LES TOITS DE VENISE VUS DEPUIS CASTELLO

Posté par Claudio Boaretto le 12 juillet 2020

En cette période toujours troublée de post-confinement, les musées demeurent fermés, sauf quelques-uns le week-end avec visites sur réservation et pas de nouvelles et grandes expositions comme nous en avons l’habitude…

Il ne nous reste à partager que la vie quotidienne vénitienne…

Mardi dernier nous étions invités à un apéritif dînatoire sur « l’Altana » de la maison de Stefi, ma cousine germaine demeurant à deux pas de la Via Garibaldi…

Le « Condominio » de Stefi, situé « Calle Correra », dont elle occupe le rez-de-chaussée…

1 2020-07-06 1

Ses fenêtres toujours fleuries s’agrémentent de petits décors en bois, fabriqués et peints par elle-même…

3 2020-07-06 28

Souvent des touristes, quand il y en avait encore, « fotografiaient » ses fenêtres…

4 2020-07-06 30

Un vrai « fénomène » que la cousine…

5 2020-07-06 31

Sans compter les cabanes à chats auprès de sa porte…
Simple, si vous voyez une cabane à chats dans le sestiere de « Castello » ou dans l’île de la « Certosa » vous y reconnaîtrez la patte de Stefi…

6 2020-07-06 22

« L’Altana » il faut la mériter, 3 hauts étages dans un escalier serré à monter, plus l’étage des combles pour accéder à la lucarne dont nous apercevons l’arrière sur cette « foto »…

Les « Altane », typiques de Venise, ne sont pas des terrasses au sens propre du terme…. « L’Altana » se compose d’un plateau de planches de bois posé sur le toit, exposé au soleil et à tous les vents, soutenu par des piliers de pierres ou de briques,  généralement au flanc d’une lucarne à laquelle on accède en passant par les combles des maisons….

7 2020-07-06 8

Nous voici sur « l’Altana », Marina, l’amie d’enfance, prépare la table…

8 2020-07-06 99

Le temps pour moi de faire un tour d’horizon « fotografic »…
(un peu d’indulgence pour les foto, j’ai pris mon appareil APS-C et un objectif DX à tout faire, 18-300, pas très lumineux)

À l’Est sous un ciel bleu, l’île de « la Certosa » ses « barene » et sa marina…

9 2020-07-06 37

Dans le même axe, nos voisins, la famille goéland, maman papa et le piot au milieu…
De nombreux goélands nichent sur les toits vénitiens…

10 2020-07-06 52

Je tourne mon objectif à l’Ouest, changement d’atmosphère, ciel grisâtre en ce début de soirée…
Manque de luminosité, pas cool pour le « fotograf »…

Au-delà de la cime des arbres, le campanile de « San Giorgio »…

11 2020-07-06 66

Pivotement sur la droite pour capturer « San Marco » malgré le voile nuageux…

12 2020-07-06 47

À droite encore l’église de « San Giovanni e Paolo »…

13 2020-07-06 69

Ensuite le campanile de « San Francesco delle Vigne »…

14 2020-07-06 67

Plein nord, la vieille grue de « l’Arsenale » considérée désormais monument historique…

15 2020-07-06 98

À sa droite la Tour neuve de l’arsenal…

16 2020-07-06 95

Retour vers l’Est où le ciel bleu résiste, la basilique et le campanile de « San Pietro di Castello » ou, comme on dit chez nous, « San Piero de Casteo »…

17 2020-07-06 36

Derrière les toits le petit bout du campanile de « Sant’ Elena »…

18 2020-07-06 82-Modifier

Plus près de nous l’église de « San Isepo » où mes parents se marièrent le 10 mai 1941…

19 2020-07-06 78

Au Sud, derrière la chouette cheminée en escalier, un petit bout de l’île de « San Spirito »… j’ai fait la mise au point sur la cheminée car l’île est à plus de 4 kilomètres…

20 2020-07-06 63

Moins loin l’île de « San Clemente » et son complexe hôtelier…

21 2020-07-06 57

Les vieilles portes des lucarnes donnant sur les toitures, j’adore…

22 2020-07-06 89

Le soleil dans le dos, l’occasion pour un autoportrait…

23 2020-07-06 87

Retour aux choses sérieuses, l’apéro et son buffet…

24 2020-07-06 102

Ma cousine en pleine discussion…

25 2020-07-06 104

Avec son amie d’enfance…

26 2020-07-06 106

Tout à l’heure nous avions vu nos voisins de droite, voici nos voisins de gauche…

28 2020-07-06 143

Une pose pour le « fotograf » siouplait…

27 2020-07-06 185

Mais ils sont plus intéressés par nos victuailles…

29 2020-07-06 160

Et nous ne pourrons jamais empêcher mon incorrigible cousine de leur envoyer des morceaux de pizza…

30 2020-07-06 186

Une soirée bien vénitienne…

Claudio Boaretto

Publié dans 04 Venise : vie quotidienne | 36 Commentaires »

BALADE DOMINICALE SUR LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 8 juillet 2020

Dans la série « Vie Quotidienne » à Venise, une petite balade dominicale sur la lagune en ce dimanche 5 juillet 2020…
Notre but, un de nos « Resto » préférés, « All ’Ancora » (À l’Ancre) situé sur la presqu’île de « Punta Sabbioni » (traduction littérale « Pointe des Sables caillouteux »)…
Pour ce faire il nous faut prendre le grand « Vaporetto », partir du terminal maritime de « Santa Maria Elisabetta » sur l’île du Lido où nous habitons et traverser l’embouchure de port de « San Nicolò » pour atteindre la « Punta Sabbioni »…

20 minutes de navigation, trajet visualisé avec mes flèches rouge…

0 punta sabbioni_0002-Modifier

Midi sonne au « Campanil » de « Santa Maria Elisabetta » tandis que nous quittons le terminal maritime du Lido encombré par les bateaux de transports publics…

1 2020-07-05 1

Nous voilà parti pour cette mini croisière lagunaire…
Sur tribord, l’ossuaire militaire de Venise…
Pour ceux qui ne l’auraient lu, mon reportage illustré publié en novembre 2019 :
LE SANCTUAIRE ET OSSUAIRE MILITAIRE DE VENISE

2 2020-07-05 7

Sur bâbord, l’école militaire navale « Morosini »…

3 2020-07-05 11

Le casernement des élèves officiers à gauche juxtaposant l’église de « Sant’ Elena » et son campanile…

4 2020-07-05 8

Continuant notre route sur tribord, l’église de « San Nicolò » du Lido…

5 2020-07-05 15

Nous sommes dimanche, il fait très beau, très chaud, de nombreux vénitiens sortent leurs bateaux…

6 2020-07-05 20

 

7 2020-07-05 24

Plus loin sur notre bâbord, le fort de « Sant’ Andrea » sentinelle de la lagune…

Mon reportage illustré publié en juin 2017 sur ce fort :
LE FORT DE SANT’ANDREA DÉFENSEUR DE LA LAGUNE DE VENISE

8 2020-07-05 30

Une foto bien de face permet d’observer les bouches de canons au ras des flots pour éventrer les flancs des bâtiments d’éventuelles armadas ennemies…

9 2020-07-05 42

Retour sur tribord, nous doublons une balise « bâbord » caractérisée par un cylindre rouge selon le code maritime…

10 2020-07-05 52

Derrière la balise, la tour de navigation située à l’entrée de la lagune à l’extrémité nord du Lido, près de l’aérodrome d’où son damier rouge et blanc obligatoire…
L’équivalent d’une tour de contrôle aérienne mais destinée à la navigation maritime…
Hugo, notre artiste vénitien, peignait ce couple tour-balise il y a déjà plus d’une dizaine d’années… je reproduis sur ce cliché le même cadrage que le tableau …

11 2020-07-05 61

Hélas je n’en possède qu’une foto de dimension réduite de cette œuvre que je ne puis agrandir sans altérer la qualité…
Collection privée (Italie)…

12 TourDeControleBlog-300x180-300x180

La tour sur un autre angle, en format 16×9 comme toute la série foto de ce reportage…

13-1 2020-07-05 78

Une balise tribord caractérisée par son cône de couleur verte…

Toutes ces balises maritimes appartiennent au paysage quotidien de nous autres, insulaires…

13-2 2020-07-05 98

Une balise « Marque Spéciale » reconnaissable à sa couleur jaune et la croix qui la surplombe…
Les marques spéciales signalent des zones à éviter : zones d’élevage, zones d’exercices militaires, zones de câbles sous-marins, zones de dragage…. Il convient de s’en écarter largement…

13-3 2020-07-05 116

Nous arrivons à l’entrée de la lagune, ou à la sortie, comme voul’ voul’…
La navigation s’intensifie…

14 2020-07-05 66

Après presque deux mois d’interdiction de naviguer, les vénitiens profitent du week-end ensoleillé…

15 2020-07-05 76

je prends plaisir à shooter tous ces bateaux en sortie familiale…

16 2020-07-05 84-Modifier

Quelques regrets d’avoir vendu le mien…

17 2020-07-05 87

Mais bon, on ne peut toujours tout avoir…

18 2020-07-05 89

La route vers le large… Plutôt la demi-route car en raison du « MoSe », l’embouchure se divise maintenant en deux avec en son milieu une île artificielle pour le pilotage technique des travaux…

19 2020-07-05 91

Vue panoramique de cette île… 2 foto à main levée sur un bateau qui tangue, pas très confortable…

22 2020-07-05 106-Panorama

Zoom sur les bâtiments…

23 2020-07-05 104

Dont certains encore en construction…

24 2020-07-05 114

Ah, je voulais faire une foto de l’extrémité gauche de l’île mais voilà une vedette passant à fond les manettes dans un éclaboussement d’écume…
Dans cette zone pas de limitation de vitesse, certains s’en donnent à cœur joie…

25 2020-07-05 119

Je laisse passer et voici la seconde partie de l’embouchure une fois l’île technique doublée…

26 2020-07-05 122

Nous arrivons à « Punta Sabbioni »…

28 2020-07-05 129

Là encore, la navigation privée bat son plein…

29 2020-07-05 142

Certains plus argentés possèdent de très beaux bateaux…

30 2020-07-05 144

Mais les plus petits font déjà très bien l’affaire bien qu’ils ne soient pas donnés non plus…

31 2020-07-05 148

Nous arrivons à l’embarcadère de « Punta Sabbioni », juste le temps de faire un panoramique…

32 2020-07-05 150

Tout à côté du « pontil » notre restaurant, « All l’Ancora »…
Je le shoote depuis le « Vaporetto »…

33 2020-07-05 170

Une fois pied à terre, même pas 50 mètres pour rejoindre ce chouette resto avancé sur l’eau…

2020-07-05 190

Gros plan en format carré sur la salle principale circulaire…

2020-07-05 199

et sur sa terrasse les pieds dans l’eau…

36 2020-07-05 195

La majorité des clients arrive en bateau côté lagune, mais il existe aussi une entrée côté terre que nous empruntons…

37 2020-07-05 205

Par chance, nous obtenons notre table préférée, celle à l’extrémité de la terrasse avec une vue imprenable, face à nous l’île de « San Erasmo »……

38 2020-07-05 230

La terrasse quasiment pleine alors qu’il n’est que 12h30…

39 2020-07-05 225

Devant nous, des bateaux amarrés appartenant aux clients…

40 2020-07-05 234

Même chose à gauche…

41 2020-07-05 239

Tandis qu’à droit nous retrouvons le « Doge di Venezia », ce grand bateau où se déroula en 2011 la fête et le repas de mariage de Flo & Hugo, en naviguant toute la nuit sur la lagune… Les proches et les amis s’en souviennent encore…

42 2020-07-05 235

Je suis impardonnable car trop gourmand et impatient de me régaler j’ai complètement oublié de « fotografier » le plat que nous sommes venus déguster, pourtant il vaut le coup d’œil…
À savoir, les « Linguine allo Scoglio », spécialité de la maison, servis dans un énorme plat, de gros spaghetti à la tomate et aux fruits de mer ; moules, palourdes, calamars, petites pieuvres, crevettes et langoustines, un vrai délice ! …
Avant ce plat fort copieux, « Spritz », après « Sgropino »…
Promis, la prochaine fois je shoote tout…

Vers 15 heures, repus, nous sommes parmi les dernier clients à quitter le restaurant…
Un coup d’œil à l’intérieur de la salle circulaire…

43 2020-07-05 245

Ainsi qu’au bar tout aussi circulaire…

44 2020-07-05 247

Nous reprenons le grand « Vaporetto » pour rejoindre notre île…
Grand car il bénéficie en son milieu d’une rangée de sièges supplémentaires qui n’existent pas dans les « Vaporetti » normaux…
Tous les passagers demeurent sagement assis, masque sur le visage…

45 2020-07-05 253

Tandis qu’à l’extérieur d’autres préfèrent prendre le frais sur le pont avant…

46 2020-07-05 255

Encore un joli dimanche post confinement…

Claudio Boaretto

Publié dans 04 Venise : vie quotidienne | 16 Commentaires »

LENTEMENT, VENISE REPREND VIE

Posté par Claudio Boaretto le 17 juin 2020

Suite à mon reportage illustré du 18 mai dernier sur le 1er jour de la phase 2 du déconfinement où Venise demeurait encore déserte, un mois plus tard, nous retournons dans le centre historique, particulièrement sur la zone « Marciana » (zone de San Marco) pour prendre le pouls de la Cité…

Déjà, un panoramique de l’île de « Sant’ Elena » pris depuis le bateau permet de constater l’occupation de tous les bancs publics, contrairement au mois dernier…

1 1 2020-06-14 10

Nous pénétrons dans le bassin de « San Marco »…

2 2 2020-06-14 23

Quelques touristes sur le pont de « La Paglia » « fotografient » le Pont des Soupirs…

3 3 2020-06-14 33

Quelle contraste avec la fois dernière comme en témoigne cette « foto » prise en avril où le soleil brillait par sa présence et les visiteurs par leur absence…

4 4 0 -2020-04-02-52-ps

Il semble qu’il y ait un peu de monde sur la « Piazzetta »…

5 4 2020-06-14 43

Nous doublons le palais, la basilique, le campanile et allons aborder pour voir tout cela de plus près…

6 5 2020-06-14 53

En débarquant à « San Marco Valaresso » nous constatons la réouverture des kiosques à bimbeloteries…

7 6 2020-06-14 72

Réouverture également des « Giardini Reale »…
Nous pénétrons à l’intérieur…

8 7 2020-06-14 78

Les mêmes plantes ornementales occupent les espaces de tout le jardin…
Principalement trois espèces se partagent le terrain…

J’eusse préféré plus de diversité…

9 8 2020-06-14 97

Nous remarquons d’abord ces gros hortensias blancs très fournis…
Après recherches il semblerait que ce soient des hortensias à grandes feuilles du Japon, (Hydrangea Macrophylla), corrigez-moi si je me trompe…

10 9 2020-06-14 93

Ensuite nous découvrons les Agapanthes (Agapanthus praecox)…
De couleur bleue…   

11 10 2020-06-14 124

Ou de couleur blanche, mais elles n’ont pas encore terminé leur floraison…

12 11 2020-06-14 80

Comme nous le confirment ces bourgeons en pleine éclosion…

13 12 2020-06-14 135

Comme je n’ai pas emporté mon objectif dédié à la « macrofotografie », je me contente de la « proxifotografie », d’ailleurs trop de vent aujourd’hui pour tenter la macro…
Je reviendrai avec le matériel adéquate un jour sans vent quand ces fleurs seront complètement épanouies pour les « macrofotografier » en focus stacking…

14 13 2020-06-14 82

La troisième si présente dans les « Giardini Reale », la Plante Panthère géante (Farfugium japonicum Gigantea)…

15 14 2020-06-14 121

Ces grandes feuilles luisantes sont spectaculaires…

16 15 2020-06-14 85

Dans le petit canal à l’arrière des jardins les gondoliers arment leurs gondoles…

18 17 2020-06-14 119

Reprenons la rive et ses kiosques, les clients ne se bousculent pas…

19 18 2020-06-14 141

Nous voici devant le pont de « La Paglia » où quelques touristes contemplent le Pont des Soupirs, nous sommes en plein week-end, la grande majorité des visiteurs sont italiens, presque pas d’étrangers…

20 19 2020-06-14 149

Un peu de monde également devant la basilique…

21 20 2020-06-14 161

Le mythique « Florian » a rouvert ses portes…

22 21 2020-06-14 190

Ses petites tables sous les arcades affichent presque complet…

23 22 2020-06-14 183

26 25 2020-06-14 187

Et sa terrasse reprend position sur la « Piazza »…

24 23 2020-06-14 199

Même les clients à plumes y retournent…

25 24 2020-06-14 175

On ne peut pas dire que la Place Saint Marc soit déserte mais bon, nous l’avons vu beaucoup plus animée…

27 26 2020-06-14 194

Les visiteurs se concentrent entre le campanile et la basilique…

28 27 2020-06-14 196

Quelques taxis se croisent devant la Pointe de la Douane…

29 28 2020-06-14 203

Et les gondoliers restent encore trop rares sur la lagune…

30 29 2020-06-14 208

Quel contraste quand nous abordons le Lido à l’heure où les vénitiens rentrent de la plage… Un peu difficile pour la distanciation mais tout le monde porte le masque…

31 30 2020-06-14 232

Car pour les vénitiens en cette saison, la plage du Lido c’est sacré !…
Tout le monde a sa cabine…
Donc eux aussi ne sont pas à Venise mais à la « Spiaggia » (plage)
Évidemment pour rentrer à la casa en vaporetto entre 17 et 18 heures, il faut faire la queue…

32 31 2020-06-14 241

Moralité, si vous souhaitez visiter Venise sans être bousculés ou étouffés par le tourisme de masse et les autochtones, c’est le moment où jamais…
Claudio Boaretto

Publié dans 04 Venise : vie quotidienne | 32 Commentaires »

REPRISE DE CONTACT AVEC LES OISEAUX DE LA LAGUNE DE VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 30 mai 2020

Quel plaisir après cette longue période de confinement de pouvoir retourner sur mes lieux privilégiés de la lagune sauvage…

Quelques rares maisons de valliculteurs parsemées dans ce paysage…

1 2020-05-27 9-Modifier

Paysage façonné par de nombreuses générations de ces valliculteurs vénitiens, composé d’étendues d’eau salée, de bassins, de digues souvent naturelles…

2 2020-05-27 4

Mais surtout les « Barene », mes lieux de chasse d’images préférés où se retrouvent, se reproduisent et nidifient en cette saison les oiseaux lagunaires…
Marée basse ce matin, je dirais même très basse, le coefficient de marée annonce moins 45, de nombreux îlots d’ordinaire entourés d’eau sont au sec… …

3 2020-05-27 3

Nous voilà partis à la billebaude, première capture, une maman couveuse Tadorne de Belon…

4 2020-05-27 70

Tandis que, reconnaissable à son opercule sur le bec,  papa Tadorne de Belon quête sa nourriture dans le marécage découvert…

5 2020-05-27 12

La gracieuse Aigrette Garzette dans sa blanche tenue…

6 2020-05-27 25-Modifier

Qu’elle ébouriffe par moment…

7 2020-05-27 68

Très loin, à fond de focale 900 mm pour les connaisseurs, sur une image de plus croppée, papa mouette rieur sur maman mouette rieuse, ça rigole bien…

8 2020-05-27 86-Modifier

Tout aussi loin une Sterne en couvaison…
À l’œil nu, je ne peux l’identifier, il me faut regarder à travers mon téléobjectif pour la reconnaître

9 2020-05-27 278-Modifier

Aux mêmes distance, la silhouette caractéristique du Héron, l’un des échassiers les plus méfiants de la lagune…

10 2020-05-27 340-Modifier

Je suis surpris de voir moins d’animaux et plus distants que les précédentes années…
La faute en incombe à ces trois mois de confinement. La navigation privée lagunaire interdite provoquant une quiétude inédite sur la lagune pendant toute cette période incite les oiseaux à nidifier ailleurs que d’habitude, dans des endroits moins déserts mais apparemment tranquilles…
En conséquence délaissement des endroits en permanence calmes et sauvages comme ceux que je fréquente…
Avec la reprise de la navigation privée la Ligue de Protection des Oiseaux lance une alerte à la population maritime afin de perturber le moins possible les oiseaux nidifiant dans ces lieux inhabituels… 

De très loin toujours, j’entrevois un petit échassier…
Malin l’animal, chaque fois que j’avance prudemment de quelques mètres, il avance de concert en me faisant voir son « cul »…

11 2020-05-27 576

J’ai mis du temps à le reconnaître car les reflets du soleil changent la couleur de son plumage naturellement noir de jais… Mais son caractéristique bec pointu le trahit…
La Bécasse de Mer comme on l’appelle ici, le nom français : Huitrier pie…

12 2020-05-27 560-Modifier

Encore une couveuse, nous sommes en pleine période…
Vu la distance, encore difficile d’identifier l’animal…

13 2020-05-27 237-Modifier

Mais grâce au papa tout proche je reconnais l’Avocette avec son bec très original, courbé vers le haut…

14 2020-05-27 243-Modifier

Encore un couple de Tadorne de Belon en quête de nourriture par cette marée si basse…

15 2020-05-27 301

Allez, je consacre les dernières foto à mon oiseau préféré, le « Cavaliere d’Italia », en français, l’Échasse Blanche…

Je cherche à droite…

16 2020-05-27 178

Je cherche à gauche…

17 2020-05-27 182

L’élégance de l’envol…

18 2020-05-27 188-Modifier

Maman couveuse m’observant de son œil rouge et rond…

19 2020-05-27 207

Un peu plus loin, deux individus particulièrement agités…

20 2020-05-27 262

Je décèle une approche coquine par l’arrière…

21 2020-05-27 268

Monsieur tente de monter sur Madame…

22 2020-05-27 269

Mais Monsieur se prend un râteau…

Comme je suis loin je fais la mise au point sur Madame au premier plan, Monsieur à quelques mètres apparaît alors moins net, l’inconvénient des longues focales où la profondeur de champ s’avère très mince…

23 2020-05-27 270

Je termine par cette foto genre image d’Épinal…

24 2020-05-27 159-Modifier

Quel bonheur que de revoir nos beaux oiseaux lagunaires…

Claudio Boaretto

Publié dans 06 Venise : avifaune lagunaire | 42 Commentaires »

1er JOUR DE LA PHASE 2 DE DÉ-CONFINEMENT À VENISE

Posté par Claudio Boaretto le 21 mai 2020

Nous sommes le 18 mai 2020, 1er jour de la « Fase 2 » du dé-confinement à Venise…

L’occasion pour nous d’effectuer quelques courses indispensables, impossible à réaliser depuis deux mois…
Direction le centre historique et malgré le temps maussade je n’oublie pas mon appareil-foto…

1 2020-05-18 13

Nous débarquons à « San Marco Valaresso »…
Force est de constater que les quais demeurent déserts et les kiosques à souvenirs irrémédiablement clos…

2a 2020-05-18 26

En revanche, le « Caféhaus » semble ouvert mais quasiment personne à l’intérieur…

2b 2020-05-18 30-Modifier (2)

Je voulais jeter un œil aux plantations des « Giardini Reale », hélas, lundi jour de fermeture hebdomadaire…

2c 2020-05-18 29

Pas grand-monde sur les quais pour rejoindre « San Marco », mis à part le « Spacin » et sa charrette, soit le balayeur en dialecte vénitien, …

3 2020-05-18 33

Quelques vénitiens sur la « Piazzetta »…

4 2020-05-18 36

La basilique fermée…

5 2020-05-18 50

Je recule pour prendre la place dans son ensemble qui, en temps normal, grouille de monde…
Quel contraste…

6 2020-05-18 54-Modifier

Nous remarquons la police omniprésente malgré le peu de monde à contrôler, car nous n’avons pas la permission de déambuler sans masque…
Deux policières…

7 2020-05-18 40

Deux policiers…

8 2020-05-18 42

Et plus, si affinités…

9 2020-05-18 44

Un type en costard, propre sur lui, se fait interviewer…
Inspire-t-il vraiment confiance ?…

10 2020-05-18 47-Modifier

Sous les arcades des « Procuraties » le « Florian », le plus célèbre des cafés vénitiens garde portes closes…

11 2020-05-18 61

Et sa terrasse si fréquentée fait grise mine…

13 2020-05-18 56

Plus incroyable encore les pigeons, et pour paraphraser le poète, je connais un pays étrange où ni ne marchent, ni ne volent les pigeons, mais où ils roupillent au beau milieu de la place Saint Marc…

14 2020-05-18 69

Du jamais vu, Jean-Cocteau n’en reviendrait pas…

15 2020-05-18 67-Modifier

La calle des « Mercerie del Orologio » d’habitude si fréquentée qu’il s’avérait souvent difficile de marcher à deux de front…

16 2020-05-18 74

17 2020-05-18 79

Nous débouchons sur le « Campo San Bortolomeo », lieu de rendez-vous des vénitiens où trône la statue de Goldoni…
Quasiment personne…

18 2020-05-18 84

Le « Ponte de Rialto » tout aussi désertique…

19 2020-05-18 92

D’un côté ou de l’autre des marches…

20 2020-05-18 105

En haut du pont, cette rambarde était quasiment inapprochable vu le flot de touristes voulant « fotografier » le Grand Canal…

Aujourd’hui, un seul « gugus » prend un cliché…

21 2020-05-18 103

Plus moi, second « gugus », car shooter le « Canalazzo » sans vaporetti, sans taxis, sans gondoles, sans barques privées, je ne pouvais pas le rater…

22 2020-05-18 115

Je ne peux pas ne pas shooter non plus le pont, sans personne le franchissant…

23 2020-05-18 116-Modifier

Nous voilà au « Campo Santa Maria Formosa », autre lieu de passage et de rencontre de la Sérénissime…
No body…

25 2020-05-18 132

Cette terrasse d’ordinaire pleine à craquer… Malgré les tables espacées, une seule personne attablée…

26 2020-05-18 134

Dans ce rio passe d’habitude une suite ininterrompue de gondoles…

28 2020-05-18 138

Autre endroit de grand passage, le « Campo San Filippo & Giacomo », entre le pont de la « Canonica » et la « Calle delle Rasse »…
La brasserie « Aciugheta » bien connue pour ses toasts aux anchois, personne à l’intérieur et terrasse fermée…

29 2020-05-18 141

En face un « Bacaro » (appellation des bars en vénitien) plus animé, ça fait plaisir…

À noter au passage le nom du bar, toujours en vénitien « Magna Bevi Tasi », ce qui donne en bon français : Mange Bois et Tais-toi…

30 2020-05-18 142

La fameuse « Calle delle Rasse », empruntée par tous les vénitiens qui descendent au débarcadère de « San Zaccaria »…
Vide elle aussi…

31 2020-05-18 146

Loin d’être significatif ce premier jour de la phase 2 du dé-confinement…
Cela m’agace quand je pense à tous ces moralisateurs bien-disant qui déblatèrent sur le tourisme de masse à Venise, mais dont la plupart n’y vivent pas vraiment…

Sans touristes Venise se meurt…

Et les 50000 mille vénitiens qui résident encore dans la cité n’auront plus les moyens de survivre, presque tous dépendant de la mono-industrie touristique, que ce soit au niveau des bars, des restaurants, des hôtels, des appartements à vocation touristique, des musées, des grandes manifestations culturelles internationales, mais aussi des magasins et boutiques de toutes sortes, des transports publics et privés, des artisans, des entreprises et des ouvriers qui entretiennent tout ce tissu économique, et la liste n’est pas exhaustive…

La « Riva degli Schiavoni » d’habitude noire de monde…

32 2020-05-18 150

Vivement le retour des touristes à Venise…

Claudio Boaretto

Publié dans 04 Venise : vie quotidienne | 32 Commentaires »

123456...124
 

Neuf photographes |
passions,rêves et silence |
Atelier du photographe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de photos
| photos de Baileux
| pompierdefrance