REMORQUEUR AU CREPUSCULE

Posté par Claudio Boaretto le 15 juin 2017

Retour vers notre artiste-peintre franco-vénitien préféré, Hugo H. …

Après sa période mexicaine notre Hugo replonge dans notre univers quotidien et lagunaire…

Remorqueur 0-1024

« Remorqueur au crépuscule »,
huile sur toile de lin, 40×60 cm…

Laissons l’artiste présenter sa dernière œuvre en ce mois de juin 2017 :

« C’est la fin d’une chaude journée, le ciel est brouillé. Les remorqueurs ont fini d’accompagner les paquebots à travers Venise et sa lagune.

Pas de coucher de soleil flamboyant ce soir : le soleil, encore relativement haut, n’arrive pas à percer la brume poussiéreuse.
Sa lumière rose se dilue dans un ciel qui se reflète sans grand éclat à la surface de l’eau.
La lumière du jour disparaît sous un voile mauve. On se demande si la nuit n’est pas déjà là… »

D’ailleurs, avec des teintes légèrement différentes, j’aurais pu intituler ce tableau “Remorqueur au clair de lune » … 

Comme nous suivons maintenant notre artiste dans l’élaboration de ses œuvres, voici sa toute première esquisse qu’il commente lui-même :

« Et puis j’ai esquissé un remorqueur au crépuscule (qui pourrait aussi bien être au clair de lune) sur format 40×60… ça me paraît immense maintenant ! » …

Hé oui, rappelons-nous que sa période mexicaine était jalonnée d’une dizaine d’œuvres de format plus petits, genre 20x20cm…

Là, on passe à un format plus de 2 fois plus grand…

remorqueur 1-1024

Mais parfois, le doute assaille l’artiste :

« En début d’après-midi, j’étais à deux doigts d’abandonner cette vue crépusculaire, tant j’étais perplexe face à cette lumière rose inhabituelle.
J’ai un peu insisté quand même, question de ne pas se laisser dominer par le sujet, et d’un coup il est presque fini. » …

remorqueur 2-1024

Mais bon, pas tout à fait fini quand-même quand on voit les différences avec le tableau terminé et signé…

Remorqueur 0-1024

Perso, je suis fan de tout ce qui nous rappelle notre ambiance maritime et lagunaire…

Il en coutera 520€ au futur acquéreur de cette œuvre…
Évidemment le prix est un peu plus cher que ses petits formats du Mexique car Hugo fait correspondre ses prix proportionnellement à la taille de ses tableaux…

Ce qu’il oublie de chiffrer, c’est l’immensité de son talent !…
Alors profitez-en car je suis persuadé qu’un jour cet incontestable talent sera reconnu…

Claudio Boaretto

Publié dans Peinture & Dessins | 12 Commentaires »

LE FORT DE SANT’ANDREA DÉFENSEUR DE LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 8 juin 2017

En ce dimanche du 28 mai 2017, à l’occasion de la fête de la « Sensa » commémorant les épousailles de Venise avec la mer, le fort de « Sant’Andrea » est ouvert au public, rare événement…

Le fort de « Sant’Andrea » est une forteresse édifiée au XVIème siècle en la petite île éponyme sur les vestiges d’anciennes défenses…

Le projet, conçu par l’architecte Michele Sanmicheli (1484-1559), fut commandé par le « Conseil des Dix » de la Sérénissime pour protéger Venise des attaques maritimes et en particulier de l’expansionnisme ottoman…

En effet, comme vous le constaterez sur la carte ci-dessous, le fort se trouve juste devant la passe de port de San Nicolò du Lido, entrée principale de la lagune pour atteindre Venise…
(La position du fort est désignée par la croix blanche sur fond rouge tandis que la flèche rouge indique l’entrée maritime) …

01-2017-05-28-481

Sauf que, au XVIème siècle, la presqu’île de « Punta Sabbioni », créée par les alluvions dues aux travaux humains comme les digues, n’existait pas encore, l’entrée maritime de la lagune arrivait directement devant « Sant’Andrea » et « Sant’Erasmo » d’où la nécessité de forteresses pour prendre les éventuelles flottes ennemies sous le feu de leurs canons…

02-2017-05-28-481 ter

Pour planter le décor voici quelques « foto » du fort que j’avais prises en juillet 2014…

Sur celle-ci nous voyons la structure sur son côté sud-ouest… Nous distinguons les bouches de canons au ras des flots, aujourd’hui murées pour ne pas que les hautes marées inondent le fort…

En tout 40 bouches de feu postées au ras des eaux afin d’atteindre les éventuels navires ennemis sous la ligne de flottaison…

03-DSC_0106

Le fort vu de face…

Des deux côtés de la porte centrale les deux seules bouches de canons, plus hautes que les autres, restées en l’état, soit non murées…

04-DSC_F0020

Le côté nord-est

05-DSC_0027

Sa symétrie sud-ouest…

Pour la petite histoire, le célèbre aventurier vénitien, Giacomo Casanova, fut retenu prisonnier dans ce fort pendant 5 à 6 mois en 1743…

06-0-DSC_0006

Ce dimanche matin, fête de la « Sensa », à bord du bateau officiel, le maire de Venise, en lieu et place autrefois du doge, sacrifiera à la tradition en jetant l’anneau d’or dans les flots entre la passe de port de « San Nicolò » et le fort de « Sant’Andrea » …

06-1-2017-05-28-196

Devant tous les bateaux réunis, la « Milizia Veneta 1°Reggimento Veneto Real » va hisser les couleurs de Venise…

06-2-2017-05-28-175

Installé de l’autre côté de la passe depuis la rive du Lido, je zoome au maxi pour prendre le drapeau vénitien maintenant hissé sur le toit du fort…

06-3-2017-05-28-181

Mais passons à l’après-midi de cet agréable dimanche où nous avons eu, avec nos amis vendéens, Martine et Thierry venus nous rendre visite, le privilège de visiter le fort…

Un plan d’époque des lieux donne une précise de la géométrie de son architecture…

Une des caractéristiques du fort : son armement puissant à l’avant, en front de mer en opposition à son arrière complètement désarmé en raison d’une éventuelle prise du fort par l’ennemi…
Celui-ci ne pourrait pas utiliser sa puissance de feu vers l’arrière et menacer Venise…

07-2017-05-28-738

Sur le Web, à la page des fortifications vénitiennes, en parallèle avec le plan ci-dessus j’ai déniché une « foto » aérienne, montrant le fort tel qu’il est à l’heure actuelle, …
(Quelques flèches pour indiquer notre parcours…
Rouge : où nous avons accoster…
Jaune : la petite chapelle de l’île…
Bleu : le pont où nous avons traversé le petit canal de défense…
Rose : notre arrivée à l’arrière du fort…)

08-s.andrea

Un petit shoot sur la chapelle cachée dans la verdure, (flèche jaune) …

09-2017-05-28-478

Un cliché depuis le pont sur le fossé défensif entourant le fort, (flèche bleue) …

10-2017-05-28-487

Et nous voici rendu à son arrière, (flèche rose) …

11-2017-05-28-490

La « Milizia Veneta 1°Reggimento Veneto Real », en costume d’époque, monte la garde, guide les touristes et assure la sécurité des lieux…

Ça ne plaisante pas, emprunts d’une discipline toute militaire, ils se prennent au sérieux ces gars-là …
Mais bon, ça va dans le cadre et ils sont là pour cela…

12-2017-05-28-496

Le commandant s’éloigne…

13-2017-05-28-505

À notre tour de pénétrer dans les lieux suivant ses pas…

Mais le voilà qui s’esquive par une porte à gauche…

14-2017-05-28-514

Il a pris de la hauteur pour nous surplomber, le bougre…

15-2017-05-28-499

Personnellement, je suis scotché par l’état des lieux, je m’attendais à trouver une structure délaissée et quelque peu en ruine, mais l’ensemble est très bien conservé et doté d’une architecture intéressante…

16-2017-05-28-517

Nous pénétrons dans la salle centrale, celle dont nous avons vu la porte principale depuis l’extérieur et ses deux bouches de canons non murées…

Entrée de la salle par le sud-ouest…

17-2017-05-28-535

Entrée de la salle par le nord-est…

18-2017-05-28-562

La porte principale vue du dedans et ses deux bouches de canon……

19-2017-05-28-541

Celle de gauche…

20-2017-05-28-538-HDR

Celle de droite…

21-2017-05-28-565-HDR

Et la sortie nord-est…

22-2017-05-28-550

Je m’éclate à prendre ces « foto » …

Je reshoote les arcades de plus près, elles sont trop chouettes…

23-2017-05-28-547

Une vision sur l’enfilade des bouches de canons…

24-2017-05-28-553

Nous allons pouvoir accéder au premier étage du fort, sous surveillance de la sentinelle…

25-2017-05-28-559

Nous gravissons les marches jusqu’à une seconde sentinelle…

26-2017-05-28-580

Heu, ben ils ne rigolent vraiment pas les gars…

27-2017-05-28-583

Un coup d’œil à l’arrière, sur les anciennes chambrées…

28-2017-05-28-592

Devant nous l’arrière du fort vu de ce premier étage…

29-2017-05-28-604

En dessous, le passage par où nous avons pénétré…
Les gardes, par mesure de sécurité, demandent aux visiteurs ne pas passer sur le dessus de cet arche …

30-2017-05-28-595

Les visiteurs sont donc virés du passage…

31-2017-05-28-598

C’est alors, qu’indiscipliné par nature, j’y cours pour prendre un cliché donnant en perspective la largeur du fort…

32-2017-05-28-607

Avant d’être viré à mon tour, je shoote le bout du bas…

Tout me plait dans ce fort…

33-2017-05-28-610

Nous empruntons le côté gauche du fort, pas moins dangereux d’ailleurs que l’endroit dont je viens d’être viré…

34-2017-05-28-613

Nous accédons à la première plateforme sur l’avant du fort ou une autre sentinelle monte la garde…

35-2017-05-28-633

Sur le fronton, le lion de Venise et une inscription latine commérant la victoire vénitienne sur les ottomans pendant la bataille navale de Lepanto…

« NE QUID URBI NATURA OMNIUM MUNITISSIMI DEESSENT
HAEC PROPUGNACOLA DECEMVIRI POSUERE
ALOJSIO MOCENIGO PRINCIPE
ANNO MAGNAE NAVALIS VICTORIAE »

Ma scolarité et mes « Rosa Rosam Rosis » étant déjà bien loin, je laisse le soin aux latinistes de traduire, moi j’y renonce…

36-2017-05-28-637

Côté mer nous surplombons les défenses et les lignes de canons…

D’abord à tribord…

37-2017-05-28-628

Puis à bâbord…

38-2017-05-28-640

Thierry, avec son un œil de lynx, me signale des chèvres tout en bout de la ligne de défense…

Je zoome au maximum…
Effectivement, je ne les avais pas vu…

39-2017-05-28-643

Vision semblable des lignes de défense depuis les fenêtres intérieures…

40-2017-05-28-652

Nous grimpons maintenant au plus haut, sur le toit du fort où nous croisons encore des gardes en faction

Foto des escaliers depuis le haut…

41-2017-05-28-711

Sur le toit, la garde du drapeau

42-2017-05-28-661

Et la vue magnifique sur l’entrée de la passe de port…

Ce que l’on voit loin devant nous ce sont les travaux du MoSe et la Punta Sabbioni…
Si nous avions pris cette « foto » au XVI
ème siècle, nous n’aurions rien devant nous, que la mer et son horizon…
(Pour les deux images suivantes, j’ai pris 3 foto que j’ai fusionné pour avoir toute la longueur) …

43-2017-05-28-678-Panorama-2

Si nous tournons le regard vers la droite, s’étale l’extrémité du « Lido di Venezia » …

Un plaisir que de contempler notre lagune et ses îles…

44-2017-05-28-707-Panorama

La visite est quasiment terminée, nous redescendons, précédés par la garde…

45-2017-05-28-714

Un petit coup d’œil en arrière pour un au-revoir à ce joli fort…

46-2017-05-28-720

Arrivé à terre, nous croisons Luigi Brugnaro, le maire de Venise venu également ce jour visiter le fort de « Sant’Andrea » …

Le maire a fait voter par son conseil majoritaire, en février 2016, une délibération acceptant le passage de la propriété du fort des « Domaines de l’État » à la commune de Venise avec un projet qui prévoit un accord de valorisation des lieux entre la Commune et le « Vento di Venezia », la société qui actuellement gère l’île de la « Certosa » …

Un accord qui en théorie garantit « la plus grande jouissance publique avec des espaces pour la formation, les spectacles et la production artistique, des expositions permanentes et temporaires avec des salles de conférences et des services pour les visiteurs » …

Mais de nombreuses associations vénitiennes montent aux créneaux car cet accord prévoit également l’établissement d’un nouvel hôtel, voire deux, et d’un centre de bien-être…
Ces associations craignent que l’ensemble soit encore bradé à des investissements privés pour un tourisme de luxe…

D’autre part, la commune de Venise et ses contribuables ont-ils les moyens d’entretenir l’énorme, que dis-je, le gigantesque patrimoine immobilier et culturel dont elle a la charge ?…

C’est tout un débat…

 47-2017-05-28-726

Un dernier regard sur le fort qui je l’espère nous sera accessible à l’avenir…

48-2017-05-28-735

Claudio Boaretto

 

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 8 Commentaires »

test publication taille d’images

Posté par Claudio Boaretto le 27 mai 2017

cette publication n’est qu’un test pour définir la taille des images et des foto

foto numéro 1 taille 1200 pixel

édition moyenne

casa goldoni-1000ko

 

édition grande soit en 1024

casa goldoni-1000ko

 

édition originale soit en 1200

casa goldoni-1000ko

voilà

Publié dans Peinture & Dessins | Pas de Commentaire »

PROMENADE DERRIÈRE L’ÎLE DE LA GIUDECCA À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 27 mai 2017

Dans mon dernier billet illustré sur la « Villa Hériot », je vous parlais d’une balade en bateau pour prendre quelques « foto » pleine face de cette imposante propriété…

La balade en bateau, sur le « Spazio Cinque », coquille de noix appelée « mobylette de la lagune, m’a permis de prendre quelques clichés insolites sur une Venise peu connue des touristes…

Une petite carte pour situer le parcours…
Nous sommes partis de chez les enfants à Cannaregio, matérialisé par la petite croix rouge en haut à gauche…
Les petites flèches jaunes illustrent le parcours :
Départ du canal de Cannaregio, ensuite on vire à bâbord,
Nous passons sous le « Ponte della Libertà » et les lignes de chemin de fer,
Nous traversons le Tronchetto pour aller chercher le « canale Fasiol » qui passe au large de l’arrière de la Giudecca, Nous continuons devant l’île de Sacca Sessola,
Nous longeons l’île de San Clemente pour retourner sur le canal qui longe de plus près le sud de la Giudecca,
Enfin nous empruntons des petits rii à l’intérieur même de la Giudecca pour rejoindre le très large canal éponyme et retrouver le chemin du retour…

00-Image

C’est parti, depuis le canal de Cannaregio, nous passons sous le pont des Trois Arches avec Hugo à la barre…

2017-05-16-001

Première « foto » insolite, nous passons sous les voies de chemin de fer du pont de la Liberté…

Extrêmement sombre sous ce pont qui ne permet que le passage de bateau très bas, donc mission impossible pour les vaporetti et autres bateaux à touristes…

Mon boitier Nikon a su capter le peu de lumière ambiante…

2017-05-16-007-HDR

Deuxième « foto » insolite, les rails du « People Mover » vues par en dessous…
Le «« People Mover » est un tramway aérien au-dessus de la lagune qui fonctionne selon le principe des funiculaires, sur 800 mètres de parcours il rejoint Piazzale Roma à la gare Maritime, avec un arrêt sur l’île du Tronchetto…

2017-05-16-012

J’adore ces 2 clichés, pris en urgence, juste le temps de cadrer dans une position très inconfortable en passant dessous depuis le tangage de notre petit bateau…
Y a mieux pour prendre des « foto », mais on est vénitien, alors on s’y fait…

On dirait le rachis, l’épine dorsale d’un monstre préhistorique…

2017-05-16-015

L’arrêt du milieu du parcours, la petite gare en verre du Tronchetto…

Construit en 2010, l’architecte du projet a fait fort…

2017-05-16-018 BIS

Nous passons près du port, comme Hugo est fan des grues qu’il peint souvent, je shoote…

2017-05-16-028-HDR

Nous sommes maintenant sur le « canale Fasiol » avec vue sur l’arrière de la Giudecca…

Encore des grues, je re-shoote…

2017-05-16-046-HDR

Vision arrière sud-ouest sur le « Molino Stucky » …

2017-05-16-052-HDR

Ambiance post-industrielle du début du siècle dernier…

2017-05-16-066-HDR

Je zoome sur cette ancienne usine et sa cheminée envahies par le lierre… J’adore…

2017-05-16-067

Vision arrière sud-est sur le « Molino Stucky », au premier plan un petit chantier naval…

2017-05-16-076-HDR

Plus en avant dans ce même canal, devant nous « Sacca Sessola », surnommée l’île aux roses…

2017-05-16-082-HDR

Au loin sur notre bâbord une vision inhabituelle de Venise…

De gauche à droite, l’église du Redentore, l’église de la Salute et le campanile de San Marco…

2017-05-16-103-HDR

Quelques vénitiens sur leur barques, tranquilles pour « voguer à la Veneta » …

2017-05-16-118-HDR

Un vieux motoscafo recyclé pour permettre aux ouvriers de l’ACTV de bosser sur les embarcadères…

2017-05-16-133

Nous arrivons tout près de l’île de San Clemente et son grand complexe hôtelier…

2017-05-16-142-HDR

Dans les jardins, un cheval galope sur fond de grand écran noir…
Une œuvre de la biennale 2017 d’art contemporain…

2017-05-16-145

Étonnant…

2017-05-16-146

Et sympathique…

2017-05-16-147

Un ancien sur sa barque traditionnelle avec son chien, vogue « alla Valesana », vogue à la vénitienne mais à deux rames…

2017-05-16-172-HDR

Dialogue entre l’homme et l’animal…

2017-05-16-183

Nous voici arrivés devant le but de la promenade, la « Villa Hériot » …

Ce cliché ressemble mais n’est pas tout à fait le même que celui publié dans l’article précédent…

2017-05-16-217-HDR

Nous entamons la route de retour en prenant le canal qui longe de tout près la Giudecca…

La maison moderne de la famille suédoise bien connue, Ericsson…
« Lars Magnus Ericsson a créé sa compagnie de fabrication de téléphones en 1878. Dès l’année suivante, il était le plus gros fournisseur de ces appareils en Scandinavie .Ericsson a créé en 2001, avec le groupe japonais Sony Corporation, la société Sony-Ericsson produisant des terminaux mobiles.
En 2011 Ericsson revend ses parts de l’entreprise Sony Ericsson pour 1 milliard d’euros à Sony, qui en devient le seul détenteur. »
Bon, ben y en a qui ne sont pas à plaindre…

2017-05-16-313-HDR

Encore un petit chantier naval et sa grue pour sortir les bateaux de l’eau…

2017-05-16-325-HDR

Une maison bien agréable qui donne sur la lagune…
Si j’avais des sous…

2017-05-16-334-HDR

Un petit canal en impasse pour accoster dans les jardins de l’église du Redentore…
Toujours très bien situés et logés les cléricaux… Ça n’encourage pas à donner pour le denier du culte…

2017-05-16-340-HDR

Nous arrivons devant le chantier naval « Crea » que vous devriez reconnaitre et où nous avons passé les Pâques en famille…

2017-05-16-349-HDR

Nous pénétrons maintenant dans les petits rii à l’intérieur de la Giudecca…

Maison avec ses typiques cheminées vénitiennes…

Difficile à cadrer car ce canal étant étroit, aucune possibilité de recul…

2017-05-16-367

Vaut mieux shooter devant soi…

Maison avec pont et terrasse ô combien fouillie mais vénitienne…

2017-05-16-373-HDR

Zoom sur la terrasse trop sympa, avec sa barque amarrée…
Nous sommes à marée basse…

2017-05-16-379-HDR

Et tout au bout de ce petit rio interne nous rejoignons le très large canal de la Giudecca où passent les vaporetti, les ferries, et même les monstrueux immeubles flottants qui rejoignent la gare maritime…

2017-05-16-382-HDR

Jolie balade, nous rentrons à la casa toujours heureux de vivre dans ce superbe environment lagunaire…

2017-05-16-962

Claudio Boaretto

Publié dans Promenades, à pied, en bateau, moto, auto, ou autres... | 12 Commentaires »

« MEDIDA INCERTA » à la « VILLA HÉRIOT » à VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 19 mai 2017

C’était le 9 mai 2017, dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain de Venise, le vernissage de l’exposition « Medida Incerta » (du portugais, Mesure Incertaine) de l’artiste José Pedro Croft, représentant le Portugal, exposition installée dans les jardins de la « Villa Hériot » sur l’île de la Giudecca à Venise…

Nous étions invités au vernissage par notre amie, Esmeralda, partie prenante dans la logistique de l’exposition…

C’était l’occasion de faire d’une pierre deux coups ;
visiter l’exposition et découvrir la « Villa Hériot » …

Nous voici donc à la Giudecca, le long de la calle nous menant à la porte de la villa…

01-2017-05-09-001-HDR-650

Nous jetons un premier regard sur les sculptures de José Pedro Croft, qui consiste en de grands panneaux de verre coloré de 8 mètres de haut par 3 mètres de large encadrée par des corniches grises, montées sur des angles uniques et différents…

02-2017-05-09-010-HDR-650

Si l’on se réfère au manuel explicatif, les sculptures de José Pedro Croft établissent un dialogue avec le contexte urbain en général, avec le jardin, avec les bâtiments environnants, avec la lagune, et bla bla bla…

03-2017-05-09-022-HDR-650

Elles jouent sur la construction et la déconstruction des surfaces et de l’orthogonalité…

04-2017-05-09-118-HDR-650

Toujours selon les explications, elles multiplient le réel en capturant des vues à fois immédiates et distantes de l’architecture environnante, du parc et du paysage de la lagune.

05-2017-05-09-028-HDR-650

Personnellement, je trouve intéressantes ces sculptures qui font parfois vitre, parfois miroir…

06-2017-05-09-004-HDR-650

Mais je disais en début de ce billet, d’une pierre deux coups, car j’étais autant intéressé par la découverte de cette superbe propriété que par les sculptures elles-mêmes…

La « Villa Hériot » fut construite entre 1926 et 1929 par l’architecte-décorateur Raffaele Mainella pour la famille Hériot, propriétaire des Grands Magasins du Louvre à Paris…
L’ensemble se compose de la villa principale, plus la résidence pour les invités et la
cavana, le tout dans un style néo-vénéto-byzantin… Elle date de la même époque que les villas Liberty du Lido…

Une première vue de la « Villa Hériot » sur son flanc Ouest…
Il est vrai que le miroir en son milieu déstructure le bâtiment, presque gênant pour qui est intéressé spécialement par l’architecture de ce dernier…

07-2017-05-13-145-HDR-650

Voici la vue sur le flanc Est…

08-2017-05-13-175-HDR-650

Malheureusement, impossible de prendre la façade principale de la villa, pas assez de recul à moins de tomber dans les eaux de la lagune…

Je peux juste shooter les arcades de l’entrée…
Mais j’ai pris ce cliché en retournant sur les lieux deux jours plus tard…

09-2017-05-09-019-HDR-650

Car le jour du vernissage ces arcades étaient investies par les personnalités portugaises et vénitiennes qui se passèrent le micro les uns après les autres…
Là, c’est l’adjointe à la culture de la ville de Venise qui « cause » …

10-2017-05-09-094-HDR-650

Devant le parterre des invités…

11-2017-05-09-097-HDR-650

Avant que de se ruer vers le magnifique buffet où ils pourront apprécier un excellent porto « portuguese » …

12-2017-05-09-103-HDR-650

Ainsi que moult fromages et cochonnailles tout autant « portuguese » …

13-2017-05-09-106-HDR-650

N’oublions pas aussi la « Résidence des invités », flashée par les rayons du soleil, qui vaut également le déplacement…
À l’époque, ce devait être sympa d’être invité par la famille Hériot…

14-2017-05-09-037-HDR-650

Une vue magnifique de la lagune Sud depuis l’entrée de cette résidence, comme de toute la propriété…

15-2017-05-09-082-HDR-650

Depuis le bord des jardins, vue privilégiée sur la lagune à l’Ouest…

16-2017-05-09-064-HDR-650

Vue privilégiée sur la lagune à l’Est…

17-2017-05-09-061-HDR-650

Et l’embarcadère pour les bateaux…

18-2017-05-13-181-HDR-650

Un lieu superbe…

19-2017-05-13-208-HDR-2-650

Mais pénétrons dans la villa principale où un bel escalier monumental nous accueille…
Ce qui frappe de prime abord est la clarté des lieux…

20-2017-05-09-121-HDR-650

Bien sûr, au-dessus de nos têtes une imposante verrière procure une luminosité sans pareil à cette majestueuse entrée, en Lorraine on appellerait cela une flamande…

21-2017-05-09-124-HDR-650

L’entrée, vue du premier palier…

22-2017-05-13-160-HDR-650

Le décor et le lustre vus du second palier…

23-2017-05-13-166-HDR-650

Dans une des salles du rez-de-chaussée, les maquettes des sculptures de José Pedro Croft…

24-2017-05-09-139-HDR-650

Un petit shoot sur la bande de copines, de gauche à droite :
Susi, Carole, Esmeralda, et Flo, ma fille…

25-2017-05-09-142-HDR-650

Et le « Soriano » chouchouté depuis plusieurs jours par Esmeralda…

26-2017-05-13-158-HDR-650

N’oublions pas la « cavana », du côté Ouest de la villa qui, en dialecte vénitien, veut dire garage à bateau…

27-2017-05-13-169-HDR-650

Malheureusement, l’entrée d’où pénétraient les bateaux a été murée pour en faire une petite sorte de salle polyvalente…

28-2017-05-13-250-HDR-650

Car il me faut vous expliquer qu’en 1947, la femme de Monsieur Hériot, après la mort de son mari, fit don du complexe de la « Villa Hériot » à la commune de Venise avec la condition qu’il soit utilisé comme une école publique…

Voilà pourquoi une partie du jardin et certaines annexes furent transformé en école élémentaire …

29-2017-05-13-196-HDR-650

30-2017-05-13-193-HDR-650

Ce reportage illustré aurait pu s’arrêter là, si ce n’est ma frustration ne n’avoir pu shooter la façade de cette splendide propriété…

Qu’à cela ne tienne, j’ai demandé à ma fille et mon gendre de sortir leur « Spazio Cinque », petit bateau de 5 mètres que l’on appelle aussi « la mobylette de la lagune », pour aller shooter la propriété depuis la lagune…

31-2017-05-16-004-650

Voilà le résultat , de gauche à droite…
La « cavana » …

32-2017-05-16-298-HDR-650

La villa principale, enfin je peux la shooter de face et à loisir…

33-2017-05-16-208-HDR-650

La résidence pour les invités…

34-2017-05-16-229-HDR-650

Et la propriété dans son ensemble…
Plein les mirettes ! …

35-2017-05-16-223-HDR-650

Ça valait le coup de la balade en bateau…

Claudio Boaretto

Publié dans Venise : musées & expos & monuments | 18 Commentaires »

12345...86
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance