

104-104-2017-01-19-061

La « Basilique Saint Marc » et ses somptueuses mosaïques…
En hiver…

105-2017-12-09-124

En été…

106-DSC_6643

Sans oublier la « Piazzetta » et ses colonnes, avec en toile de fond « San Giorgio Maggiore » …

Pour la petite histoire sachez que tout vénitien qui se respecte, pour ne pas s’attirer le mauvais sort, ne passe jamais entre ces deux colonnes…
À cet endroit autrefois on exécutait les condamnés à mort…

En hiver…

107-2017-12-09-138

En été…

108-DSC_6634

Sur la première colonne trône majestueusement le lion ailé symbole de la Sérénissime…

En hiver…

109-2017-12-09-139

Comme en été…

110-DSC_6637_8_9

Mais si tout le monde flashe le lion de Saint Marc, sur la seconde colonne « San Todaro » (Saint Théodore) terrassant le dragon est souvent négligé…

111-2017-12-09-143

Autre cliché mythique de Venise, le « Pont de Rialto » …

Une « foto » prise en janvier 2015 quand le pont était « Charlie » …
« Foto » préméditée, couleurs naturelles sans aucune retouche, prise le soir quand le soleil couchant éclaire de plein fouet la façade du « Rialto » …

112-2

Qui dit Venise, dit gondoles…
Les voici en éventail…

113-113-2017-01-19

Le gondolier rejoignant son point d’attache…

114-2017-12-09-089-2

Entre deux gondoles, un bébé goéland, c’est aussi Venise…

114-2017-12-09-154-2

Gondole sur le bassin de « Saint Marc » doublant la « Pointe de la Douane » …

115-2017-12-09-100

Cette « Pointe de la Douane » qui sépare le « Grand Canal » du « Canal de la Giudecca » …

116-DSC_7422

Un autre cliché carte postale est le « Squero di San Trovaso », mitraillé aussi par les touristes…
Les « Squeri » sont ces petits chantiers « navaux » où l’on fabrique, répare et entretient les gondoles…

118-DSC_6162

Que ce soit en extérieur…

119-DSC_6180

Ou en intérieur…

120-DSC_6501

Le fameux « Canal Grande » artère principale de « Venezia »

121-DSC_6995

Sans oublier les petites « Calle » des quartiers populaires où le linge s’étend…

122-a-DSC_8312

Les nombreux « Sottoporteghi » empruntés chaque jour par les vénitiens…

122-b-DSC_8712

Porches longs et obscurs pour rejoindre soit une « Corte », soit un « Campiello », soit une autre « Calle » …

122-c-DSC_6782

La « Marinaressa » de « Castello », un peu d’ombre avant le soleil éclatant sur la « Riva » …

123-DSC_6800

Enfin le charme éternel de la lagune nous séduisant même sous la voute nuageuse…

124-DSC_6092

Autre image mythique de la lagune, les goélands montant la garde sur les « Bricole » …
(
Pals en chêne qui délimitent les chenaux lagunaires) …

125-2017-07-26-105

Au soir couchant, le petit ferry reliant toutes les demi-heures les îles de « Pellestrina » et du « Lido », unique service de liaison entre les deux îles…

126-DSC_2749

Pour terminer cette suite de clichés, la lagune quand elle s’amuse à faire des ronds dans l’eau…

127-DSC_2687-2

Ce sont ces images d’Épinal qui incitent les touristes du monde entier à passer quelques jours, voire quelques heures, à Venise, la perle de l’Adriatique…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 20 Commentaires »

LES DUNES GRISES ET LA PLAGE SAUVAGE DU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 28 mars 2017

Les dunes grises et la plage sauvage se situent à l’extrémité nord-est du « Lido di Venezia » …

Une petite carte schématique agrémentée d’une flèche rouge pour préciser le lieu et la topographie de cette île, fin cordon littoral d’une douzaine de kilomètres entre la lagune de Venise et la mer Adriatique…

01-m-2

Pour être plus précis, une « foto » de Monsieur Gogole Earth…

Ces dunes et cette plage sont le rectangle brun entre les 2 flèches…

On y accède soit par la plage, soit par la petite route, la ligne blanche en dessous de la flèche rouge, car cette route, au-dessus de la flèche, devient un chemin blanc privé réservé aux véhicules du chantier pharaonique du MoSe dont j’indique l’entrée par la flèche jaune…
Le grand espace vert étant la piste d’atterrissage de l’aéroclub…

02-map 2

On m’a dit :

« Que vas-tu faire là-bas, c’est tout plat et il n’y a rien à « fotografier » » …

Loin d’être mon avis, c’est un site naturel à redécouvrir…
Sur une île comme la nôtre nous avons si peu d’espace qu’il ne faut négliger aucun lieu…
Voici le premier cliché pris exactement depuis l’endroit désigné par la pointe de la flèche rouge sur l’image précédente…

03-2017-03-23-007

Nous traversons jusqu’à la plage, plage libre et sauvage…

Cette année, exceptionnellement, nous n’avons pas eu de grande marée ni de « aqua alta », une ou deux seulement ne dépassant pas le coefficient 110, soit peanuts …
Donc la plage est beaucoup plus propre que les années précédentes où elle était encombrée d’une multitude de bois flottés et autres déchets et plastiques apportés par la mer…

04-2017-03-20-013

La transition entre la plage et les dunes…

05-2017-03-23-067

D’ailleurs, pouvons-nous les appeler des dunes ? Elles n’ont pas le temps de se former en hauteur, sans cesse balayées par les vents…
Le plus terrible d’entre eux étant le vent glacial de nord-est, venant direct et sans obstacles des Balkans, juste en face de l’autre côté de l’Adriatique…
C’est la « Bora » qui tout l’hiver nous glace les… pieds…
Elle a rasé la végétation, il faut attendre la belle saison pour que tout repousse…

Un panoramique sur ces pseudos dunes (3 foto accolées)

06-2017-03-23-017-Panorama-2

Seules quelques touffes résistent à cet Attila venteux…

07-2017-03-20-004

Quant aux arbres peu nombreux qui tiennent sur ces dunes, pas la moindre feuille ne reste accrochée à leurs branches…

08-2017-03-23-010

09-2017-03-23-027

Seuls de rares pins tirent leurs épines du jeu…

10-2017-03-20-001

Sur les chemins de bois, un bout de plancher manquant nous offre un plan de culture original…

11-2017-03-23-054

En bordure de plage, de téméraires petits champignons émergent du sable et sortent leur ombrelle…

12-2017-03-23-090

Des bois déracinés et flottés des années précédentes arrivent jusqu’aux dunes…

13-2017-03-20-028

Un endroit délimité et protégé pour la nidification des oiseaux migrateurs spécifiques qui viennent se reproduire sur notre littoral…
Il est demandé aux rares promeneurs de ne pas pénétrer dans cette enceinte et de ne pas laisser divaguer leurs chiens…

14-2017-03-23-101-Panorama

Les oiseaux concernés sont le « fraticello » et le « fratino » …

Pour les connaisseurs, je pense à mon ami Michel K, voici les noms latins : « Sternula albifrons » et « Charadrius alexandrinus » …

En français :
le « fraticello » : la sterne naine…
Le « fratino » :   le pluvier à collier interrompu…

Mon rêve est de shooter le « fratino » mais il est très difficile à « fotografier », tout petit, il coure à une incroyable vitesse sur les grèves…

Je ne l’ai vu que 2 fois dans ma vie, en 2011 à Ca’ Roman (Pellestrina) et ici-même au mois de janvier dernier…

Malheureusement, aperçu au dernier moment, ce ne fut l’affaire que de quelques secondes…
Comme j’étais en « mode ouverture » la vitesse d’obturation de mon boitier était bien trop lente… Je n’ai pas eu le temps de changer mes réglages, donc des « foto » pas nettes et prises de trop loin…

Jugez-vous par vous-même, hélas…

14b-2017-01-18-022

14c-2017-01-18-031

Revenons à notre petit reportage…

Un shoot vers le nord où l’on aperçoit les bâtiments du chantier du projet MoSe…

Pour les nouveaux visiteurs de ce blog, un petit rappel :

Le nom de ce projet chiffré à 5,5 milliards d’euro n’est pas le fruit du hasard. Mose – Moïse en italien – est l’acronyme de « Modulo Sperimentale Elettromeccanico », une référence au prophète qui permit au peuple d’Israël de fuir l’Égypte en ouvrant un passage dans les eaux de la mer Rouge.

Le projet Moïse, qui a donné lieu a un énorme scandale de corruption avoisinant le milliard d’euros, vise à protéger Venise des grandes marées et de « l’aqua alta » …
Le principe : installer 78 digues mobiles aux trois entrées de la Lagune…

Commencé en 2003, le fonctionnement du MoSe est reculé d’année en année, aux dernières nouvelles ce devait être pour cet automne mais le voilà encore repoussé à 2018 !!!…

15-2017-03-23-048-HDR

Nos pas nous mènent jusqu’à l’entrée du chantier…

15b-2017-03-20-043-HDR

Le MoSe, c’est l’Arlésienne…

Si les outils utilisés sont aussi performants que cette pelle apposée près du chantier, nous ne sommes pas prêts d’en voir la fin…

16-2017-03-20-037

Nous repartons par le petit sentier entouré d’un bosquet tout en longueur désigné ici par les flèches vertes…

17-2017-03-28-001-02map-3

Le sentier…

18-2017-03-23-198

Dans cette verdure qui a su résister à la « Bora » nous dénichons deux blockhaus, souvenirs de nos « amis teutons » (hum, hum, dis tonton pourquoi tu tousses ?) pendant la 2nd guerre mondiale…

Le premier blockhaus caché par la végétation…

19-2017-03-23-111

Le second…

20-2017-03-23-162

Ce dernier, je me le shoote en sens inverse pour l’avoir en contre-jour avec le soleil en étoile le frappant de ses rayons…

21-2017-03-23-156

Et nous rentrons par le petit sentier, direction sud-ouest, soleil face à nous…

22-2017-03-23-189

Ben, qui sait qu’il a dit qu’il n’y avait rien à « fotografier » dans c’te coin-là ??? …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : curiosités | 20 Commentaires »

12345...11
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance