BOAT MOVIE DE VENISE AU FORT DE MARGHERA, 1er ÉPISODE

Posté par Claudio Boaretto le 3 juin 2018

En début de semaine, mon gendre Hugo H et moi-m’aime, sommes partis en bateau afin de découvrir quelque peu la Venise laborieuse et industrielle, facette méconnue du grand public et du tourisme de masse…

Le but étant de shooter un max de « foto » de ces endroits peu visitables et, de fait, récolter des images pouvant servir de modèles aux futures œuvres picturales d’Hugo H…

Pour visualiser notre parcours suivre les flèches rouges sur la carte ci-après…
Partis du canal de « Cannaregio », désigné par la rouge croix
(croix rouge aurait fait trop humanitaire, lol), nous avons pris dans un premier temps la direction du fort de « Marghera » désigné par la croix verte, puis du port de « Marghera » dans second temps, car, si vous ne le savez déjà, « Marghera », comme « Mestre », fait partie intégrante de la commune de « Venezia » …

4 heures de navigation sous un soleil de plomb ! …
C’est donc par fractions que je publie ce « boat-movie » …
cette 1ère publication relate le parcours de « Cannaregio » au fort de « Marghera », soit sur la carte, de la rouge croix à la croix verte…

00-map complet-PS

Voyons maintenant cela par le biais des images que nous avons capturé…

Passage obligatoire par le canal de « San Secondo », la voie lagunaire principale pour relier Venise à la terre ferme…

Ce canal est parallèle au pont de la Liberté qui raccorde Venise par la route et par le rail… Le pont fait presque 4 kilomètres de long, 3850 mètres pour être précis…

1-2018-05-25-003

Le canal est fréquenté par tous les transporteurs qui livrent marchandises et services à Venise comme ce bateau typique qui nous dépasse…

2-2018-05-25-005

Nous doublons la petite île de « San Secondo », (13 hectares), autrefois couvent des moines bénédictins puis des dominicains, aujourd’hui entièrement envahie par la végétation…

3-2018-05-25-008

Il est bientôt 11 heures du matin, soit les transporteurs de la terre ferme ont livré tôt ce matin et rentrent, soit les transporteurs vénitiens vont chercher des marchandises sur la terre ferme…
Sauf exceptions, les livraisons ne sont autorisées que le matin….

4-2018-05-25-058

Sur notre tribord, un petit chapiteau dédié à la madone, comme on en rencontre de temps en temps sur la lagune…

5-2018-05-25-018

Un courageux pas tout jeune qui s’adonne à la « Voga alla Valesana », semblable à la « Voga alla Veneta » mais à deux rames…
Respect !…

6-2018-05-25-087-2

Dans cette partie du canal nous sommes juste sous la voie aérienne qu’empruntent les avions pour atterrir à l’aéroport « Marco Polo » de Venise…
Celui-ci ne passe pas très haut au-dessus de nos têtes, le train d’atterrissage est déjà sorti…

7-2018-05-25-053

Et les bateaux de transport naviguent sans arrêt direction terre ferme…
Celui-ci à une chambre réfrigérée, tout comme le premier que je vous ai montré précédemment…

8-2018-05-25-071

On nous fait cygnes à tribord…
Ce sont des sauvages bien entendu…

9-2018-05-25-117-PS

Nous arrivons à la pointe de « San Giuliano » signalé par une flèche jaune sur la carte…
Et voici que nous accueille le premier bâtiment de la terre ferme, le « Palazzo della Ricevitoria del Dazio » construit en 1854… On pourrait traduire en français par le « Palais de la Recette des Droits » …

10-2018-05-25-121

En 1800, il n’y avait pas de pont et tous les transports de marchandises passaient obligatoirement par ce canal… Il fallait alors payer un « droit », comme une taxe douanière, pour toutes marchandises à destination de Venise…
Ce « Dazio » a été prélevé jusqu’en 1965 ! …

Un vrai racket !…

Lorsque nos grand-parents, qui se déplaçait beaucoup moins que nous, revenaient avec le bus par le pont de la Liberté, à Piazzale Roma les « guardie daziarie » (les gardes du droit) regardaient dans tous les sacs pour s’assurer que les vénitiens ne ramenaient pas des choses à manger ou à vendre sans en payer les taxes… 

Ce « Palazzo » est désormais le siège d’une association de voile et de « Voga alla Veneta » …

11-2018-05-25-124

À l’entrée de cette partie du canal pénétrant dans la terre ferme, cette épave amarrée là depuis des lustres…

12-2018-05-25-136

La rive à notre bâbord est fort verdoyante comme nous le constatons derrière ce bateau de transport que nous croisons…

13-2018-05-25-162

Tandis que la rive tribord se caractérise par une suite d’entrepôts et de petit chantiers navals, comme vus du ciel par Monsieur Gogole…

13-canal-

Entrepôts où les bateaux viennent charger les marchandises pour Venise et les îles lagunaires…

14-2018-05-25-153

Marchandises et paquets sur leurs palettes attendent sur les quais d’être embarqués…

15-2018-05-25-159

Partout où l’on aperçoit une grue, ce sont les petits chantiers navals, l’équivalent des petits garages automobiles des villes et des campagnes…

16-2018-05-25-195

Ces grues servent en priorité à sortir ou mettre les bateaux à l’eau…

17-2018-05-25-171

Nous croisons un autre bateau se dirigeant vers la Sérénissime…
Non, ce n’est pas le même bateau que tout à l’heure mais c’est la même entreprise de transport…

18-2018-05-25-180

Heu, un chantier naval où règne un sacré « foutoir » …

19-2018-05-25-191

Toujours les bateaux de marchandises, soient les camions ou camionnettes de livraison vénitiens…

20-2018-05-25-183

Un univers bien particulier…

21-2018-05-25-200

Nous passons sous la route qui rejoint le centre ville de « Mestre » …

22-2018-05-25-205

La navigation est relativement intense, je n’ai pas shooté tous les bateaux…

23-2018-05-25-219

En vue le fort de « Marghera » …

24-2018-05-25-215

Nous ne verrons que les deux bâtiments principaux du fort aux façades vers Venise, ce fort étant construit sur un vaste espace occupant une surface de 48 hectares comme montre cette autre foto aérienne de Monsieur Gogole avec notre parcours fléché, la croix désigne l’endroit d’où je shoote le fort…

24-forte marghera

Forte Marghera est une forteresse du 19ème siècle, ex-caserne de l’armée italienne située à environ cinq kilomètres du centre historique de Venise. 

Le fort faisait partie du camp retranché de Mestre et du système défensif plus large de la lagune…

25-2018-05-25-229

Il est maintenant la propriété de la ville de Venise, parc public, lieu d’événements et de productions artistiques et culturelles. 

26-2018-05-25-237

Je « téléobjective » sur le bâtiment du fond…

27-2018-05-25-245

Nous reprenons notre route en direction maintenant du port de « Marghera » tout en croisant toujours et encore des bateaux de marchandises comme celui-ci dont le pilote semble se demander ce que nous pouvons bien « fotografier » …

Ben, je « fotografie » tout, même eux…

28-2018-05-25-248

Chemin faisant nous rencontrons un couple d’oiseaux au plumage multicolore…

Nous les avons d’abord pris pour des martin pêcheurs…
Celui du haut a chopé un papillon…
Mais les martin pêcheurs ne mangent-ils pas du poisson ?…

Ce papillon m’a mis la puce à l’oreille…

31-4-2018-05-25-433-PS

Il s’avère qu’ils arborent un plumage aux couleurs inverse du martin pêcheur qui, lui, a le dos bleu et le ventre orange, d’où notre confusion surtout en plein canal…
Après recherches, ce sont des « Gruccione », en français des Guêpiers d’Europe…
Là, je pense que c’est la Madame…

32-10-2018-05-25-509

Ils sont magnifiques, mais j’ai beaucoup de difficultés à les shooter depuis la barque qui bouge sans cesse et, malgré mon zoom à fond, ils sont tout petits dans mon viseur et j’ai un mal de chien à faire la mise au point au milieu de toute cette végétation…
Ils ont la taille d’une grive mais volent comme des hirondelles …

La Madame cause…

33-11-2018-05-25-510

Tandis que le Monsieur déguste…

34-18-2018-05-25-568-PS

Puis cause à son tour…

35-21-2018-05-25-605

Nous terminons cette première partie sur cette belle rencontre avec ce couple de « Gruccione » …

36-22-2018-05-25-273-PS

À bientôt pour le 2ème épisode de ce « Boat movie » …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 22 Commentaires »

SAN MICHELE AU CRÉPUSCULE, de HUGO H.

Posté par Claudio Boaretto le 23 mai 2018

Nouvelle œuvre de Hugo H sur Venise et sa lagune…

San-Michele-au-crépuscule-jpg1024

Huile sur carton entoilé de 20x30cm…

Elle s’intitule « San Michele au crépuscule » …

Vous ne connaissez pas encore cette île à quelques encablures au nord de Venise, l’artiste vous la présente :

« L’île de San Michele accueille le cimetière de Venise. Voici une partie de sa façade sud. C’est celle qui regarde vers la ville et qui comporte donc l’entrée principale que l’on voit ici (et qui n’est plus utilisée aujourd’hui). » … 

Personnellement je trouve ce tableau un peu grisâtre, un peu triste…

Mais c’est bien le but recherché par l’artiste peintre :

« Habituellement, ce beau mur d’enceinte est très bien éclairé par le soleil, mais c’est la pénombre du soir qui m’a intéressé cette fois. On perd les couleurs et les contrastes. L’ambiance est plus mystérieuse. Les cyprès finissent par se perdre dans la grisaille au loin.

Pour un cimetière, j’ai trouvé que cette luminosité maussade convenait mieux.
Pas un crépuscule aux teintes chaudes ici, mais une fin de journée qui s’éteint sans qu’on y prête attention. »

Un petit plus ?…

 « Et j’ai voulu profiter de cette réduction des contrastes pour créer un jeu de profondeur avec le premier-plan : Juste devant moi, deux bateaux qui brillent par leur absence viennent de se croiser, laissant des traces en V bien nettes qui s’entrecroisent à la surface de l’eau. » …

 

 Le 02 décembre 2017, l’œuvre à peine commencée que l’artiste se posait quelques questions :

« Dans une ambiance feutrée, le cimetière de Venise.
Pas facile de rendre l’aspect brumeux.
On dirait que l’œil se tue à trouver les couleurs là où elles ont moitié disparu. » …

San-Michele 2-jpg1024

La toile est restée en souffrance plusieurs mois, le coup de patte final fut donné le 12 mai 2018…

« Quand le temps manque pour travailler sur un grand format, je reprends un format plus petit pas encore terminé et hop ! voilà … » 

San-Michele 1-jpg1024

Les éventuels amateurs peuvent acquérir cette toile pour 350€ selon désormais la cotation officielle de Hugo H. …

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 8 Commentaires »

OPTIMISTES de HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 14 mars 2018

Un nouveau tableau de Hugo H. …

optimistes 7-1024-2

Une huile sur toile de lin, format 3M (16x27cm), intitulée « Optimistes » …

Pourquoi ce nom nous explique Hugo :

« Oui, je sais, ces petites embarcations conçues en 1947 par l’architecte naval étasunien Clark Mills pour apprendre la voile aux enfants sont nommés à l’anglaise “Optimist” même en français… Mais alors, comment écrire cela au pluriel quand nous en avons cinq sous les yeux ?

Bah, nous pouvons aussi bien utiliser l’adjectif à propos de ces jeunes apprentis marins pour nommer ce tableau… d’ailleurs, il y en a un tout à droite qui semble bien optimiste sur l’équilibre de son embarcation ! » …

Si nous renouons avec plaisir aux spectacles que nous offrent l’été avec ces jeunes écoliers vénitiens en cours de voile sur la lagune, quel est l’intérêt artistique de cette toile ? …

« L’intérêt principal de cette toile réside dans une composition basée sur la géométrie des surfaces blanches, voiles et coques confondues, qui se détachent nettement sur fond de paysage faiblement éclairé par un soleil de fin d’après-midi. Les matières modernes qui constituent ces petits voiliers réussissent à capter la lumière d’une manière étonnante ! »

Et l’artiste de lever le voile sur la composition colorimétrique de son œuvre…

« À part le t-shirt du garçon au premier plan (un détail pour finir le tour des couleurs primaires), tout le paysage est peint avec du jaune ocre et du bleu de cobalt. Le vert de la végétation n’est que le mélange des deux. Ainsi, l’arrière-plan est assez homogène pour souligner la forme des voiliers. Évidemment, le blanc et le noir ont été fortement mis à profit pour augmenter le contraste au maximum. L’éclat du blanc lui-même est accentué par de légères nuances jaunes et bleutées. » …

Maintenant reprenons la genèse de cette toile en suivant son évolution commentée par l’artiste tout au long de son élaboration…

Nous sommes le 25 novembre 2017 quand une première esquisse aux tons gris est jetée sur la toile par Hugo.

« Plus loin dans mes essais de grisailles avec seulement des niveaux de gris !

Personnellement je trouve ça triste, étant habitué aux tons sépia… vivement la couleur ici !

À part cela vous pouvez constater que j’ai pris livraison de mes formats Marine, que j’inaugure naturellement avec des embarcations. Honneur à la génération future ! »

optimistes 2-1024

05 décembre

Apparition de la couleur…

« Ocre jaune et bleu pour l’arrière-plan des optimistes font déjà oublier ma « grisaille » trop grise… ouf ! » …

optimistes 3-1024

12 décembre

Ça se précise…

« Ici c’est autre chose… après les teintes du fond, j’ai travaillé le modelé des bateaux et des voiles. Je ne suis pas complètement convaincu par les teintes de tout ça mais j’y reviendrai après avoir donné un rendu correct à la surface de l’eau… » …

optimistes 4-1024

22 décembre

Nous rentrons dans le détail…

« Petit croquis d’essai couleur pour les voiles de mes optimistes. Quand la lumière vient à contre-jour… » …

optimistes 5-1024

21 février

Après deux mois de pose, reprise de la toile…

« Ayant donné un aspect correct à l’eau, je me suis rendu compte que les formes blanches, qui font tout l’intérêt de la composition, manquaient de nuances colorées.

À présent on va d’une lumière légèrement dorée (qui ne passe pas bien en photo) à des ombres qui peuvent être bleutées parfois.

Prochaine session, j’essaye de finir (il ne manque plus que les mâts et quelques détails) … » 

optimistes 6-1024

05 mars

« Voilà, quelques petits détails et c’est fini.

Surtout, le plastique est d’un blanc éclatant et toute cette belle géométrie est à présent soulignée de noir ! L’encadrement aussi mériterait d’être noir… je ferai un essai ! » …

optimistes 7-1024-2

Dernière précision de l’artiste :

« Les proportions de la toile respectent le format “marine”… quoi de plus normal vu le sujet ? » …

Merci Hugo pour toutes ces explications fort instructives…

Ce tableau déjà vendu fait désormais partie d’une collection privée…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 16 Commentaires »

LES COSTUMÉS DU CARNAVAL 2018 DE VENISE, SUITE ET FIN

Posté par Claudio Boaretto le 12 février 2018

Voici le second et dernier reportage illustré sur les « Costumés » du « Carnevale di Venezia » millésime 2018…

Entrons immédiatement dans le vif du sujet avec cette pose devant la porte des cloitres de San Giorgio…

1-2018-02-10-1001

C’est sur la petite île de San Giorgio Maggiore, face à la place Saint Marc, que se déroule ce shooting…

2-2018-02-10-1012

La place Saint-Marc qui, en ce samedi 10 février, regorge de monde à tel point qu’il devient même difficile de circuler sur la rive de la lagune…

Mais la foule ne s’aventure pas jusqu’à San Giorgio, rendez-vous des « Costumés » et des « fotografs » …

Pour les nouveaux venus sur mon site, (et il y en a) explication du mode de prises de vue…
Je shoote d’abord les personnages en pied pour obtenir une vue d’ensemble du ou des costumes…

3-2018-02-10-1051

Puis gros plan sur les visages afin de voir le détail…

4-2018-02-10-1055

M’attachant à capter le regard derrière le masque, challenge difficile avec ce soleil rasant de fin d’après-midi éclairant les visages de manière asymétrique, provoquant des ombres inopportunes malgré l’utilisation de mon flash cobra…

En voici un bel exemple avec l’œil gauche plus éclairé que le droit…
Tout dépend alors de la pose prise par le « Costumé » et de sa situation rapport au soleil…

5-2018-02-10-1060

Nous avons déjà vu cette « Costumée » dans le reportage précédent, mais ici mieux mise en valeur posant devant la lagune…

6-2018-02-10-1040

Détail et regard…

7-2018-02-10-1045

Des « Costumés » français fort sympathiques devant le mur de marbre de l’église de « San Giorgio » …

8-2018-02-10-1019

Chantal…

9-2018-02-10-1028

Jean-Michel…

10-2018-02-10-1035

Pour ce reportage j’ai sélectionné 24 personnages ou couple de personnages…
Nous n’en sommes qu’aux 5èmes

11-2018-02-10-1096

Le regard d’Elle…

12-2018-02-10-1115

Le regard de Lui,  frappé du soleil modifiant les reflets des yeux…

13-2018-02-10-1110

Un peu de beige pour se confondre à la couleur des « Procuratie » en arrière-plan…

14-2018-02-10-1122

Le chapeau à l’image sur Venise…

15-2018-02-10-1127

Admirons l’extrême sophistication de ces costumes…

16-2018-02-10-1143

À faire pâlir un chef indien d’Amérique…

17-2018-02-10-1146

La femme…

18-2018-02-10-1155

L’homme…
Quel incroyable travail de confection…

19-2018-02-10-1161

Ce qui n’occulte pas le charme de la (relative) simplicité…

20-2018-02-10-1172

Et de ce doux regard…

21-2018-02-10-1179

Un peu de fantaisie…

22-2018-02-10-1533

Avec la joueuse de mini-saxo…

23-2018-02-10-1540

Nous voilà partis dans l’orange, couleur rare dans les costumes…

24-2018-02-10-1185

Mais loin de déplaire…

25-2018-02-10-1190

Plus classiques, le rouge et le noir…

26-2018-02-10-1200

Joli masque, joli regard…

27-2018-02-10-1211

Le feu d’artifice carnavalesque continue avec le vert…
Je tenais à shooter l’ombre sur le marbre de l’église, provoquée par le soleil rasant…

28-2018-02-10-1218

Mais toujours le même problème d’éclairage des yeux avec ce satané soleil, mais n’allons pas nous plaindre sachant que la France est sous la neige ce samedi…

29-2018-02-10-1228

Voici notre couple d’italiens, vu au précédent reportage, avec un nouveau costume, toujours aussi décalé…

30-2018-02-10-1285

Pas besoin de masques pour ces « Gueules d’enfer » …

31-2018-02-10-1302

Quant à elle, je la soupçonne fortement de porter des lentilles colorées…

32-2018-02-10-1296

Encore un fabuleux costume…

33-2018-02-10-1309

Quel impressionnant travail…
Lui, ferait presque peur…

34-2018-02-10-1322

Retour à la grâce féminine…

35-2018-02-10-1370

Un loup ne suffit pas à masquer le charme…

36-2018-02-10-1373

La simplicité, toute relative, est toujours bienvenue…

37-2018-02-10-1383

La coiffure assortie à la douceur du regard…

38-2018-02-10-1389

Retour du noir mystérieux…

39-2018-02-10-1401

Qui n’efface pas le clair regard, joli contraste…

40-2018-02-10-1413

Couple bleu pastel…

41-2018-02-10-1462

Petit côté nordique…

42-2018-02-10-1465

Plus probant pour la femme que pour l’homme…

43-2018-02-10-1470

Un costume scintillant…

44-2018-02-10-1450

Aux chaudes couleurs…

45-2018-02-10-1445

Revoici un des rares costumes orange…

46-2018-02-10-1252

Beau le chapeau, et ses excroissances colimaçonnes…

47-2018-02-10-1262

Nous voici déjà aux 21èmes personnages, toujours aussi spectaculaires…

48-2018-02-10-1503

Madame…

49-2018-02-10-1509

Monsieur…

50-2018-02-10-1512

Tous les costumes ont droit de cité à Venise…
Un bel arlequin…

51-2018-02-10-1521

En toile de jute, s’il vous plait…

52-2018-02-10-1523

Un dernier couple à dominante bleue…

53-2018-02-10-1481

Aux masques dorés…

54-2018-02-10-1496

Et regards sombres…

5555-2018-02-10-1493

Nous terminerons sur cette très jolie costumée aux teintes pâles…

56-2018-02-10-1089

Trop ravissante, je vous la propose en format portrait avec campanile et palais ducal en arrière-plan…

57-2018-02-10-1086

Zoom sur le regard aussi clair que le costume…

58-2018-02-10-1080

Voilà, mission accomplie pour ces reportages illustrés sur les « Costumés » du carnaval de Venise 2018 qui, je l’espère, vous auront émerveillé tout autant que nous…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 30 Commentaires »

LES « COSTUMÉS » DU CARNAVAL DE VENISE, MILLÉSIME 2018

Posté par Claudio Boaretto le 7 février 2018

L’ouverture officielle du « Carnevale Veneziano », c’était ce samedi avec le défilé des « Marie », suivi le dimanche du saut de « l’Angelo » sur la « Piazza San Marco » …

Pour cette manifestation de dimanche, il y avait cette année un numerus clausus de 22 000 personnes sur la place et le double tout autour…
Allergique aux bousculades, je me suis abstenu de participer à ces événements, préférant me consacrer au shooting des « Costumés » ce lundi matin devant les portes de « L’Arsenale » de Venise…

Fidèle à ma manière de procéder, je shoote d’abord les « Costumés » en entier, qu’ils soient en solo, en duo ou en trio…

1-2018-02-05-010

Je zoome ensuite sur le masque lui-même afin de vous faire profiter des détails…

2-2018-02-05-013

M’attachant à capter, autant que faire se peut, le regard…

3-2018-02-05-012

Pour ce reportage illustré, J’ai sélectionné 18 personnages ou groupes de personnages…

Voici la 2ème dans sa blanche et splendide parure…

4-2018-02-05-017

Zoom…

5-2018-02-05-022

Pour diversifier, j’alterne les couleurs…

Couple fleuri, aux teintes pastels…

6-2018-02-05-034

Monsieur dont je chope le regard…

7-2018-02-05-039

Tandis que Madame jette des yeux inquiets sur sa gauche…

8-2018-02-05-043

Costume argenté agrémenté de roses rouges…

9-2018-02-05-085

 

10-2018-02-05-089

Notre premier trio…

11-2018-02-05-108

De droite à gauche, la première de ces dames aux couleurs ténébreuses…

12-2018-02-05-110

Suivante…

13-2018-02-05-113

Dernière…

14-2018-02-05-117

Duo présent l’année passée, dans un nouveau costume…

15-2018-02-05-124

Mais toujours aussi excentrique…

16-2018-02-05-126

Notre second trio…

17-2018-02-05-131

De gauche à droite…

Je suis content quand j’arrive à capter les regards…

18-2018-02-05-134

J’ai chopé les yeux bleus…

19-2018-02-05-137

Mais j’aime tout autant les yeux noisette…

20-2018-02-05-139

J’ai reshooté cette ravissante « Costumée » un peu plus tard et au soleil pour le magnifique couvre-chef surmonté d’un cygne…

21-2018-02-05-357

Nous voici dans le carmin avec un cœur « gros comme ça » …

22-2018-02-05-150

Quel travail pour élaborer ces costumes…

L’occasion de s’exclamer « Chapeau ! …»

23-2018-02-05-153

Comme ce couple orné de plumes de paon…

24-2018-02-05-166

La femme…

25-2018-02-05-168

L’homme…

26-2018-02-05-170

Une belle violette et une belle verte…

27-2018-02-05-195

Comme un feu d’artifice de costumes…

28-2018-02-05-201

 

29-2018-02-05-202

Un autre couple qui dénote inspiré d’Alice au pays des merveilles…

30-2018-02-05-207

Gros plan sur ce duo à lunettes…

31-2018-02-05-217-2

Ho ! la belle bleue…

32-2018-02-05-246

Magnifique chapeau où nichent les zoizeaux…

33-2018-02-05-249

Retour sur le rouge…

34-2018-02-05-254

Et le regard mystérieux…

35-2018-02-05-258

La « Costumée » …

36-2018-02-05-278

Et sa marionnette

37-2018-02-05-286

Nous en sommes où ?… Je compte, les 15èmes personnages…

Un duo doré…

38-2018-02-05-320

Zoom sur le couple car je ne peux capter les regards masqués par leurs voilettes…

39-2018-02-05-325

Encore du rouge…

40-2018-02-05-334

Un couvre-chef qui ferait rougir d’envie un cardinal…

41-2018-02-05-335

Serait-ce un couple masculin ?…

42-2018-02-05-365

Originalité de leurs masques doré du nez au menton…

43-2018-02-05-375

Terminons par ce couple féminin…

44-2018-02-05-381

Aux chapeaux fleuris…

45-2018-02-05-388

Et aux regards bien présents…

46-2018-02-05-384

Cette année encore, nous ne sommes ni déçus, ni blasés par la beauté de ces parures et rendons hommage aux talents et à toutes ces nombreuses heures de travail accomplies par ces infatigables « Costumés » afin de nous offrir cet extraordinaire spectacle…

Merci à tous ces passionnés…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : évenements | 28 Commentaires »

12345...26
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance