RÉTROSPECTIVE « FOTO » DE LA CALAMITEUSE ANNÉE 2020

Posté par Claudio Boaretto le 28 décembre 2020

 « Calamiteuse » me semble en dessous de la vérité pour qualifier 2020…

Cette année fut d’abord marquée d’une suite ininterrompue de calamités personnelles…
Tout commença par la réception d’un PV pour dépassement de vitesse en Harley en Toscane, or jamais je ne parcouru les routes de Toscane avec mon Harley Davidson…
S’en suivirent de nombreuses autres calamités le long de l’année dont je vous épargne les navrants détails …  

Simultanément apparurent les calamités collectives, la marée exceptionnelle de 187 cm qui inonda Venise, la pandémie, la fuite des touristes et ses conséquences désastreuses pour la Sérénissime et enfin les confinements, les déconfinements et les re-confinements que nous subissons encore à l’heure actuelle.

Conséquence parmi d’autres, une productivité « fotografic » personnelle fort réduite rapport aux années précédentes

Mais pour ne pas rompre avec le rituel annuel, je vous présente malgré tout une sélection, plus mince qu’à l’accoutumée, de « foto », certaines pour leur petit côté artistique, d’autres pour leur valeur affective ou leur témoignage même si elles ne s’avèrent pas techniquement parfaites…

Janvier

Commençons par les retrouvailles des « Vieux Ados » pour la Saint Sylvestre, retrouvailles qui hélas n’auront pas lieu cette année, chacun de nous devant demeurer chez soi…
Rendons à César ce qui est à César, les deux premiers clichés sont l’oeuvre de notre ami Jean-Claude Orlowski…

000 1

L’année dernière les « Vieux Ados » festoyèrent pendant une semaine à Venise…
Si Evelyne, ma compagne, se mit magistralement à l’œuvre derrière les fourneaux, force me fut de préparer chaque soir le Spritz, noblesse oblige…

000 2

Sur la plage du « Lido » le bain des « Ibernisti » du jour de l’an, annulé cette année évidemment…

0 3 n 2020-01-01 414

Le « Tramonto », coucher de soleil sur la lagune…

001-2020-01-12 10-2

Un quart d’heure plus tard, le soleil disparaissait…

2 6 2020-01-12 30-PS

Février…

Exposition Francesco Morosini dit « le Péloponnèse » (1619-1694) au musée « Correr » à l’occasion des 400 ans de la naissance de cette figure passionnante, Capitaine Général de la Mer et 108ème Doge de Venise…
Le buste de « Morosini el Peloponnesiaco » en marbre de carrare par Giovanni Comin… 

Depuis tous les musées sont fermés et les expositions annulées…

003-2020-02-06 30-PS

Le Carnaval de Venise 2020…
Mon premier portrait de l’année, une « Costumée » sur le Pont de la Paille, devant le Pont des Soupirs…

004-2020-02-16 17-PS

Ma marotte à tous les « Carnaveaux » : capturer le regard des « costumés »…

005-2020-02-16 34-PS

Un classique, l’image réfléchie dans le miroir…

006-2020-02-16 131-PS

Mais le carnaval de Venise, grande fête des costumés, devenu de fait la grande fête des « fotografs »…

007-2020-02-16 157

Bien plus nombreux que les « Costumés » qui posent devant leurs objectifs…

008-2020-02-16 180

Les « fotografs fotografiés »…
Ce qui donnaient parfois des scènes ahurissantes certains n’hésitant pas à se vautrer parterre…

009-2020-02-16 243

Personnellement je préfère la capture des regards…

010-2020-02-21 7

Pour débusquer une émotion derrière le masque…

011-2020-02-17 292-PS

Mars…

Le confinement le plus strict intervenant avec la fermeture prématurée du carnaval, je me rabattais sur les bourgeons de mon jardin…

Bourgeons d'hortensias

Un défi en « Macrofotografie » pour saisir les minuscules fils d’araignée…

013-2020-02-29 fusion-12

Je repérais dans mon jardin une longue tige toute « finote » de « Troène d’Europe » appelé aussi « Raisin de Chien » (ligustrium vulgare)…

La zone de netteté se révélant extrêmement mince quand on shoote en « Macro » avec un diaphragme ouvert au maximum, il me fallut prendre une vingtaine de « foto » et fusionner avec un logiciel adéquate les zones de netteté de chacune pour obtenir la netteté totale sur toutes les feuilles de ce haut de tige…
Ainsi se découvrent les joies de la « Macro »…

014-2020-03-19 -5-PS-PS-PS

Avril…

En plein confinement, obligation de me rendre sur la terre ferme à « l’Ospedale all’ Angelo » (l’Hôpital de l’Ange) de Mestre …
Avec le contingentement de toutes les liaisons maritimes et terrestres, rejoindre la terre ferme depuis notre île du Lido de Venise devenait une aventure…
J’en profitais pour shooter Venise depuis le Ferry…

Le pont des soupirs, le pont le plus « fotografié » au monde, sans aucun touriste ! …
Seul passe dessous le bateau vert des éboueurs…

Je shootais le pont à un des rares moment où le soleil l’éclairait pendant un bref moment…
Le reste de la journée, coincé entre le Palais des Doges et les Prisons, il demeurait à l’ombre…

015-2020-04-02 52-PS

Le bassin de « San Marco » avec la pointe de la Douane et l’entrée du grand canal dans des eaux lagunaires on ne peut plus calmes en ces heures où normalement elles s’encombraient d’une navigation intense…

016-2020-04-02 292

Mai…

Le carnaval terminé depuis longtemps, apparurent les nouveaux masques vénitiens obligatoires partout et bien évidemment sur le « Vaporetto »…

017-2020-05-09 _DSC3180

Le capitaine dans sa cabine…
À cette période-là, obligation aussi de porter des gants, aujourd’hui complètement abandonnés…

018-2020-05-09 _DSC3190

Le personnel de la compagnie maritime, talkie-walkie en main, surveillait et contrôlait les opérations…

019-2020-05-09 _DSC3236

Les petits bateaux privés n’échappaient pas à la règle…

020-2020-05-09 _DSC3296

Le 18 mai 2020, 1er jour de la « Fase 2 » du dé-confinement à Venise…

L’occasion pour nous d’effectuer quelques courses indispensables, impossible à réaliser depuis deux mois…
Direction le centre historique et malgré le temps maussade je n’oubliais pas mon appareil-foto…
Le pont du « Rialto », désertique…

021-2020-05-18 92

Les kiosques à souvenirs dans la zone de « San Marco » irrémédiablement clos…

022-2020-05-18 26

Sous les arcades des « Procuraties », rideaux baissés au « Florian » le plus célèbre des cafés vénitiens…

023-2020-05-18 61

 Le « Canalazzo », le Grand Canal ainsi nommé par les anciens, sans vaporetti, sans taxis, sans gondoles, sans barques privées…
Du jamais vu…

024-2020-05-18 115

Pour fuir cette morosité, je me réfugiais sur mes lieux privilégiés et isolés de la lagune sauvage…
La gracieuse Aigrette Garzette dans sa blanche tenue…

025-2020-05-27 25-Modifier

Qu’elle ébouriffait par moment…

026-2020-05-27 68

Le « Cavaliere d’Italia », oiseau emblématique de ces endroits secrets de la lagune…

027-2020-05-27 159

Juillet…

Depuis « l’Altana » de ma cousine à « Castello », mon autoportrait de « fotograf » sur les toits vénitiens…

028-2020-07-06 87

Le goéland, autre oiseau emblématique de la lagune vénitienne…
Pas une mince affaire que de le capturer quand il passe plein vol…

029-2020-07-16 19-Modifier

Jamais gagné d’avance de le suivre avec un couple boitier-téléobjectif pesant 3,7 kilos…

030-2020-07-16 20

Le temps maussade et ses quelques gouttes de pluie ne m’empêchaient pas de « fotografier » l’enfilade de lauriers fleuris bordant la petite rue longeant la « Riva del Corinto » du « Lido di Venezia »…

031-2020-07-24 52

Ni ces pins maritimes affectueusement penchés au-dessus des bancs publics pour nous protéger de la pluie, voire du soleil…

032-2020-07-24 48-Modifier

Aout…

L’affiche de la « Mostra del Cinema »…

 033-2020-08-23 -festival-venezia-2020-620

Bien qu’ayant une fois encore obtenu l’accréditation comme « fotografo della Mostra », le plus ancien festival de cinéma de la planète, mes rendez-vous quotidiens pendant six semaines sur la terre ferme m’empêchèrent de shooter les artistes sur le tapis rouge…

Je capturais, pour reprendre mon expression favorite, « les hommes de l’ombre qui bossaient en plein soleil », ceux sans qui la Mostra serait impossible…
La force de 3 costauds s’avérait nécessaire rien que pour poser un cube de pierre sur un diable…

034-2020-08-22 165

Octobre…

La « Veleziana », grande régate de voiliers organisée par « La Compagnia della Vela di Venezia », compétition sportive impliquant 190 voiliers depuis les petits 6 mètres jusqu’aux « Maxi », et un millier de voileux rien que pour les équipages…
Passage devant l’île de « Sant’ Elena »…

035-2020-10-18 41

Spinnaker en son allure grand largue, profitant du vent arrière…

036-2020-10-18 295

Novembre…

La perle rare, la seule expo ouverte à Venise dans les jardins de la « Marinaressa » dans le « sestiere de Castello », l’exposition se tenait en extérieur, ceci expliquait cela…

Mes deux œuvres préférées du jour…
« The Rest of Your Life » 2020, par Paul Chamberlain…

037-2020-11-12 190

« Marta et l’Elefante » 2019, par Stefano Bombardieri, sculpteur de Brescia, Italie…

038-2020-11-12 210-Modifier

Au sortir de l’expo, dernier cliché de la lagune en cette fin d’après-midi où se profilaient en ombres chinoises les silhouettes du campanile de San Giorgio et de la Salute…

039-2020-11-12 160

Décembre…

Sur la plage de « San Nicolò » à l’extrême nord-est de l’île du Lido, les « bécasses de mer », en français les « huitriers pie », oiseau caractéristique, au grand bec rouge lui permettant de casser les coquillages…

040-2020-12-10 59

Une balise bâbord de la passe d’entrée de port de « San Nicolò », en arrière-plan le phare de la péninsule de « Punta Sabbioni »… 

041-2020-12-10 17 _

L’envol des « bécasses de mer »…

 042-2020-12-10 238-Modifier

Depuis le 3 octobre de cette année 2020 le « MoSe » (acronyme de MOdulo Sperimentale Elettromeccanico) fonctionne…

Système de défense contre « l’Aqua Alta » formé de rangées de vannes mobiles escamotables sous la forme d’impressionnants caissons jaunes permettant d’isoler la lagune vénitienne de la mer Adriatique durant les phénomènes des hautes marées…

043-2020-12-12 120

Gros plan…

044-2020-12-12 60

Un trait de lumière dans le ciel matinal et nuageux me permettait d’accrocher au-dessus du « MoSe » les cimes enneigées des « Dolomites »…

045-2020-12-12 72

Le phare de « San Nicolò » juste avant le lever du jour…

046-2020-12-12 36

Cette année fut douloureusement marquée par la disparition de Renato, mon frère ainé, Maître d’Art, créateur d’automates…

047-2020-11-01

Salut l’artiste, salut frangin…

048-2020-11-01 67

Une année bien pourrie…

Claudio Boaretto

Publié dans 01 Venise : curiosités, 02 Venise : évenements, 03 Venise : musées & expos & monuments & Architecture, 04 Venise : vie quotidienne, 05 Venise : balades & promenades, 06 Venise : avifaune lagunaire | 26 Commentaires »

LE MoSe EN ACTION À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 14 décembre 2020

Chers amis qui suivent ce blog, vous connaissez ma déconvenue lorsque j’espérais  « fotografier » le « MoSe » en action jeudi dernier, 10 décembre 2020…

En revanche mon opiniâtreté n’a pas dit son dernier mot et comme les prévisions de marées annoncent 140 cm pour ce samedi 12 décembre à 08:35 du matin, nous décidons, avec ma compagne, de nous rendre sur place pendant le pic de marée…

1 _

Un SMS d’alerte, à 04:00 du matin, nous annonce que la marée ne sera que de 130 cm et que le pic prévu est avancé à 08:00…
(Tous les vénitiens sont abonnés au Centre de Prévision des Marées qui alerte par SMS ou mail quand les coefficients dépassent la normale)…

Qu’à cela ne tienne, nous nous lèverons un demi-heure plus tôt, soit 06:00, pour être à temps sur place…

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le « MoSe », une brève explication s’impose :

Le système « MoSe » (acronyme de MOdulo Sperimentale Elettromeccanico, « module expérimental électromécanique ») est un système de défense contre « l’Aqua Alta », système formé de rangées de vannes mobiles escamotables sous la forme d’impressionnants caissons jaunes permettant d’isoler la lagune vénitienne de la mer Adriatique durant les phénomènes des hautes marées dépassant un niveau établi à 110 cm et jusqu’à un niveau maximum de 3 mètres…

Depuis le 3 octobre de cette année 2020 le « MoSe » fonctionne, mais étant encore en mode expérimental, les vannes ne sont levées qu’à partir de 130 cm…

La réalisation de ce projet démarra en 2003 (hé oui, déjà 17 ans) dans les trois passes d’entrée en lagune, la passe du « Lido », de « Malamocco » et de « Chioggia »…

2 _

78 vannes-caissons sont implantées aux entrées des passes pour protéger la lagune :
18 à l’entrée du port de « Chioggia »,
19 à « Malamocco »,
Deux séries de 20 et 21 séparées par une île artificielle à l’entrée du « Lido »…

Comment fonctionnent ces vannes métalliques de 20 m de largeur, 30 m de longueur et 5 m d’épaisseur ? …

En position fermée : elles reposent remplies d’eau à l’intérieur de coffres préfabriqués en béton sur le fond de la lagune…  

4 _-2

En position intermédiaire : les vannes sont vidées de leur eau par injection d’air comprimé et se soulèvent, pivotant autour de l’axe de leurs charnières…

5 _-2

En position ouverte : elles émergent de l’eau et isolent la lagune de la mer en empêchant le passage du flux de la marée…

6 _-2

Une brève vidéo d’une minute dix secondes en français résume le fonctionnement :

https://www.youtube.com/watch?v=O7gAWcMlNSA

Vous comprendrez ma curiosité et mon envie de shooter ces vannes levées accomplissant leur office de protection de la lagune…

Nous voici partis à 07:00 du matin pour la passe de port de « San Nicolò del Lido », la plus importante des trois passes…
La flèche rouge désigne le poste d’observation que nous devons atteindre…
Explication des zones numérotées :

1 : port de refuge et conque de navigation pour faire passer des bateaux par un jeu d’écluses quand les vannes sont levées…
2 et 6 : épaules délimitant le passage ou bords de la passe…
3 et 5 : zones où sont implantées les vannes…
4 : l’île artificielle et ses deux épaules extérieures délimitant le passage…
7 : digue en demi-lune au large de la passe, servant de brise-lame des vagues provenant du large…

7

Revenons à notre matinale aventure…
Cette fois nous partons armés de mon Nikon D850 + objectif 150/600 et de mon Nikon D500 + objectif 18/300… Heureusement ma douce compagne m’est d’un précieux soutien pour trimballer ce matériel…
Résultat ?…
Mis à part d’éternels goélands, nous n’avons pas vu un seul de ces beaux oiseaux marins d’il y a 2 jours !!!… 

Pfff…..
Je vous épargne le parcours que vous connaissez déjà, juste une foto du phare de « San Nicolò » un peu avant le jour …

11  2020-12-12 36

Nous voici en poste, je puis enfin « fotografier » dans toute sa longueur, via un panoramique de 4 foto, les vannes-caissons jaune de la digue mobile, de part et d’autre de l’île artificielle…

12  2020-12-12 137-Panorama

J’avoue être très impressionné de voir à l’œuvre cette splendide et gigantesque réalisation protégeant Venise et les vénitiens de ces hautes marées de plus en plus fréquentes…
Au moment où je shoote vers 8 heures du matin, la marée atteint 120 à 130 cm côté Adriatique, mais elle stagne entre 70 et 75 cm côté Lagune…
Magnifique ! …
Se référant à la carte, voici la zone 5 qui barre l’embouchure depuis le « Lido » jusqu’à l’île centrale artificielle…

13  2020-12-12 120

La zone 3, depuis l’île artificielle jusqu’à la péninsule de « Punta Sabbioni »…

J’utilise mon 150/600 pour shooter cette partie afin de lui donner, malgré son fort éloignement, les mêmes proportions que la « foto » de la zone 5…

14  2020-12-12 124

En vision normale, voilà ce que ça donne :

15  2020-12-12 157

Ambiance particulière sur la digue en cette heure matinale où quelques sympathiques pécheurs vénitiens taquinent le goujon, nous lions conversation…

16  2020-12-12 150

Je reprends mon 150/600 pour un gros plan…
Artistiquement parlant, la foto de ces gros caissons jaune citron n’est pas des plus heureuses, mais elle prend valeur de témoignage des débuts de la fonctionnalité du « MoSe », témoignage qui restera gravé, avec ma compagne, dans nos mémoires…
J’avoue être ému…

Quelle fabuleuse performance pour les ingénieurs et les techniciens ayant réalisé cette œuvre titanesque malgré les énormes difficultés techniques, malgré les détracteurs, malgré les incrédules et malgré l’exécrable corruption…

17  2020-12-12 53

L’œil du « fotograf » reprend le dessus, je déplace mon objectif pour composer une nouvelle image moins monotone…

18  2020-12-12 60

Soyons fous, un trait de lumière dans le ciel nuageux me permet d’accrocher au-dessus du « MoSe » les cimes enneigées des « Dolomites »…

19  2020-12-12 72

Le jour se lève maintenant sur l’Adriatique et la digue de « San Nicolò »…

20  2020-12-12 136

Mission accomplie ! …

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 38 Commentaires »

LA « VELEZIANA 2020 » À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 20 octobre 2020

Dimanche 18 octobre 2020 se déroulait la « Veleziana », juxtaposition et contraction du mot « Vele », (voile en français), avec « Veneziana » (Vénitienne)…

Une grande régate de voiliers organisée par « La Compagnia della Vela di Venezia » (pas besoin de traduire), compétition sportive impliquant 190 voiliers et un millier de personnes rien que pour les équipages…
Plusieurs catégories de bateaux concouraient, depuis les 6 mètres jusqu’aux « Maxi », plus de 16 mètres…

La régate commençait à 10h30, un signal préparatoire à 10h25, annonçait le début dans le bras mer Adriatique à l’extérieur du Lido pour une arrivée prévue vers 12h30 dans le bassin de « San Marco »…
Deux zones de départ, chaque voilier devant contourner la bouée et passer par le « Cancello » (portail) pour entrer dans la passe, atteindre la lagune, puis se diriger vers le bassin de San Marco, la ligne d’arrivée de la régate matérialisée par des drapeaux bleus entre la tour du quai de « San Giorgio » et l’église de « Santa Maria della Pietà »…

0 Percorso

De quoi prendre mon appareil-foto au repos depuis trop longtemps…

1er shoot :
Un « Maxi » passant devant l’école navale « Morosini »…

1 2020-10-18 5

Suivi par 2 voiliers devant « Sant’ Elena »…

2 2020-10-18 8-Modifier

Encore un « Maxi » devant l’école et le campanile de l’île…

3 2020-10-18 14

Les « carabinieri » assure le contrôle et la sécurité sur le parcours…

4 2020-10-18 20

Moi-même en bateau pour rejoindre mon « post » afin de « fotografier » la régate, je shootais par sa proue ce « Maxi » s’apprêtant à doubler le pontil des « Giardini » avec en arrière-plan le campanile de « Santa Francesco delle Vigne »…

5 2020-10-18 28

Ce même « Maxi » maintenant shooté par sa proue, talonné par ses concurrents…

6 2020-10-18 41

Le voici en plein travers devant le musée de la Marine…

7 2020-10-18 45

Je rejoignais mon poste de prise de vue sur les quais de l’île de « San Giorgio Maggiore » et shootais ce même « Maxi » qui, après avoir franchi le ligne d’arrivée, passait devant le palais ducal le foc déjà affalé…

8 2020-10-18 48

Derrière lui un concurrent encore toutes voiles dehors, celui de mon 1er shoot devant l’école navale…

10 2020-10-18 59-Modifier

Je déviais sur tribord pour prendre les voiliers passant la ligne d’arrivée devant l’église de la « Pietà »…

11 2020-10-18 65

Ligne d’arrivée matérialisée par deux pavillons bleus, l’un sur le zodiac, l’autre sur le bateau vert…
Un petit zoom pour vous montrer sur cette « foto » prise quelques secondes avant la précédente…

12 2020-10-18 64

Ce « Maxi » venait également de passer la ligne, le voici devant les embarcadères de « San Zaccaria »…

12 2020-10-18 72

Un peu à l’écart, sur l’arrière de l’église de « La Salute », le grand gagnant de cette 13ème édition de la « Veleziana,  l’équipage du « Hilton Molino Stucky », sur le « Portopiccolo Prosecco doc », skippé par son propriétaire, Claudio Demartis…
Ils furent les premiers à franchir la ligne d’arrivée à 11h20, cinquante minutes après le départ…

13 2020-10-18 78

À noter aussi le « Moro di Venezia », ambassadeur du Salon Nautique de Venise, dont on distingue sur la drisse à l’avant le drapeau aux couleurs de la Sérénissime…

13 2020-10-18 80

Des vénitiens assistaient sur leur bateau à cette belle régate depuis leurs barques et bateaux, comme ce couple plus très jeune sur une « Mascarèta » voguant à la « Valesana »…

14 2020-10-18 102

Quel beau spectacle que ces voiliers devant le campanile de « San Marco » et le palais ducal…
Le voilier venant sur ma droite attirait mon attention…

15 2020-10-18 109

Le bateau tournant un peu sur lui-même tandis que l’équipage affalait la grand-voile…

16 2020-10-18 116

Je shootais la manœuvre…

17 2020-10-18 119

Manœuvre terminée…

18 2020-10-18 121

Si des bateaux provenant de toute l’Italie participaient à cette régate, celui-ci était bien vénitien car, voiles affalées et moteur en route, il rentrait alors à son « posto barca » (en France on dit un anneau) dans la marina de « San Giorgio Maggiore » tout à côté…

19 2020-10-18 131

La régate n’était pas terminée, de nombreux voiliers continuaient d’arriver, les 190 bateaux participant à la régate formait une véritable armada…

22 2020-10-18 179

Je quittais l’île de San Giorgio pour prendre quelques bateaux de face, voiles gonflées…

23 2020-10-18 195

Sur mon tribord quelques voiliers, foc affalés, se reposaient de la régate devant le campanile de « San Giorgio »…

24 2020-10-18 196

Mais d’autres arrivaient, encore et encore…

25 2020-10-18 205

J’en profitais pour prendre en gros plan un équipage ayant déjà terminé la course…

26 2020-10-18 218

Ça fait du monde pour la manœuvre sur chaque bâtiment…

27 2020-10-18 227

Un panoramique avec le Lido en arrière-plan…

29 2020-10-18 246

L’envie aussi de shooter dans le ciel bleu ce gros nuage blanc dialoguant avec les voiles gonflées par le vent moyen de Nord-Est…

30 2020-10-18 286

Je ne pouvais rater non plus ce spinnaker en son allure de grand largue, profitant du vent arrière, trop beau…

31 2020-10-18 295

Une dernière foto panoramique de l’armada arrivant encore entre la pointe Nord-Est du « Lido » et l’île de « San Erasmo » prolongée par le fort de « Sant’Andrea », sentinelle de la lagune…

32 2020-10-18 317-Panorama

« La « Veleziana 2020 » un succès extraordinaire surtout en cette période de pandémie déclarait le vice-président du club nautique vénitien, Sergio Trevisanato…

 « La Compagnia della Vela » s’affirmant ainsi comme une référence pour la navigation de plaisance locale et nationale…

Un reportage oxygénant le cœur et l’esprit surtout en ces tristes périodes d’urgences sanitaires…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 40 Commentaires »

Mini-suite de la PRÉPARATION DE LA « 77ème MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 août 2020

Suite à mon reportage illustré de samedi dernier, je suis retourné ce samedi sur la zone de la Mostra, tout comme le serial killer retourne sur sa dernière scène de crime…

4 circonstances atténuantes :  

- pas d’obligation d’aller sur la terre ferme le week-end…

- curiosité sur l’avancement des travaux à 3 jours de l’ouverture…

- ambiance différente, samedi dernier ciel bleu, aujourd’hui ciel d’orage…

- et toujours l’irrépressible besoin de prendre des foto…

Quand on accède à la zone, la tour rouge pétant, juste devant le « Red Carpet », attire immédiatement le regard…

1 2020-08-29 50

En réalité cette tour sert de rond-point pour les voitures de luxe transportant les stars jusqu’au tapis rouge… Elles arrivent par la droite, s’arrêtent devant le tapis pour laisser descendre les artistes, puis repartent par la gauche…

2 2020-08-29 2

Malgré quelques gouttes de pluie, sa couleur s’harmonise avec la « Sala Giardino »…

3 2020-08-29 108

De son surnom, le « Cube Rouge » revêtant maintenant toute sa robe magenta…

4 2020-08-29 24

Mon regard se porte également vers les trois tours de lumières…

5 2020-08-29 56

Désormais opérationnelles…

6 2020-08-29 105

Gros plan sur une des tours pour compter sa vingtaine de projecteurs comme justement pressenti dans mon précédent reportage…

7 2020-08-29 103

Mais l’évènement de la préparation de cette 77ème édition de la « Mostra del Cinema » de Venise se matérialise par cet incroyable mur de 2 mètres de haut séparant le « Palazzo del Cinema » et son tapis rouge de la route et des projecteurs

8 2020-08-29 43

Sur toute la longueur du Palais…

9 2020-08-29 7

Le public donc ne verra que dalle !… Sauf sur un grand écran visible du côté droit du palais comme tous les ans…
Voici la vision devant l’entrée officielle de la « Grande Salle » de la  Mostra…
La barrière en ferraille ôtée, les gens n’auront que le mur de 2 mètres devant le nez…

10 2020-08-29 31

Je me déplace de l’autre côté pour shooter le mur dans l’autre sens…

11 2020-08-29 39

Comme il n’y a pas assez de recul, je prends une « foto » panoramique pour rendre compte de l’ampleur de ce mur…
Une tristesse absolue…

12 2020-08-29 21-Panorama

Je me faufile dans la zone interdite pour shooter le versant intérieur du mur…
Nous y découvrons l’espace et les escaliers couleur anthracite réservés aux « fotografs » accrédités…

13 2020-08-29 47-Panorama

Le public n’aura que ses yeux pour pleurer et visionner ces affiches anti-Covid placardées sur les grilles…

14 2020-08-29 29

Mais il vaut mieux cela que de se retrouver dans le coma au service réanimation de l’hôpital de Venise, les naseaux branchés sur un appareil respiratoire…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 16 Commentaires »

PRÉPARATION DE LA « 77ème MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 27 août 2020

Le plus ancien festival de cinéma de la planète aura lieu du 2 au 12 septembre 2020… 

Une dizaine de jours auparavant, armé de mes deux appareils-foto, je me glisse au milieu de l’énorme chantier pour accomplir mon reportage illustré traditionnel sur les travaux de préparation de la Mostra…

Me voici sur les lieux, tout l’espace du festival est désormais interdit à la circulation automobile, sauf bien sûr pour les voitures et camions du chantier, une barrière dévie cette circulation sur la rue perpendiculaire…

1 2020-08-22 256

Barrière que je franchis allègrement pour pénétrer dans la zone…
Me retournant la vision du mythique Palace-Hôtel Excelsior s’offre à nous…

3 2020-08-22 108

Sous les arcades, les cellules revêtent déjà leurs parements rouge, couleur de la Mostra…

4 2020-08-22 107

 

5 2020-08-22 105

À droite le Palais du Cinéma, à gauche les 3 grandes tours de projection qui illumineront bientôt le tapis rouge…

6 2020-08-22 111

Loin d’être terminé le travail malgré la cérémonie d’ouverture dans une dizaine de jours, je me demande toujours par quel tour de magie ils respectent les délais…

7 2020-08-22 112

Sur la 1ère tour déjà 3 gros projecteurs de montés…
Sur la 2ème en cours…
Sur la 3ème pour après…

8 2020-08-22 103

En face, installation des estrades pour les « fotografs » accrédités dont je m’honore d’appartenir…

9 2020-08-22 120

L’entrée principale du « Palazzo del Cinema »…

10 2020-08-22 135

Retournons au pied de la 2ème tour où les « hommes de l’ombre travaillant en plein soleil » s’affairent… (ma formule habituelle dont je ne me lasse pas tant elle me semble appropriée…)

11 2020-08-22 109

Ils installent la poulie pour hisser un énorme projecteur sorti du rack…

12 2020-08-22 131

Ho Hisse, pas trop de 4 hommes pour monter le projo…

13 2020-08-22 141

Tandis que 2 autres en haut le réceptionnent…

14 2020-08-22 142

Puis ils hissent l’élément en acier galvanisé où seront fixés les 3 plus gros projo de la tour…

15 2020-08-22 149

Hop là, réception…
Quand nous savons qu’il faut une vingtaine de projecteurs par tour, ils ne sont pas au bout de leurs peines…

16 2020-08-22 153

De l’autre côté, d’autres hommes mettent en place les gros plots pour fixer les barrières… Comme ces cubes de pierre n’ont pas de prise, ils fixent une lanière pour les manipuler…

18 2020-08-22 158

La force de 3 costauds s’avère nécessaire rien que pour poser un cube sur le diable…

19 2020-08-22 165

Sur les tours, un avant-gout de l’affiche de la 77ème édition de la Mostra…

21 2020-08-22 124

Voici l’affiche officielle, deux acrobates dessinés par le célèbre illustrateur italien Lorenzo Mattotti…

40 poster-festival-venezia-2020-620


Adjacent au « Palazzo del Cinema », le « Palazzo del Casino », centre logistique et administratif du festival…

22 2020-08-22 201

Où l’on vient d’accrocher l’enseigne rouge et blanche de la Mostra…

23 2020-08-22 116

Le troisième bâtiment, le Cube Rouge, de son nom « Sala Giardino », soit une des trois salles ,avec la « Sala Grande » et la « Sala Darsena », où sont projetés les films sélectionnés en présence des acteurs et des metteurs en scène…

24 2020-08-22 206

Ex nihilo, cette salle se voit complètement montée chaque année…
À l’instant où je la shoote elle ne revêt pas encore toute sa parure rouge, comme en témoigne ce cliché…

25 2020-08-22 211

Sur l’arrière, « les hommes de l’ombre » l’habillent de sa robe magenta…

26 2020-08-22 220

Au sol, ils ajustent et boulonnent les plaques…

27 2020-08-22 126

En haut ils pianotent sur l’écran de contrôle…

28 2020-08-22 129

D’ailleurs ils manipulent plusieurs panneaux de contrôle… Les ouvriers d’aujourd’hui sont de véritables techniciens…

29 2020-08-22 139

Les opérations numériques terminées, le travail manuel demeure…
Mise en place d’un nouveau panneau rouge…

30 2020-08-22 143

Commence la lente descente de la plate-forme …

31 2020-08-22 149

Petit à petit…

32 2020-08-22 150

Plus que quelques dizaines de centimètres et ce panneau rejoindra sa place…

33 2020-08-22 151

Je passe à l’arrière de la Mostra…
Les bicyclettes en libre-service attendent les futurs festivaliers…

34 2020-08-22 237

Ainsi que les trottinettes électriques… Perso, je me méfie de ces engins…

35 2020-08-22 241

Une foto panoramique pour vous montrer à droite le canal par où arriveront les visiteurs de la Mostra, à gauche le pontil du vaporetto d’où ils débarqueront…

36 2020-08-22 223-Panorama

À quelques centaines de mètres, l’embarcadère privé de l’Excelsior pour toutes les stars de la Mostra…

37 2020-08-22 252

Qui arriveront à bord des luxueuses vedettes Riva…

38 2020-08-22 159

Pour transiter obligatoirement par le Palace avant que de fouler le « Red Carpet »…

39 2020-08-22 253

Voilà les amis, le premier et malheureusement dernier reportage que je publie sur la Mostra 2020…

En effet, malgré l’obtention cette année encore de l’accréditation officielle comme « fotograf » du festival, des soucis de santé m’obligent à me déplacer sur la terre ferme quotidiennement, 5 heures pour l’aller-retour, l’inconvénient de l’insularité…
Impossibilité donc d’assurer ma présence sur le tapis rouge et les séances de la Mostra, comme les années précédentes…

Désolé pour les amis qui attendaient ces reportages illustrés…
Sniff…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 21 Commentaires »

12345...35
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance