DANS LE LOT & GARONNE, LES PRUNES AU RENDEZ-VOUS CETTE ANNÉE…

Posté par Claudio Boaretto le 21 août 2023

Souvenez-vous, ma première rencontre date d’avril 2022 où je découvrais les plantations de pruniers en fleurs…

1 2022-03-26  4-Modifier

Et leurs blanches fleurs si délicates…

2 2022-04-26  209

Malheureusement début mai 2022, une intense période de gel détruisait toutes les fleurs compromettant sérieusement la récolte…

3 2022-05-05  10-NEF_DxO_DeepPRIME

Au mois d’avril de cette année 2023, les pruniers refleurissaient au bord des routes sinueuses du Lot et Garonne…

4 2023-04-05 064-Panorama

Et je repartageais sur le blog leurs si jolies fleurs immaculées…

5 2023-04-03 fus3078 pruniers-3-Modifier

Aujourd’hui fin aout, le long de ces petites routes serpentant sur les flancs des coteaux, les arbres fruitiers arborent un dense feuillage où se cachent les prunes

6 2023-08-20 023-Panorama

Pour les apercevoir il s’avère indispensable de s’avancer sous les arbres…

7 2023-08-20 008-Panorama-Modifier

Il me faut carrément mettre mon boiter à la verticale pour les shooter, de quoi attraper un torticolis…

8 2023-08-20 011-Panorama

Je me rapproche, certaines doivent encore murir…

9 2023-08-20 fus-6 prunes

D’autres apparaissent plus avancées…

10 2023-08-20 fus-5 prunes-Modifier

Je tente une foto de portrait, cheese…

11 2023-08-20 fus-1 prunes-Modifier

Exceptionnellement, une branche, non abritée par les feuilles, grille sous le soleil caniculaire et brûlant de cette fin août séchant inexorablement les quelques prunes qu’elle supporte…

12 2023-08-20 fus-4 prunes

Mais 99% des fruits se révèlent magnifiques…

13 2023-08-20 fus-8 prunes

Nous nous dirigeons vers une prometteuse récolte, la plupart de ces prunes finiront en « Pruneaux d’Agen », préfecture du département, et véritable industrie locale…

14 2023-08-20 fus-9 prunes

Après les fleurs, je me devais par ce billet illustré de partager les fruits …

Claudio Boaretto

Publié dans 20 Retour en France, avifaune & flore locale | 22 Commentaires »

LE RETOUR DE LA HUPPE FASCIÉE

Posté par Claudio Boaretto le 24 juillet 2023

À la faveur de l’été, retour sur notre terrain de la superbe Huppe fasciée, oiseau emblématique et fascinant…

Déjà l’été dernier tu publiais un billet illustré sur ce bel oiseau, me diriez-vous…
Oui, mais impossible de résister au désir de reprendre « l’appareil-foto » pour shooter une fois encore ses circonvolutions au milieu de notre jardin…

1 2023-07-19 127-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

L’année dernière je donnais moult explications sur cet animal… Pour les nouveaux arrivants sur le blog (et il y en a) je vous en livre une synthèse que les anciens peuvent s’épargner de lire :

« La Huppe fasciée, (Upupa epops)…
Taille : 32 cm, envergure : 42 à 46 cm, poids : 55 à 80 grammes, longévité 11 ans…
Une huppe se reconnaît au premier coup d’œil. L’allure générale, la couleur rousse du plumage, les ailes et la queue noires et blanches, des pattes courtes et robustes, la grande huppe érectile qui orne la tête et le long bec courbe en font un oiseau remarquable…
Il n’y a pas de dimorphisme sexuel net. La femelle est simplement un peu plus petite et plus pâle…
Le juvénile ressemble à la femelle en plus terne, avec la huppe et le bec plus court…

 La Huppe fasciée réclame trois exigences pour être présente en période de reproduction, d’une part un milieu ouvert à semi-ouvert, des cavités arboricoles ou rupestres pour la nidification et un sol facilement accessible, nu ou faiblement enherbé, pour la recherche de nourriture…»

Elle courre et parcoure sans arrêt, de long en large et en diagonale, nos 1500 m² de terrain où elle se sent à l’aise et en sécurité…

2 2023-07-19 399-NEF_DxO_DeepPRIME

« Exclusivement insectivore elle ne se nourrit qu’au sol avec son bec long et courbe, outil adapté au fouissage d’un sol meuble… Ces proies se composent surtout de grosses larves d’insectes, en particulier de coléoptères, mais aussi les grillons, courtilières, larves de tipules, les nymphes de fourmis et même des vers de terre. Bien sûr, elle peut prélever ses proies à la surface du sol… Les chenilles processionnaires figurent aussi à son menu…
La présence de huppes de nos jours révèle un indice de bonne santé écologique… »

Infatigable, elle fouit le sol de son long bec, n’hésitant pas à l’enfoncer complètement dans la terre pour dénicher les grandes larves et autres gros insectes dont elle se nourrit ainsi que sa progéniture…

3 2023-07-19 434-NEF_DxO_DeepPRIME

Bingo !… La huppe vient juste d’attraper une proie dans le sol…

4 2023-07-19 437-NEF_DxO_DeepPRIME

Son long bec incurvé lui permet de détecter à l’aveugle et au toucher ces proies enfouies

5 2023-07-19 494-NEF_DxO_DeepPRIME

Tentons de  regarder de plus près la victime capturée…

6 2023-07-19 496-NEF_DxO_DeepPRIME

Toute prudence gardée n’étant pas entomologiste, il me semblerait bien que ce soit un grillon, …

7 2023-07-19 559-NEF_DxO_DeepPRIME

Une petite pose avec trophée pour la foto…
« Cheese »…

088 2023-07-19 638-NEF_DxO_DeepPRIME

Mais voici que survient, toutes ailes battantes, une autre huppe fasciée ! …
Le juvénile rejoignant la maman…

9 2023-07-19 362-NEF_DxO_DeepPRIME

Notons immédiatement la différence : le bec bien plus court et les commissures blanches…

10 2023-07-19 005-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Immédiatement la mère accourt pour nourrir le petit, mettant sa proie au fond de la gorge… …

11 2023-07-19 045-NEF_DxO_DeepPRIME

Le juvénile déploie sa belle crête érectile en signe de contentement…

12 2023-07-19 046-NEF_DxO_DeepPRIME

Bon, il convient de pencher la tête pour ne pas se crever les yeux avec ces longs becs dangereux et pointus…

13 2023-07-19 047-NEF_DxO_DeepPRIME

Infatigable, la mère repart aussitôt à la recherche de nourriture…

14 2023-07-19 389-NEF_DxO_DeepPRIME

Tandis que le juvénile s’installe…

15 2023-07-19 041-NEF_DxO_DeepPRIME

Bien confortablement en attendant que la pitance lui soit servie…

1616 2023-07-19 068-NEF_DxO_DeepPRIME

Il se redresse car retour de la maman…

17 2023-07-19 069-NEF_DxO_DeepPRIME

En avant pour une nouvelle becquée…
Tout aussi satisfaite la maman déploie sa crête comme le juvénile, joyeux moyen de communication entre eux…

18 2023-07-19 079-NEF_DxO_DeepPRIME

Et notre juvénile satisfait, toute crête dehors…

20 2023-07-19 081-NEF_DxO_DeepPRIME

Voilà pour les huppes, invitées estivales de notre jardin…

Mais ne négligeons pas pour autant le maitre des lieux, autochtone de notre jardin…
Monsieur le Merle noir qui, en été, cohabite sans problème avec la huppe…

21 2023-07-20 034-NEF_DxO_DeepPRIME

Il patrouille à la vitesse grand V son territoire malgré un mode de déplacement très particulier puisqu’il sautille sur ses deux pattes en même temps, comme constaté sur cette « foto » où ses deux pattes à l’arrière indique bien qu’il sautille et non qu’il marche…
Impressionnant le nombre de kilomètres qu’il arpente dans une journée…

22 3072 2023-07-20 040-NEF_DxO_DeepPRIME-Modifier

Question casse-croûte il ne demeure pas en reste comparé à la huppe…

23 2023-07-20 103-NEF_DxO_DeepPRIME

Voyez-vous ce magnifique lombric que je viens de capturer ?…

24 2023-07-20 154-NEF_DxO_DeepPRIME

« Cheese » pour la foto…

25 2023-07-20 176-NEF_DxO_DeepPRIME

Un bonheur pour le « fotograf »…

Claudio Boaretto

Publié dans 20 Retour en France, avifaune & flore locale | 30 Commentaires »

LE JARDIN DES NÉNUPHARS

Posté par Claudio Boaretto le 15 juillet 2023

À 25 kilomètres de chez nous, le « Jardin des Nénuphars Latour-Marliac » se situe dans le village du « Temple-sur-Lot », près de la rivière qui accueille les eaux de ses bassins…

Labellisé « Jardin Remarquable », ce lieu demeure la plus ancienne pépinière de nénuphars au monde et le site de la Collection Nationale du genre Nymphaea…
Le peintre Claude Monet vint ici chercher ses nymphéas à la fin du XIXème siècle… Sa première commande date de 1894, l’année où le peintre termina les travaux de réalisation de son bassin à Giverny…

1 1024 0 tableau-nympheas-1914-

Ce jardin accueille les visiteurs du 15 avril au 15 octobre de 10 heures à 18 heures…
Mais, ce mercredi 12 juillet 2023, le site ouvrait spécialement à 8 heures du mat, juste pour un petit commando de 7 « fotografs », 3 guerrières et 4 baroudeurs (dont moi-m’aime) prêts à shooter tous les pétales de fleurs émergeant de l’eau…
Ainsi aucun touriste pour perturber notre séance foto, c’était Byzance…

1 1024 2023-07-12 003

À l’entrée un chemin blanc nous accueillait…

2 1024 2023-07-12 006-Panorama

Avec à son bâbord, une bambouseraie…

3 1024 2023-07-12 017-Panorama

À son tribord, des bassins où poussent les plantes aquatiques…

4 1024 2023-07-12 007

J’attaquais d’emblée les nénufars par un magnifique nymphéa blanc…

6 1024 2023-07-12 fusnénuphars-9-Modifier

Suivi d’un nymphéa nouchali, plus exactement « Nymphaea nouchali Burm f »…
Il existe de nombreuses variétés du nymphéa nouchali :

variété Nymphaea nouchali var. caerulea (Savigny) Verdc.
variété Nymphaea nouchali var. mutandaensis Verdc.
variété Nymphaea nouchali var. ovalifolia (Conard) Verdc.
variété Nymphaea nouchali var. petersiana (Klotzsch) Verdc.
variété Nymphaea nouchali var. pubescens (Willd.) Hook. fil. & Thoms.
variété Nymphaea nouchali var. versicolor (Sims) R.Ansari & Jeeja
variété Nymphaea nouchali var. zanzibariensis (Casp.) Verdc.
Etc. …

Que les érudits botanistes me pardonnent, n’étant pas spécialiste je m’en tiendrai aux appellations génériques tout au long de ce billet illustré…

En outre, Le Nymphéa nouchali, souvent considéré comme un nénuphar en raison de sa forme de fleur et de sa croissance flottante, est parfois également appelé « lotus bleu » en raison de sa ressemblance avec les fleurs de lotus…

De quoi semer le trouble pour un néophyte tel que votre serviteur…

7 1024 2023-07-13 fusnénuphars-28

Raisons pour lesquelles je ne m’intéresserai guère aux appellations scientifiques des espèces et sous-espèces de ces fleurs, mon intérêt se bornant simplement à leur beauté que je tentais de capturer à travers l’objectif de mon boitier…

Un second nymphéa nouchali aux couleurs rosâtres, se reflétant dans l’eau au milieu des feuilles stagnantes…

8 1024 2023-07-12 fusnénuphars-8

Malgré mes petites recherches, je ne réussissais même pas à trouver le nom générique des trois fleurs rosées sur cette « foto »…
La forme particulière de leurs feuilles m’intriguait, nénuphar, lotus ?

il me faudrait l’assistance d’un vrai botaniste…
Je poserai la question à notre ami fotograf-botaniste, Jean-René…

9 1024 2023-07-12 fusnénuphars-7-Modifier

Deux nymphéas rubra Roxb, nénuphars rouge à la teinte plus vive et au rhizome dressé et enraciné dans le sédiment du fond, produisant de fines tiges secondaires pour donner naissance à de nouveaux pieds…

11 1024 2023-07-12 fusnénuphars-6

Un autre nymphéa nouchali ressemblant au premier déjà fotografié, avec quelques nuances rose-violines supplémentaires…
Tous aussi beaux les uns que les autres, un régal pour notre commando de « fotografs »…

12 1024 2023-07-12 fusnénuphars-3-Modifier

Je quittais les nymphéas pour aborder les nelumbo…
Pour « causer français » je passais des nénuphars aux lotus…

Un nelumbo nucifera Gaertn. à la teinte soutenue, ou lotus d’Orient…

13 1024 2023-07-13 fusnénuphars-17

Quelles différences entre les nénuphars et les lotus me demanderiez-vous ?

J’ai cherché :
Les nénuphars possèdent généralement des fleurs blanches ou jaunes, bien qu’il existe des variétés avec des nuances de rose et de violet comme nous venons de le constater…
Les fleurs de lotus peuvent être blanches, roses, rouges ou jaunes, et peuvent avoir des nuances multiples…
Conclusion, ce ne sera pas par la couleur que je les distinguerai…
De quoi alimenter plus encore la confusion…

Cette belle fleur de profil attirait mon regard…

1414 1024 2023-07-13 fusnénuphars-18

Les nénuphars se trouvent principalement dans les eaux douces stagnantes, comme les étangs, les lacs et les marais…
Les lotus, en revanche, poussent dans des environnements d’eau douce en mouvement, tels que les rivières et les étendues d’eau peu profondes.

Gros plan sur ce cœur de lotus…

15 1024 2023-07-13 fusnénuphars-16-Modifier

Le « faux fruit » du lotus…
En réalité, le lotus n’a pas de fruit véritable. Ce faux fruit est en fait une structure spéciale formée par le réceptacle floral après la floraison de la plante.

La pollinisation réussie, les pétales et les sépales de la fleur de lotus tombent, laissant derrière eux le réceptacle floral élargi. Ce réceptacle se développe pour former une structure en forme de pomme de douche ou d’arrosoir avec des alvéoles contenant les graines du lotus, appelées akènes…

Les akènes, sortes de petits fruits secs, contiennent une graine unique… Lorsque le lotus devient complètement mûr, les akènes se détachent du réceptacle et tombent dans l’eau, où ils peuvent germer et donner naissance à de nouvelles plantes de lotus…

16 1024 2023-07-13 fusnénuphars-14

Différence également pour les feuilles, celles des nénuphars sont flottantes, rondes et plates et reposent à la surface de l’eau…
Les lotus possèdent également des feuilles flottantes, mais plus grandes, en une forme circulaire avec une fente au centre…

Quant aux fleurs, celles du nénuphar émergent généralement au raz de l’eau…
Les fleurs de lotus s’élèvent au-dessus sur de longues tiges…

Magnifique fleur rose de lotus attaquée par un bourdon…

17 1024 2023-07-13 fusnénuphars-19-Modifier

Le symbolisme culturel de ces deux plantes diffère également :
Le nénuphar s’associe souvent à la tranquillité et à la vie aquatique, tandis que le lotus est révérencié dans plusieurs traditions spirituelles et religieuses, symbolisant l’éveil spirituel, la beauté, la pureté et la prospérité.

Je termine par cette splendide fleur blanche aux reflets jaune pâle…

18 1024 2023-07-13 fusnénuphars-20-Modifier

10 heures du matin, shooting terminé, nous laissons la place aux visiteurs lambdas qui attendaient l’ouverture du jardin…
Ravis et satisfaits de la découverte des ces fleurs fabuleuses, nous gratifions d’un grand merci Jean-Claude qui négocia auprès des propriétaires notre intrusion matinale dans le jardin des nénuphars…

Grand merci également aux propriétaires de ce jardin prestigieux pour leur accueil et leur gentillesse…

Claudio Boaretto… 

Publié dans 20 Retour en France, avifaune & flore locale | 26 Commentaires »

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION « DÉSERTS D’EAU » DE L’ARTISTE-PEINTRE HUGO H

Posté par Claudio Boaretto le 5 juillet 2023

Nous ne pouvions rater le vernissage de Hugo H, mon gendre et néanmoins mon artiste-peintre contemporain préféré…

1 0 IMG-20230616-WA0018

C’était dimanche dernier, 2 juillet 2023, à la galerie « Le 34 » à Lauzerte dans le Tarn & Garonne…

Après nous être un peu perdu dans les ruelles de la bastide, Hugo nous fait signe devant la galerie…

2 2023-07-02 019

La façade de la galerie…

3 2023-07-02 048

À l’intérieur nous trouvons exposées les œuvres d’Hugo H sur le thème des « Déserts d’eau »

4 2023-07-02 045-Modifier

Le temps de shooter quelques plans, laissons place à la prose de l’artiste pour présenter son exposition :

« Papouasie occidentale, platier corallien de l’île de Kri, début de matinée du 15 janvier 2018, première rencontre avec bolbometopon muricatum, le poisson-perroquet à bosse, encore appelé poisson-perroquet bison.

De gros poissons à la cuirasse impénétrable, dos arqué, broutent le corail de leur becs puissants et se déplacent en troupeaux.

C’est vrai qu’ils « font penser » à des bisons…

De même, certains paysages sous-marins, montagnes ou canyons aux reliefs improbables, rappellent parfois des paysages terrestres, sauvages et lointains. 

Far east… Wild west
Et si ces deux mondes se mélangeaient?
Si on soustrayait ces paysages à leur environnement pour les apporter ici, comme si l’eau s’en était évaporé
e?

Des déserts.

Des paysages terrestres mais qui conservent encore « des airs d’eau. »
« Déserts d’eau »… »

5 2023-07-02 033-Modifier

« Transposer le paysage, changer d’élément.

Modifier la lumière, réinventer une clarté inconnue.

Passer du monde habité par le règne animal à l’autre, dominé par le règne végétal. Évacuer les poissons volants, réinventer les arbres, les voir là où ils n’existent pas. Chercher les similitudes dans les structures du vivant pour exprimer sa beauté omniprésente.

Aux Caraïbes, en mer rouge, aux Açores, en Indonésie, retrouver sous l’eau les échos de notre monde familier, choisir les scènes les plus pittoresques, observer les correspondances entre arbres et corail, étudier la forme d’une gorgone…

Peindre ces paysages pour se souvenir de l’émerveillement subaquatique, les transcrire à destination des hommes.
Créer l’ambigu
ïté pour qu’à leur tour, ces déserts d’eau fassent résonner une fibre aquatique oubliée mais étrangement  familière.

Souvenons-nous, émerveillons-nous! »

6 IMG-20230702-WA0013

Quelques reproductions encadrables des oeuvres d’Hugo H sur du beau papier sont proposées au public…

7 2023-07-02 030

Dix-sept heures, débute le vernissage…

9 2023-07-02 050

Les visiteurs sont au rendez-vous…

10 2023-07-02 106

À l’intérieur comme à l’extérieur où se servent des rafraichissements…

11 2023-07-02 132

Tandis qu’Hugo H dispense moult détails sur le processus de création de ses œuvres…

12 2023-07-02 118

Profitons-en pour passer en revue toutes les toiles exposées…

« Magic Jetty : Printemps »
Huile sur toile de lin, 50x90cm, 1200€…
(Pour info les tarifs des oeuvres se calculent sur trois critères :
le format, le support, la cotation officielle de l’artiste…)

1 0 expo Lauzerte

« Magic Jetty : Été »
Huile sur toile de lin, 50x90cm, 1200€…

2 expo Lauzerte

« Ras Ghamila : Automne »
Huile sur toile de lin, 50x90cm, 1200€…

3 expo Lauzerte

« Magic Jetty : Hiver »
Huile sur toile de lin, 50x90cm, vendu…

4 expo Lauzerte

« Cayon de Palancar »
Huile sur toile de lin, 80x160cm, 2200€…

5 expo Lauzerte

« Poissons cochers »
Huile sur toile de lin, 100x150cm, 2450€…

6 expo Lauzerte

« Platax »
Huile sur toile de lin, 70x120cm, 1700€…

7 expo Lauzeerte

« Silveira »
Huile sur toile de lin, 33x55cm, 750€…

8 expo Lauzerte

« Clairière aux champignons »
Huile sur toile de lin, 44X80cm, 950€…

9 expo Lauzerte

« Forêt indonésienne »
Huile sur toile de lin, 40x40cm, 690€…

10 expo Lauzerte

« Le Dunraven »
Huile sur panneau de bois enduit, 30x40cm, 570€…

11 expo Lauzerte

« Étude pour un désert sous-marin »
Huile sur carton entoilé, 10x15cm, 150€…

12 expo Lauzerte

« Étude nocturne pour un désert sous-marin »
Huile sur panneau de bois aggloméré, 23x41cm, 500€…

13 expo Lauzerte

« Étude pour le Canyon de Palancar 1 »
Gouache sur papier, 12x19cm, 150€…

14 expo Lauzerte

« Étude pour le Canyon de Palancar 1 »
Gouache sur papier, 11x18cm, 150€…

15 expo Lauzerte

Exposition du 1er au 30 juillet 2023,
Ouvert les samedis de 10h à 18h30 et dimanche de 14h à 18h30…
« Galerie le 34 »,
34 rue de la Garrigue, 82110 Lauzerte…

L’artiste vous attend sur place aux horaires cités ou sur rendez-vous, tel 06 11 36 36 01…

Claudio Boaretto

Publié dans 09 Peinture & Dessins, 16 Retour en France, musées & expos & monuments & architecture | 10 Commentaires »

ENFIN, DES FLEURS SUR NOTRE LAURIER-ROSE

Posté par Claudio Boaretto le 2 juillet 2023

Un laurier-rose solitaire se dresse devant la terrasse de notre maison…

1 2023-06-29 246-Modifier-Modifier

En ce troisième été depuis notre retour en France, pour la première fois nous admirons enfin ses fleurs…
Une raison légitime de les immortaliser « en macro »…

2 2023-06-23 fus laurier-2-Modifier

Notre maison sise sur promontoire rocheux battu par les vents à 200 mètres d’altitude, un « Pech » ainsi nommé dans le Sud-ouest, les fleurs des années précédentes ne survécurent pas aux frimas tardifs des printemps successifs…

3 2023-06-23 fus laurier-6-Modifier-Modifier

Les orages, les vents et les pluies violentes eurent raison de ces fleurs fragiles…
Du jour au lendemain, les fleurs à peine écloses, si elles n’étaient emportées par les tempêtes, gisaient au pied du laurier…

4 2023-06-23 fus laurier-10-Modifier

Cette année encore, la moitié des fleurs succombèrent aux mauvais temps de ce mois de juin…

5 2023-06-23 fus laurier-11-Modifier-Modifier

Malgré tout il nous en reste une bonne moitié, les plus résistantes bien accrochées aux tiges de l’arbuste…
Exceptionnel pour nous…

D’où ce petit billet illustré pour partager notre plaisir…

6 2023-06-23 fus laurier-9-Modifier

Claudio Boaretto

Publié dans 20 Retour en France, avifaune & flore locale | 15 Commentaires »

123456...142
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance