LA « VELEZIANA 2020 » À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 20 octobre 2020

Dimanche 18 octobre 2020 se déroulait la « Veleziana », juxtaposition et contraction du mot « Vele », (voile en français), avec « Veneziana » (Vénitienne)…

Une grande régate de voiliers organisée par « La Compagnia della Vela di Venezia » (pas besoin de traduire), compétition sportive impliquant 190 voiliers et un millier de personnes rien que pour les équipages…
Plusieurs catégories de bateaux concouraient, depuis les 6 mètres jusqu’aux « Maxi », plus de 16 mètres…

La régate commençait à 10h30, un signal préparatoire à 10h25, annonçait le début dans le bras mer Adriatique à l’extérieur du Lido pour une arrivée prévue vers 12h30 dans le bassin de « San Marco »…
Deux zones de départ, chaque voilier devant contourner la bouée et passer par le « Cancello » (portail) pour entrer dans la passe, atteindre la lagune, puis se diriger vers le bassin de San Marco, la ligne d’arrivée de la régate matérialisée par des drapeaux bleus entre la tour du quai de « San Giorgio » et l’église de « Santa Maria della Pietà »…

0 Percorso

De quoi prendre mon appareil-foto au repos depuis trop longtemps…

1er shoot :
Un « Maxi » passant devant l’école navale « Morosini »…

1 2020-10-18 5

Suivi par 2 voiliers devant « Sant’ Elena »…

2 2020-10-18 8-Modifier

Encore un « Maxi » devant l’école et le campanile de l’île…

3 2020-10-18 14

Les « carabinieri » assure le contrôle et la sécurité sur le parcours…

4 2020-10-18 20

Moi-même en bateau pour rejoindre mon « post » afin de « fotografier » la régate, je shootais par sa proue ce « Maxi » s’apprêtant à doubler le pontil des « Giardini » avec en arrière-plan le campanile de « Santa Francesco delle Vigne »…

5 2020-10-18 28

Ce même « Maxi » maintenant shooté par sa proue, talonné par ses concurrents…

6 2020-10-18 41

Le voici en plein travers devant le musée de la Marine…

7 2020-10-18 45

Je rejoignais mon poste de prise de vue sur les quais de l’île de « San Giorgio Maggiore » et shootais ce même « Maxi » qui, après avoir franchi le ligne d’arrivée, passait devant le palais ducal le foc déjà affalé…

8 2020-10-18 48

Derrière lui un concurrent encore toutes voiles dehors, celui de mon 1er shoot devant l’école navale…

10 2020-10-18 59-Modifier

Je déviais sur tribord pour prendre les voiliers passant la ligne d’arrivée devant l’église de la « Pietà »…

11 2020-10-18 65

Ligne d’arrivée matérialisée par deux pavillons bleus, l’un sur le zodiac, l’autre sur le bateau vert…
Un petit zoom pour vous montrer sur cette « foto » prise quelques secondes avant la précédente…

12 2020-10-18 64

Ce « Maxi » venait également de passer la ligne, le voici devant les embarcadères de « San Zaccaria »…

12 2020-10-18 72

Un peu à l’écart, sur l’arrière de l’église de « La Salute », le grand gagnant de cette 13ème édition de la « Veleziana,  l’équipage du « Hilton Molino Stucky », sur le « Portopiccolo Prosecco doc », skippé par son propriétaire, Claudio Demartis…
Ils furent les premiers à franchir la ligne d’arrivée à 11h20, cinquante minutes après le départ…

13 2020-10-18 78

À noter aussi le « Moro di Venezia », ambassadeur du Salon Nautique de Venise, dont on distingue sur la drisse à l’avant le drapeau aux couleurs de la Sérénissime…

13 2020-10-18 80

Des vénitiens assistaient sur leur bateau à cette belle régate depuis leurs barques et bateaux, comme ce couple plus très jeune sur une « Mascarèta » voguant à la « Valesana »…

14 2020-10-18 102

Quel beau spectacle que ces voiliers devant le campanile de « San Marco » et le palais ducal…
Le voilier venant sur ma droite attirait mon attention…

15 2020-10-18 109

Le bateau tournant un peu sur lui-même tandis que l’équipage affalait la grand-voile…

16 2020-10-18 116

Je shootais la manœuvre…

17 2020-10-18 119

Manœuvre terminée…

18 2020-10-18 121

Si des bateaux provenant de toute l’Italie participaient à cette régate, celui-ci était bien vénitien car, voiles affalées et moteur en route, il rentrait alors à son « posto barca » (en France on dit un anneau) dans la marina de « San Giorgio Maggiore » tout à côté…

19 2020-10-18 131

La régate n’était pas terminée, de nombreux voiliers continuaient d’arriver, les 190 bateaux participant à la régate formait une véritable armada…

22 2020-10-18 179

Je quittais l’île de San Giorgio pour prendre quelques bateaux de face, voiles gonflées…

23 2020-10-18 195

Sur mon tribord quelques voiliers, foc affalés, se reposaient de la régate devant le campanile de « San Giorgio »…

24 2020-10-18 196

Mais d’autres arrivaient, encore et encore…

25 2020-10-18 205

J’en profitais pour prendre en gros plan un équipage ayant déjà terminé la course…

26 2020-10-18 218

Ça fait du monde pour la manœuvre sur chaque bâtiment…

27 2020-10-18 227

Un panoramique avec le Lido en arrière-plan…

29 2020-10-18 246

L’envie aussi de shooter dans le ciel bleu ce gros nuage blanc dialoguant avec les voiles gonflées par le vent moyen de Nord-Est…

30 2020-10-18 286

Je ne pouvais rater non plus ce spinnaker en son allure de grand largue, profitant du vent arrière, trop beau…

31 2020-10-18 295

Une dernière foto panoramique de l’armada arrivant encore entre la pointe Nord-Est du « Lido » et l’île de « San Erasmo » prolongée par le fort de « Sant’Andrea », sentinelle de la lagune…

32 2020-10-18 317-Panorama

« La « Veleziana 2020 » un succès extraordinaire surtout en cette période de pandémie déclarait le vice-président du club nautique vénitien, Sergio Trevisanato…

 « La Compagnia della Vela » s’affirmant ainsi comme une référence pour la navigation de plaisance locale et nationale…

Un reportage oxygénant le cœur et l’esprit surtout en ces tristes périodes d’urgences sanitaires…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 40 Commentaires »

Mini-suite de la PRÉPARATION DE LA « 77ème MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 août 2020

Suite à mon reportage illustré de samedi dernier, je suis retourné ce samedi sur la zone de la Mostra, tout comme le serial killer retourne sur sa dernière scène de crime…

4 circonstances atténuantes :  

- pas d’obligation d’aller sur la terre ferme le week-end…

- curiosité sur l’avancement des travaux à 3 jours de l’ouverture…

- ambiance différente, samedi dernier ciel bleu, aujourd’hui ciel d’orage…

- et toujours l’irrépressible besoin de prendre des foto…

Quand on accède à la zone, la tour rouge pétant, juste devant le « Red Carpet », attire immédiatement le regard…

1 2020-08-29 50

En réalité cette tour sert de rond-point pour les voitures de luxe transportant les stars jusqu’au tapis rouge… Elles arrivent par la droite, s’arrêtent devant le tapis pour laisser descendre les artistes, puis repartent par la gauche…

2 2020-08-29 2

Malgré quelques gouttes de pluie, sa couleur s’harmonise avec la « Sala Giardino »…

3 2020-08-29 108

De son surnom, le « Cube Rouge » revêtant maintenant toute sa robe magenta…

4 2020-08-29 24

Mon regard se porte également vers les trois tours de lumières…

5 2020-08-29 56

Désormais opérationnelles…

6 2020-08-29 105

Gros plan sur une des tours pour compter sa vingtaine de projecteurs comme justement pressenti dans mon précédent reportage…

7 2020-08-29 103

Mais l’évènement de la préparation de cette 77ème édition de la « Mostra del Cinema » de Venise se matérialise par cet incroyable mur de 2 mètres de haut séparant le « Palazzo del Cinema » et son tapis rouge de la route et des projecteurs

8 2020-08-29 43

Sur toute la longueur du Palais…

9 2020-08-29 7

Le public donc ne verra que dalle !… Sauf sur un grand écran visible du côté droit du palais comme tous les ans…
Voici la vision devant l’entrée officielle de la « Grande Salle » de la  Mostra…
La barrière en ferraille ôtée, les gens n’auront que le mur de 2 mètres devant le nez…

10 2020-08-29 31

Je me déplace de l’autre côté pour shooter le mur dans l’autre sens…

11 2020-08-29 39

Comme il n’y a pas assez de recul, je prends une « foto » panoramique pour rendre compte de l’ampleur de ce mur…
Une tristesse absolue…

12 2020-08-29 21-Panorama

Je me faufile dans la zone interdite pour shooter le versant intérieur du mur…
Nous y découvrons l’espace et les escaliers couleur anthracite réservés aux « fotografs » accrédités…

13 2020-08-29 47-Panorama

Le public n’aura que ses yeux pour pleurer et visionner ces affiches anti-Covid placardées sur les grilles…

14 2020-08-29 29

Mais il vaut mieux cela que de se retrouver dans le coma au service réanimation de l’hôpital de Venise, les naseaux branchés sur un appareil respiratoire…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 16 Commentaires »

PRÉPARATION DE LA « 77ème MOSTRA DEL CINEMA » DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 27 août 2020

Le plus ancien festival de cinéma de la planète aura lieu du 2 au 12 septembre 2020… 

Une dizaine de jours auparavant, armé de mes deux appareils-foto, je me glisse au milieu de l’énorme chantier pour accomplir mon reportage illustré traditionnel sur les travaux de préparation de la Mostra…

Me voici sur les lieux, tout l’espace du festival est désormais interdit à la circulation automobile, sauf bien sûr pour les voitures et camions du chantier, une barrière dévie cette circulation sur la rue perpendiculaire…

1 2020-08-22 256

Barrière que je franchis allègrement pour pénétrer dans la zone…
Me retournant la vision du mythique Palace-Hôtel Excelsior s’offre à nous…

3 2020-08-22 108

Sous les arcades, les cellules revêtent déjà leurs parements rouge, couleur de la Mostra…

4 2020-08-22 107

 

5 2020-08-22 105

À droite le Palais du Cinéma, à gauche les 3 grandes tours de projection qui illumineront bientôt le tapis rouge…

6 2020-08-22 111

Loin d’être terminé le travail malgré la cérémonie d’ouverture dans une dizaine de jours, je me demande toujours par quel tour de magie ils respectent les délais…

7 2020-08-22 112

Sur la 1ère tour déjà 3 gros projecteurs de montés…
Sur la 2ème en cours…
Sur la 3ème pour après…

8 2020-08-22 103

En face, installation des estrades pour les « fotografs » accrédités dont je m’honore d’appartenir…

9 2020-08-22 120

L’entrée principale du « Palazzo del Cinema »…

10 2020-08-22 135

Retournons au pied de la 2ème tour où les « hommes de l’ombre travaillant en plein soleil » s’affairent… (ma formule habituelle dont je ne me lasse pas tant elle me semble appropriée…)

11 2020-08-22 109

Ils installent la poulie pour hisser un énorme projecteur sorti du rack…

12 2020-08-22 131

Ho Hisse, pas trop de 4 hommes pour monter le projo…

13 2020-08-22 141

Tandis que 2 autres en haut le réceptionnent…

14 2020-08-22 142

Puis ils hissent l’élément en acier galvanisé où seront fixés les 3 plus gros projo de la tour…

15 2020-08-22 149

Hop là, réception…
Quand nous savons qu’il faut une vingtaine de projecteurs par tour, ils ne sont pas au bout de leurs peines…

16 2020-08-22 153

De l’autre côté, d’autres hommes mettent en place les gros plots pour fixer les barrières… Comme ces cubes de pierre n’ont pas de prise, ils fixent une lanière pour les manipuler…

18 2020-08-22 158

La force de 3 costauds s’avère nécessaire rien que pour poser un cube sur le diable…

19 2020-08-22 165

Sur les tours, un avant-gout de l’affiche de la 77ème édition de la Mostra…

21 2020-08-22 124

Voici l’affiche officielle, deux acrobates dessinés par le célèbre illustrateur italien Lorenzo Mattotti…

40 poster-festival-venezia-2020-620


Adjacent au « Palazzo del Cinema », le « Palazzo del Casino », centre logistique et administratif du festival…

22 2020-08-22 201

Où l’on vient d’accrocher l’enseigne rouge et blanche de la Mostra…

23 2020-08-22 116

Le troisième bâtiment, le Cube Rouge, de son nom « Sala Giardino », soit une des trois salles ,avec la « Sala Grande » et la « Sala Darsena », où sont projetés les films sélectionnés en présence des acteurs et des metteurs en scène…

24 2020-08-22 206

Ex nihilo, cette salle se voit complètement montée chaque année…
À l’instant où je la shoote elle ne revêt pas encore toute sa parure rouge, comme en témoigne ce cliché…

25 2020-08-22 211

Sur l’arrière, « les hommes de l’ombre » l’habillent de sa robe magenta…

26 2020-08-22 220

Au sol, ils ajustent et boulonnent les plaques…

27 2020-08-22 126

En haut ils pianotent sur l’écran de contrôle…

28 2020-08-22 129

D’ailleurs ils manipulent plusieurs panneaux de contrôle… Les ouvriers d’aujourd’hui sont de véritables techniciens…

29 2020-08-22 139

Les opérations numériques terminées, le travail manuel demeure…
Mise en place d’un nouveau panneau rouge…

30 2020-08-22 143

Commence la lente descente de la plate-forme …

31 2020-08-22 149

Petit à petit…

32 2020-08-22 150

Plus que quelques dizaines de centimètres et ce panneau rejoindra sa place…

33 2020-08-22 151

Je passe à l’arrière de la Mostra…
Les bicyclettes en libre-service attendent les futurs festivaliers…

34 2020-08-22 237

Ainsi que les trottinettes électriques… Perso, je me méfie de ces engins…

35 2020-08-22 241

Une foto panoramique pour vous montrer à droite le canal par où arriveront les visiteurs de la Mostra, à gauche le pontil du vaporetto d’où ils débarqueront…

36 2020-08-22 223-Panorama

À quelques centaines de mètres, l’embarcadère privé de l’Excelsior pour toutes les stars de la Mostra…

37 2020-08-22 252

Qui arriveront à bord des luxueuses vedettes Riva…

38 2020-08-22 159

Pour transiter obligatoirement par le Palace avant que de fouler le « Red Carpet »…

39 2020-08-22 253

Voilà les amis, le premier et malheureusement dernier reportage que je publie sur la Mostra 2020…

En effet, malgré l’obtention cette année encore de l’accréditation officielle comme « fotograf » du festival, des soucis de santé m’obligent à me déplacer sur la terre ferme quotidiennement, 5 heures pour l’aller-retour, l’inconvénient de l’insularité…
Impossibilité donc d’assurer ma présence sur le tapis rouge et les séances de la Mostra, comme les années précédentes…

Désolé pour les amis qui attendaient ces reportages illustrés…
Sniff…

Claudio Boaretto

Publié dans 02 Venise : évenements | 21 Commentaires »

LA « RIVA DI CORINTO » AU LIDO DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 juillet 2020

1 2020-07-27 116

Ce vendredi-là, je profitais de quelques courses à faire dans le quartier pour mettre un appareil-foto dans mon vieux 4X4 et m’arrêtais sur la « Rive de Corinthe » pour shooter les lauriers en fleurs…
(Vous n’êtes pas sans savoir que le Lido et Pellestrina sont les deux seules îles lagunaires où existe une circulation routière presque normale…)

2 2020-07-24 23

Après plusieurs semaines de chaleur à 30 degrés le jour, plus de 20 degrés la nuit, un vent de Nordet, la Bora pour ne rien vous cacher, venait  avec bonheur rafraîchir l’atmosphère et un temps pluvieux m’accueillait sur la Rive…
Je me garais sur un espace fort pentu…

3 2020-07-24 21

Autant vous dire que je prenais soin de bien serrer le frein à main et d’enclencher une vitesse car nulle envie que ma vieille « Tuture » fasse un plouf direct dans la lagune…

4 2020-07-24 26

Le temps maussade et ses quelques gouttes de pluie ne m’empêchaient pas de « fotografier » l’enfilade de lauriers fleuris bordant la petite rue longeant la rive…
Un shoot à droite…

5 2020-07-24 1-Modifier

Un shoot à gauche…

6 2020-07-24 52

Depuis la rive, malgré le temps chagrin, je jouissais de la vue privilégiée sur Venise…

7 2020-07-24 11-Modifier

Mais quand le soir je développais mes « foto » je constatais : « trop triste ce ciel gris se reflétant sur la lagune »… Je retournais donc le lendemain à la même heure au même endroit pour reprendre les mêmes « foto » mais sous le soleil…
Quelle différence !…

8 2020-07-27 102-Modifier

À quelques 500 mètres sur mon tribord, tout près du Lido, l’île de « Lazzaretto Vecchio » de 2,5 hectares, en français: « Vieux Lazaret »…
En 1423, la République de Venise créa le premier « Lazaret » de l’Histoire et le principe de la « quarantaine » pour l’isolement des personnes, des animaux et des marchandises provenant principalement des « Mers du Levant »…
Ça nous parle en cette période de pandémie…

9 2020-07-24 10-Modifier

Le « Lazzaretto Vecchio » fut fort utilisé pendant l’épidémie de peste de 1630-1631 et les récentes fouilles permirent de découvrir d’immenses fosses communes pour des milliers de sépultures…
Cette île deviendra bientôt le musée archéologique de Venise…
Foto ensoleillée du lendemain, quand même plus joyeuse…

10 2020-07-27 105

Je tournais mon boitier de plusieurs dizaines de degrés sur bâbord pour capturer dans mon viseur, à 2 kilomètres, l’île de « San Clemente » d’environ 7 hectares…

« L’île fut un refuge pour les Croisés en route vers la Terre Sainte. Une église construite en 1131, suivi d’un monastère où habitèrent divers ordres jusqu’en 1645, quand les moines de l’Ordre camaldule arrivèrent et restaurèrent l’église avec l’aide de la noblesse vénitienne… En 1810 les Camaldules quittèrent l’île qui devint le siège des garnisons militaires pour défendre Venise… de 1873 à 1992 elle se transforma en « Manicomio » (asile de fous)… »

11 2020-07-24 14-Modifier

Depuis 2003 un complexe hôtelier de luxe occupe l’île, le San Clemente Palace Kempinski Venice…
Foto ensoleillée du lendemain…

12 2020-07-27 111

Quelques degrés de plus à bâbord pour découvrir à 3 kilomètres l’ile « Sacca Sessola » aussi connue sous le nom d’île des Roses, (16,03 hectares), la plus jeune des îles de la lagune de Venise mais déjà une histoire bien remplie :

1860/1870 –

L’île créée artificiellement, par l’apport des déblais récupérés lors du creusement des canaux de la gare maritime. Dépendant initialement de l’administration royale, elle fut donnée en 1875 à la ville de Venise.

1898 –

Projet d’établir un hôpital pour les maladies contagieuses endémiques.

1904 –

Certains bâtiments sont rénovés et convertis pour une utilisation hospitalière.

1909 –

fin des travaux de rénovation.

1913 –

La maison du directeur est construite dans le style roman. Les travaux agricoles prennent de l’ampleur. Après la fin de l’épidémie de choléra de 1911, il a été décidé de modifier la destination de la structure.

1914 –

Inauguration de l’hôpital San Marco pour le traitement de la tuberculose pulmonaire, où sont transférés les malades jusque-là admis à Santa Maria della Grazia. Pendant la Première Guerre mondiale, le sanatorium, cependant, est resté fermé, et ne sera rouvert qu’en 1920.

1921 –

Une église est construite en style néo-roman.

1923 –

Construction d’un pavillon de loisir.

1927 –

La Ville de Venise fait don de l’île à une entité d’État pour que soit construit un nouvel hôpital de 300 places.

1931 –

Début des travaux de la construction du bâtiment qui abritera le nouvel institut.

1936 –

Inauguration par le roi Vittorio Emanuele III de l’Hôpital de Pneumologie Achille De Giovanni. Autour des pavillons ont été réalisés : le grand parc, la centrale thermique, les magasins, les ateliers, le club de loisirs avec le cinéma et le château d’eau. 

1979 –

 L’Hôpital cesse ses activités et commence un lent processus d’abandon et de délabrement.

1981 –

La propriété de l’île est transférée à la Ville…

1992 –

Le conseil municipal de Venise confie l’île au Centre International des Sciences et Technologies marines de l’UNESCO, qui mène des recherches dans le domaine des sciences et technologies marines. 

13 2020-07-24 16-Modifier

En 2000 vente de l’île à une société multinationale en vue de sa transformation en complexe hôtelier de luxe, comme d’habitude…
Ouverture en 2015 d’un luxueux “Resort” avec 206 chambres, des suites, un centre de congrès avec divers espaces et salles aux fonctionnalités variées,
Entouré de jardins et d’oliviers, équipé d’un centre de bien être, un spa et des piscines extérieures, intérieures et suspendues, plusieurs restaurants, des bars, un ponton, un « port de plaisance » et un héliport…
Foto ensoleillée du lendemain…

14 2020-07-27 151

Encore à bâbord, à un kilomètre et demi, la petite île de « San Spirito », 200 ares… Comme de nombreuses îles lagunaires elle fut d’abord occupée par divers ordres monacaux pour devenir ensuite un lieu de garnison militaire…
Abandonnée depuis 1960, désormais en ruines…

15 2020-07-24 17-Modifier

Vendue par les domaines au début des années 2000 à une société immobilière qui ne l’a jamais entretenue et qui cherche désormais à la revendre dans le seul but d’encaisser les bénéfices d’une plus-value…

Malheureusement à quand un nouvel hôtel luxueux sur cet îlot au lieu d’un espace public ouvert aux vénitiens ?…
Foto ensoleillée du lendemain…

16 2020-07-27 139

Enfin, complètement à bâbord, l’île de « La Poveglia » de 727 ares, sise à 500 mètres du Lido…

« Au XVIe siècle, l’île fut transformée en lazaret (le Lazzaretto Vecchio et le Lazzaretto Nuovo étaient saturées), permettant d’accueillir les personnes malades de la peste. Les rumeurs locales racontent que plus de 160 000 de ces personnes y furent enterrées. De grandes fosses y auraient été ainsi creusées et d’imposants bûchers installés afin de brûler les corps.
Au cours du XIXe siècle, l’île fut centre de quarantaine, usage maintenu jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle elle fut occupée par les soldats et où on déposa les cadavres de victimes.
Par la suite, Poveglia accueillait également une maison de convalescence et de repos pour les personnes âgées, et ce jusqu’en 1968. »

17 2020-07-24 19-Modifier

Ces dernières années, elle défraya la chronique internationale :

« En 2014, le gouvernement italien annonce son intention de se séparer de l’île, qui fait partie du domaine de l’État. Cette démarche entre dans la politique de vente du patrimoine étatique visant à réduire l’endettement de l’État italien. Poveglia est mise aux enchères pour un bail d’une durée de quatre-vingt-dix-neuf ans par les Domaines. Pour éviter que ce lieu historique ne devienne un lieu de villégiature pour les plus fortunés de la planète, les Vénitiens créèrent une association, « Poveglia per Tutti ». Pour tenter de remporter les enchères, chacun peut participer à hauteur de 99 € et avoir ainsi sa part dans l’avenir de l’île. (Je fais partie de cette association)

Malgré la mobilisation des Vénitiens permettant de rassembler 440 000 euros, la vente aux enchères est remportée par l’homme d’affaires Luigi Brugnaro, (actuellement maire de Venise) avec une offre de 513 000 euros, en mai 2014. L’offre de cet acheteur est rejetée en juin 2014 par l’agence publique italienne chargée de la vente qui disposait de trente jours pour valider l’offre d’achat. Celui-ci comptait bien transformer les bâtiments en hôtel de luxe… »
Hé oui, nous savons bien que Brugnaro est acoquiné avec les lobbies hôteliers…
Foto ensoleillée du lendemain…

18 2020-07-27 142

Retour sur la « Riva di Corinto » devant ces bosquets de lauriers fleuris égayant le morne temps pluvieux…

19 2020-07-24 31

Côté lagune…

20 2020-07-24 32

Côté habitations…

22 2020-07-24 50

Nous reconnaissons bien le style « Liberty » typique des maisons du Lido…

23 2020-07-24 51

Sur la rive, ces pins maritimes affectueusement penchés au-dessus des bancs publics pour nous protéger du soleil…

24 2020-07-24 29

Ou nous abriter de la pluie…

25 2020-07-24 48-Modifier

La « Riva di Corinto », une très jolie promenade agréable et tranquille…

26 2020-07-27 114-Modifier

Avec cette vue panoramique imprenable à 180 degrés sur Venise…

27 2020-07-27 103-Panorama

Et sur les îles lagunaires…

28 1 2020-07-27 116-Panorama-Modifier-Modifier

Claudio Boaretto

Publié dans 05 Venise : balades & promenades | 24 Commentaires »

RATÉES LES NAISSANCES DE L’AVIFAUNE LAGUNAIRE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 19 juillet 2020

Hé ouais, pas de chance…
Mon dernier safari oiseaux date du 27 mai, juste après le confinement, période alors de la nidification et des accouplements…
Des contingences logistiques et sanitaires m’empêchaient de retourner sur les lieux, je ne m’y rendais que le 16 juillet, hélas un peu trop tard pour découvrir les petits poussins de l’année…
Je devais me contenter simplement de « shooter » quelques adultes croisant les collimateurs de mon téléobjectif…
Mais, loin des zoos et autres parcs animaliers, la chasse « fotografique » de ces animaux sauvages dans leur biotope naturel devient un réel plaisir que je tente une fois encore de vous faire partager…

L’Aigrette Garzette que vous connaissez déjà bien, oiseau emblématique de la lagune dans son décor de salicorne…

1 2020-07-16 312-Modifier

Farouche est cet oiseau, si tu ne t’armes pas d’un puissant téléobjectif tu n’obtiendras que peu de chance de le « fotografier » en gros plan…

2 2020-07-16 8

Un cliché lointain acquis avec une focale de 600 mm…

3 2020-07-16 73

Obligé de croper souvent les « foto », ce qui implique de posséder une grande définition des clichés, heureusement mon boitier me restitue des images de 45,7 mégapixels …

4 2020-07-16 83-Modifier

L’animal au milieu des « Barene »…

5 2020-07-16 24-Modifier

Le goéland, autre oiseau emblématique de la lagune vénitienne…
L’exploit n’est pas mince de le capturer quand il passe plein vol devant vous…

6 2020-07-16 19-Modifier

Le suivre avec un couple boitier-téléobjectif pesant 3,7 kilos n’est jamais gagné d’avance…

7 2020-07-16 20

Parmi mes oiseaux lagunaires préférés, toujours le « Cavaliere d’Italia »…

8 2020-07-16 184-Modifier

Côte à côte, un duo…

10 2020-07-16 151

Finissant par se croiser…

11 2020-07-16 358-Modifier

Un oiseau encore que j’aime beaucoup mais plus rare, appelé « Bécasse de Mer » par les italiens, « Huîtrier Pie » par les français…
Mais si loin l’animal, pris à fond de télé…

12 2020-07-16 601

Je crope pour mieux vous le présenter…

13 2020-07-16 513

Pendant que je prends des « foto », j’entends que l’on m’engueule copieusement : « diib, diib, diib » …
Je me retourne et finis par apercevoir un tout petit échassier non loin de moi, et qui ne s’envole pas…
Je shoote…

15 2020-07-16 540-Modifier

Une « Pettegola », un « Chevalier Gambette » pour les français…
Pour qu’il soit si énervé, un petit doit se cacher dans les parages, mais la marée haute et les herbes trop denses m’empêchent de le repérer…

16 2020-07-16 581-Modifier

Je termine cette petite billebaude par quelques « foto » encore de la gracieuse « Garzetta »…

18 2020-07-16 369-Modifier

Cette dernière me scrute avec attention…

19 2020-07-16 114-Modifier

On ne s’ennuie jamais en lagune…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 28 Commentaires »

12345...124
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance